ZINE…UN REVEILLON BIEN ARROSE !!!…..

A consommer avec modération


S’il en est une qui a bien forcé sur la bouteille le soir du réveillon, c’est bien Zine, la marionnette épistolaire de M.Sawas.


Après avoir lu ses voeux, ou plutôt son manifeste socialiste paru hier dans le « MagaZINE », destiné à revigorer les troupes de J.C.Perez, qui doivent en avoir bien besoin au vu des sondages jugeant la politique menée par le Président et son premier ministre, je ne sais pas si je dois en rire ou m’inquiéter pour sa santé mentale?


La gueule de bois a souvent pour conséquence des douleurs crâniennes, avec parfois, et c’est ici le cas, les chevilles qui gonflent! Rappelant qu’ elle ( ou qu’il?) fait partie des cinquante personnages « incontournables » de la vie carcassonnaise,


Nous lui donnons acte de cette distinction : en effet, comment après avoir vu cette année la mise en liquidation ou la cessation de paiement de ses entreprises peut-on échapper aux projecteurs de l’actualité? Ajoutons à cela une plainte pour détournement de fond dans la gestion du salon de l’habitat, et il n’y a plus de doute sur son « incontournabilité », personne n’a fait mieux !.


Mais l’outrecuidance ne s’arrête pas là. Elle (ou il), nous donne une leçon de journalisme qui doit ravir ses confrères en rappelant les règles élémentaires de respect de la vérité !


Pour moi, un journaliste digne de ce nom, respectueux de la déontologie que je trouve souvent par ailleurs dans nos quotidiens régionaux, et moins souvent dans le Magazine, consiste à relater les faits, après les avoir vérifiés, règle élémentaire que l’on apprend dans les écoles ,destinées à former ceux qui écrivent l’actualité.


Or, la « vérité » de ce personnage consiste à prendre ses désirs pour de l’information, à émettre des supputations fantaisistes, ou à insulter des citoyens de notre ville.

Ainsi, elle (ou il) traite les administrateurs de mon Association Carcassonne 2014 de » vieux chevaux de retour » et en méprise d’autres les qualifiant de « personnages de seconde zone » Bravo « le journaliste! »

Nous savons depuis longtemps que vous êtes un affidé du maire, un militant convaincu du PS, en charge de répandre la bonne parole, la » vérité ».


Je respecte vos convictions, c’est bien et normal d’en avoir, mais je déplore que vous vous cachiez derrière un statut professionnel pour faire du prosélytisme, et émettre des contre vérités.


Un exemple? En quoi, s’il vous plaît, l’implantation d’une future ou hypothétique zone commerciale Rocadest peut-elle créer un lien entre le commerce du centre ville et la zone portée par M.Ferrandis?


En quoi la création de 30 nouveaux commerces dans cette zone permettra-t-elle la survie ou l’expansion des commerçants de la Bastide qui souffrent déjà tant par l’existence de toutes les zones entourant Carcassonne? Descendez de votre bureau, poussez les portes des commerçants qui vous entourent, allez leur dire tout le bonheur qu’ils auront à lutter contre un nouveau surdimentionnement de l’offre commerciale sur Carcassonne.


Et comme je suis bonne fille, je vous conseille de vous munir auparavant d’un bon gilet pare-balles. Aurez vous ce courage? Vous devriez l’avoir, ne serait-ce que pour remercier M.Ferrandis qui a eu la bonté et l’argent pour racheter votre Chérie FM.


Sous cet éclairage ‘incontournable », nous comprenons mieux votre enthousiasme à défendre ce projet. Quant à M.Perez, qui soutient selon vos dires, (mais pourquoi en douter puisque vous avez ses confidences) un « des plus grand pôles économiques de la région », lui le « vigilant au soutien économique, et soi- disant défenseur de l’emploi », qu’il vous accompagne donc!

Munissez vous pour convaincre vos interlocuteurs de la fiche publiée par l’Assemblée Nationale, qui fait état de son travail de député.


Vous ne l’avez pas? Je me fais un plaisir de vous en donner la synthèse:


Sur les six derniers mois, 5 semaines d’activité;


-4 présences en commissions


– zéro intervention en commissions


-zéro intervention dans l’hémicycle


– 2 amendements signés


-zéro rapport écrit


-zéro proposition de loi écrite


-1 proposition de loi signée


-zéro question orale


– aucune intervention sur aucun dossier


– aucun rapport déposé


Sa compétence ,que vous portez aux nues se résume à ces chiffres vérifiables.


