REVUE DE PRESSE

La presse de ces derniers jours nous a livré quelques informations, sur lesquelles j’aimerais revenir. Elles m’ont tantôt surpris, amusé, irrité, voire offusqué


  • Le conseil municipal au grand complet, piloté par les communistes, arborant des pancartes portant l’inscription « Pas de suppression de classe ni de poste à Carcassonne », a ainsi témoigné toute sa détermination ! Incorrigibles socialistes dogmatiques qui pensent avoir fini leur boulot des qu’ils ont montré un écriteau ! Il est vrai qu’ils pensent aussi avoir gagné la Présidentielle avec leur slogan sur le changement

Le vrai changement serait que J.C.Perez soit battu aux législatives, puis aux municipales, un peu d’air frais faisant du bien à tout le monde……..

  • Une fleur est arrivée aux serres municipales…, espérons qu’elle s’ajoutera aux deux obtenues par ce service, dont j’ai eu la charge durant trois ans de 2001 à 2004. Il était en effet temps que quelque chose se passe ; J’avais doté ce service d’une serre moderne, j’y avais adjoint un personnel dévoué et compétent , mais aujourd’hui, faute d’un budget en rapport avec nos espérances d’alors, l’expression de ce savoir –faire est resté en plan ! Il faudra peut être faire glisser un peu d’argent public de la « culture de l’esprit à la culture sous serre »
  • Tiens, de la culture parlons-en…On connaît déjà le programme du festival, quelque peu allégé par rapport à l’année dernière : cette marche arrière, après le tonitruant « vous allez voir ce que vous allez voir » en a fait rire plus d’un. Mais le problème n’est pas là

on n’a toujours pas d’éléments précis du bilan financier de l’année passée ;En fait on sait qu’il est encore plus catastrophique que l’année dernière puisque la « subvention d’équilibre » a été multipliée par deux, mais la volonté de transparence tant réclamée à l’époque où il était dans l’opposition, ne semble pas trop préoccuper l’adjoint à la culture, qui, en parfait démagogue poursuit sa route sans se soucier de l’intérêt général

Quand au festival du rire… aucun son, aucune image

Je souhaite que les Carcassonnaises et les Carcassonnais n’aient pas à pleurer un jour de cet empressement à allumer des lampions, sans savoir s’il y a suffisamment d’énergie pour les alimenter

  • Très sot le projet consistant à célébrer les mariages dans la tour du même nom (tréseau) dans l’enceinte de la cité de Carcassonne

Pour une fois c’est l’administration par l’entremise du centre des monuments nationaux qui empêchera la municipalité de faire une nouvelle « sottise » Quant à Isabelle Lemesle, actuelle Présidente du CNM si la gauche arrive au pouvoir il va falloir à mon sens qu’elle cherche un nouveau boulot…

  • Le budget du Conseil général a suscité l’inquiétude de son président concernant le poids croissant du social dans la colonne dépenses . Je rappellerai plusieurs choses

Le département de l’Aude et son Conseil général sont victimes de leurs succès, tant ils ont été généreux avec le « social ».Ceci explique sans doute pourquoi tant de personnes ont élu domicile dans cette Aude si accueillante, si peu regardante et si prompte à verser des indemnités…

Lors de la campagne des cantonales de 2008 nous avions dénoncé ce fonctionnement suicidaire ; les événements nous ont donné raison deux fois, la première, il y a quelques mois lorsque le personnel du conseil général a manifesté sa colère face aux mesures envisagées pour redresser une situation financière dégradée et préoccupante (fonctionnement interne,) et la seconde fois ,ces derniers jours ,où le Président de l’autorité départementale découvre avec effroi que le budget du social représente prés du tiers de son budget.( Rappelons pour mémoire que le « social » est une des compétences première de l’assemblée départementale)

Que croyez vous qu’il advint à l’occasion de cette « découverte » ; une remise en question de la politique financière du Département, une réflexion sur l’utilisation de l’argent public.. ?

