SHOOTES AUSSI NOS SENATEURS !!!?

A l’heure où le Conseil Municipal de Paris (socialiste) vient d’autoriser l’ouverture d’une « salle de shooting » (lieu où notre jeunesse pourra se droguer en toute légalité!), je me demande si les sénateurs socialo-communistes ne se sont pas fait une « piquouse » avant d’entrer en séance, hier ,20 octobre ?

Ils ont en effet, demandé que le projet de loi sur les retraites soit immédiatement retiré et que le parlement suspende ses travaux jusqu’à ce que Sarkozy reprenne les négociations avec les syndicats.

Rien de neuf, me direz-vous…Faux !! Car leur demande se fonde sur le « puissant mouvement social de la rue ».

Autrement dit, il n’y a plus de légitimité élective, ce ne sont plus les élus du peuple qui décident et font les lois, non, ce sont les manifestants qui expriment la volonté des Français!

Se rangeant résolument derrière quelques centaines de milliers de mécontents (dont un grand nombre ânonne bêtement les slogans fournis par les partis de gauche), ils admettent tout pour être en phase avec la rue. Ils cautionnent la paralysie du pays, orchestrée par leur courroie de transmission, les syndicats CFDT et CGT, les lycéens dans la rue, les casseurs, les 400 millions d’euros que coûtent la grève journalière, les 1500 emplois détruits chaque jour pour cause de manifs. Ils soutiennent un jusqu’au boutisme désastreux pour l’économie du pays, et continuent à mentir sans vergogne pour caresser dans le sens du poil ce « peuple de gauche», le seul à leurs yeux digne d’être Français!

Une fraction de nos jeunes est dans la rue au lieu de bosser pour leur avenir: merci Ségolène!

Les entreprises françaises sont asphyxiées un peu plus chaque jour: merci Martine!

Les casseurs pillent et vandalisent les commerces, les infrastructures urbaines, brûlent les voitures, et blessent nos forces de l’ordre: merci Besancenot!

Mais comment s’étonner de ce triste constat lorsqu’il généré par les propos irresponsables de la gauche sénatoriale? C’est consternant…………………..