Je ne suis pas journaliste comme vous (………………!!!!) , mais je vérifie mes sources, ne prends pas mes désirs pour des réalités, ai le courage de porter un projet qui vous déplaît, mais je m’en moque !!


Bonne année Monsieur le « journaliste »………………….

4 réponses sur “ZINE…UN REVEILLON BIEN ARROSE !!!…..”

  1. Je viens de lire les voeux de Zine et je l’avoue , j’en ai le sifflet coupé !

    Là où le fanfaron le dispute au donneur de leçon , on ne peut que constater la piètre prestation de celle (celui) qui ne figure au listing des personnalités de Carcassonne, qu’en raison de ses déboires , juridiques , économiques et bientôt journalistiques, s’il continue à faire autant de fautes d’ortographe que de syntaxe .

    Pour le reste, il y a longtemps que nous avons renoncé à lire la Zine pour la finesse, l’objectivité ou la pertinence de ses communiqués . C’est une lecture faite juste pour vider le cerveau , le temps de passer un moment sans avoir à réfléchir, comme on lit "Pif Gadget" dans un petit coin d’aisance …. voilà, … juste pour faire passer … le temps.

    Car pour s’informer, nous avons heureusement d’autres journaux plus sérieux, plus crédibles, plus informés et surtout moins inféodés.

    Nous devons reconnaître toutefois, que le nappage de crème chantilly à la sauce Perez a de quoi nous faire bien rire en ce début d’année ! JC Perez solidement établi en mairie, oeuvrant pour le territoire , ect …, ect … Mazette !

    A se demander si Zine vit bien à Carcassonne, ou si son autisme feint n’est pas finalement une tentative désespérée et grotesque de vouloir faire croire aux gens que "Super-Perez a sauvé Carca des eaux " oubliant au passage que "les gens", ils vivent à Carca. et qu’ils en ont plus que marre de Perez , même du côté du PS ( chut , il faut pas le dire …. cela ferait désordre !) : voir la liste de gauche dissidente qui se prépare dit-on dans les milieux mieux informés que notre Zine "locale".

    Et bien pour 2013 : Monsieur , oh pardon Mamz’elle Zine faites un voeu très très fort : celui d’apprendre , enfin, de La Vie ! A défaut de La comprendre ceci pour vous permettre de La vivre . Ce sera mon voeu vous concernant .

    Pour Carcassonne mon voeu sera que les membres du groupe actuellement aux manettes de la ville aille enfin se former vers ce qui est, apparemment, le plus à leur portée : "théâtre, école du Cirque, Sudoku et Star Académy" .

    Pour 2013 : Un espoir à Carcassonne et aux carcassonnais : que la prochaine équipe qui aura à diriger la ville le fasse avec l’intérêt général au coeur de ses projets avec compétences, détermination et respect de Tous ! cela nous changera !

  2. La Zine (à Sawas) sert la soupe, à ceux qui ont été obligés de ‘ l’arroser ‘… ceux qui n’ont pas acceptés se voient ‘assassinés’ (intermarché et leclerc). Ceux qui sont potentiellement ‘pompables’ sont respectés: Larrat, Perez (..Zine les met subtilement en concurrence,… sait-on jamais 2014?) et Rocadest, (pardi, il en aurait plein les poches!)

    C’est une belle leçon de rackettisme ( sport qui consiste à pomper les autres ) à ne pas confondre avec le Journalisme ( métier sérieux)

    Vous vous êtes toujours démarquée par votre honnêtetée, vous ne donnerez pas du fric à Zine pour que Sawas la ferme, mais..

    NE CHANGEZ PAS …..!!!

  3. Un dicton populaire nous dit que lorsqu’on a des casseroles au c…., ce n’est pas forcément parce qu’on vient de se marier !

    M.Sawas aurait dû avoir l’intelligence de se taire, mais en est-il capable?

    En tous cas, merci à Isabelle de l’avoir descendu en vrille avec ce billet, démontrant par là même qu’elle est une femme courageuse, qui dit ce qu’elle pense, et fera ce qu’elle dit.

  4. dicton africain qui pourrait répondre simplement aux voeux de Sawas /Zine:

    Quand on a le c…l sale……….faut pas monter au cocotier !!!!

Les commentaires sont fermés.