VOEUX DE JEAN LUC BOUSSEYROUX

Les vœux de Jean-Luc BOUSSEYROUX et de son équipe, au nom de l’UMP du limouxin saint-hilairois

Au seuil d’une nouvelle année, il est légitime, en tant que représentant politique, que j’adresse mes vœux aux audois non pour oser affirmer ce que sera l’année 2009 mais pour exprimer ce que je souhaiterais qu’elle fût.


C’est aux plus défavorisés, aux personnes isolées et aux malades à qui j’adresse mes premières pensées d’espoir et de compassion. A mon très modeste niveau, j’essaye de participer à l’amélioration de leurs conditions de vie, en défendant les valeurs de la droite sociale.

Mes activités professionnelles me permettent d’être en contact régulier avec des jeunes.

C’est à eux que je souhaite adresser un message d’espoir : leur enthousiasme, leur générosité, leur souci de mieux protéger la planète sont les témoins de leur engagement efficace dans notre société  et je leur souhaite de faire entendre leurs propres idées,  empreintes de tolérance et de dialogue, résolument tournées vers l’avenir  plutôt que  de défendre des revendications et calculs  politiques alarmistes dont ils  ne sont hélas que des instruments.

J’invite les élus des communes du limouxin saint-hilairois à exprimer leur désaccord dans la gestion communautaire lorsqu’ils l’estiment nécessaire dans l’intérêt de leurs administrés. J’appartiens en effet à une génération qui associe la politique à la volonté de vivre ensemble dépendant de la réactivité, du travail et de l’implication des élus et des citoyens dans un esprit républicain.

Je n’ignore pas les difficultés actuelles et à venir mais je vous propose cependant de choisir ensemble le chemin de l’espoir, car celui de la lamentation est trop fléché, car celui de la surenchère permanente est sans issue, car celui du catastrophisme est un leurre et surtout car celui de l’espoir est le moins encombré, le plus libre et le plus fraternel.

Que 2009 soit donc pour chacune et chacun de vous, non pas une année de plus, mais une année de mieux.


Que 2009 soit pour le limouxin, une année où chacun respecte le point de vue qui n’est pas le sien et les convictions qu’il ne partage pas.

Que 2009 soit pour l’Aude, non pas une simple année de projets, mais une année de progrès.