SENS DE CIRCULATION : UNE AFFAIRE DE BON SENS

Chaque fois qu’il y a eu un changement de sens de circulation dans notre bonne et vieille bastide, la municipalité concernée a toujours argumenté les raisons de ces choix.

Il semble qu’aujourd’hui l’argument, selon lequel il fallait modifier le sens de la moitié de la rue BARBES et de la rue Jean BRINGER pour faciliter l’accès à l’hôtel des postes, laisse perplexe…

Cet argument est bien fumeux aussi au regard de ceux qui revendiquent le fait de ne plus vouloir faire de l’urbanisme au « coup par coup ».

Bref, comme la piétonisation de la rue de l’aigle d’or, ces modifications ne facilitent ni la circulation en ville ni l’accès aux commerces locaux, ce qui reste paradoxal devant les efforts de revitalisation du centre-ville.

Il vaudrait mieux lutter contre le stationnement sauvage, planifier correctement l’organisation des chantiers en bastide, et organiser la collecte des déchets pendant des heures creuses, pour que tout le monde s’en trouve mieux ;

Alors du sens de circulation on se fout mais du bon sens on en demande…