RUMEURS ET SPECULATIONS

J’avais décidé de ne pas intervenir au sujet des élections internes de l’ump.

Je souhaite dans ce billet faire simplement un rappel au règlement concernant les membres des comités de circo et l’élection à la présidence départementale.

La presse et la rumeur annonce et spécule sur différents candidats potentiels.

Il faut simplement précisér que :

Pour être candidat à la présidence départementale de l’UMP il faut :

-Etre membre du comité départemental, émanation des comités de circonscription en tant que membre élu ou en qualité de membre de droit.

Voir ci-dessous extraits des nouveaux statuts de l’UMP et du nouveau règlement intérieur.


• Article 7 Les Comités Départementaux sont composés de l’addition des comités de circonscription du département à raison de deux membres élus pour un membre de droit.

Les comités de circonscription sont composés des membres de droit (membres du gouvernement, parlementaires, conseillers régionaux, conseillers généraux, maires et maires d’arrondissement de Paris, Lyon, Marseille, des conseillers d’arrondissement de Paris, ainsi que les adjoints des villes de plus de 30000 habitants) et de membres élus.

Le nombre de membres à élire dans chaque circonscription est proportionnel au nombre de ses adhérents dans la fédération.

Le Comité départemental Le Comité départemental réunit la totalité des membres des comités de circonscription. Il est présidé par le Président du Comité départemental élu en son sein.

Une réponse sur “RUMEURS ET SPECULATIONS”

  1.  » Maman!, ils veulent prendre mon gâteau !! » Comme je le disais précédemment, l’élection à la présidence départementale suscite toutes les convoitises et chaque jour qui passe confirme mes propos. Aujourd’hui c’est Laurent Spanghéro qui se dévoile, il réfléchit………..Oh, dans le triste état où se trouve l’Ump audoise, ce n’est pas que le gâteau soit extraordinaire, mais quand même, il se trouve des gens affamés pour s’approprier quelques miettes. On peut comprendre qu’ils aient faim en ces périodes de pénuries, mais souvenons nous qu’au mois de septembre, avant les élections internes, tous les prétendants à ce poste étaient d’accord pour dire que cette fonction n’était qu’honorifique……..Isabelle leur avait répondu de la façon la plus claire et la plus explicite. Mais la faim engendre des troubles de mémoire et ils ont tous oublié ce qu’ils avaient dit! Aussitôt sorti du bois, Laurent Spanghero se voit contré de la façon la plus sèche par Emmanuel Bresson :  » Je ne confirme pas ce nom là » dit-il à la presse. Un « Je » qui le projette déjà dans la peau du personnage, comme s’il était l’homme qui fait la pluie et le beau temps, avant même d’avoir été élu. Ce « Je « aussitôt lâché, il se rend compte de sa bourde et adoucit le propos en ajoutant :  » Nous sommes en train de discuter avec plusieurs personnes, des anciens élus ou des élus actuels, qui pourraient endosser cette responsabilité. Mais bien sur, on ne peut pas forcer les gens. » Intéressant ce propos: le nouveau patron sera forcément un élu, (un maire par exemple, comme celui de Belcaire?), ce qui élimine d’office tout militant élu aux comités de circo qui voudrait se porter candidat. Et si Bresson dit qu’on ne peut pas forcer les gens à être candidat, ceux qui forment ce « nous», réunis en ce moment pour discuter, s’activent sans doute en petit comité pour forcer certains à prendre la direction de la sortie……… La bataille du « gâteau honorifique » sera rude en coulisse, n’en doutons pas. Elle laissera des traces, des rancœurs, puis dans un bel élan d’unité de façade, de beaux discours que nous serons appelés à gober. Vous voulez que je vous dise? Qu’ils s’étouffent avec leur gâteau!

Les commentaires sont fermés.