Que nenni, c’est la faute à l’Etat qui ne tient pas ses engagements paraît-il, et qui doit cracher au bassinet car la pression fiscale sur l’Aude est au maximum. Cette pression s’exerce sur les contribuables audois ,cela ne vous aura pas échappé, c’est à dire nous !. Alors il faut que l’Etat paye… Mais comme l’Etat c’est encore nous… le serpent s’est mordu la queue et ça risque de faire mal

Je note simplement un grand sens de la responsabilité de nos édiles départementaux, et leur propension à considérer que ce qui est fait est bien fait, et à qui il ne vient jamais à l’idée qu’ils pourraient se tromper ou améliorer le système… Mais après tout pourquoi feraient-ils une telle démarche puisque même les élus, soit disant d’opposition, votent leur Budget…D’ailleurs, ils ne se sont pas privés de renvoyer Emmanuel Bresson dans ses 22 mètres, après que celui-ci eut critiqué leur gestion, alors que les représentants de son camp votaient le budget avec les socialistes !


  • LASSAC une affaire enfin classée… on avait perdu 10 ans avec Lignairolles, j’avais annoncé au cours d’un bureau d’agglo que l’on perdrait 10 ans de plus avec LASSAC, c’est fait

On a toujours tort d’avoir raison trop tôt

Va-t-on reperdre 10 ans de plus ?

Le scandale réside dans ces centaines de milliers d’euros perdus avec ces bêtises à répétition et ce n’est sans doute pas fini

Pour preuve la somme de 300 000 euros débloquée pour une nouvelle première étude de plan départemental d’élimination des déchets

Ce doit être sans doute également de la faute de « l’Etat »… affaire à suivre

  • Dans l’ « Agglomag » de décembre 2012 le président de l’agglomération nous présente le budget 2012 comme, je le cite « un budget de concrétisation, un territoire en marche »

Cela nous vaut une énumération en terme très technocratiques de différents thèmes qui au total représentent 67,1 millions d’euros soit : prés de 45 milliards de centimes

J’en note un particulièrement, tellement son contenu est vide, doté de la somme de 21,7 millions d’euro sous le titre :administration et gouvernance

Il contient : le lancement du concours d’architecte pour un siège de l’agglo à la « roseraie »…quand on connaît les locaux on sait qu’il n’y aura pas que le concours qui coûtera cher, mais également la réalisation des installations, Vouloir installer un siège administratif à la roseraie est une bêtise aussi grosse que de vouloir faire une médiathèque dans les anciens locaux de l’EDF, devenu siège provisoire administratif des services de l’agglo… j espère que vous avez suivi

On note aussi la modernisation du réseau informatique… cette ligne est toujours intéressante dans un budget car on peut y « fourguer » tout et n’importe quoi, de même que pour les chapitres gestion de la relation citoyen, dématérialisation des procédures, et systèmes d’information géographique… (15 milliards de centimes)

Mais que diable, faisons confiance, on aura auparavant neutralisé la pression fiscale… ??!!!et le budget sera ambitieux et maitrisé

  • Maitrisé comme l’anniversaire des 10 ans de l’agglo, prévu pour accueillir plus de 2000 personnes, et qui a finalement et seulement rassemblé quelques 300 individus, si bien que les employés de l’agglo ont du « éponger les excédents » en se gavant de petits fours et autres mignardises pendant quelques jours ; ambitieux peut être, maitrisé c’est pas certain
  • Soyez rassurés les socialistes ont lancé les campagnes présidentielles et législatives, et JC Pérez va cinq ans après reprendre la route pour visiter la 1ere circonscription et défendre son bilan de député…( ce sera vite fait, vu le travail fourni !!)

Mais auparavant il fera campagne pour François Hollande , comme illustré par une affiche esthétiquement contestable tant le regard des deux hommes laisse transpirer une certaine angoisse…

Ce n’est que mon avis, bien sur

                
  • BAYROU, François BAYROU, nouvelle coqueluche des Français, certainement parce qu’il ne propose rien, et qui, au cours d’un de ses nombreux discours s ‘est découvert un amour aussi surprenant que soudain pour le général de Gaulle… Non !!! Vous ne rêvez pas, BAYROU gaulliste,et Pérez…. Hollandais, nous sommes bien en période de carnaval……….
  • Il y a des fois, Monsieur le Ministre de l’Intérieur où il faut savoir se taire

Je me demande quel conseiller en communication manage Claude GUEANT pour lui laisser faire des déclarations imbéciles dans le but d’attirer les grâces des électeurs d’extrême droite

L’occasion était trop belle pour le PS de lui rentrer dedans, ce que n’a pas manqué de faire un député martiniquais

Sa maladresse, et je suis polie, ne s’arrête pas là, puisqu’il enchaîne avec un déplacement en Martinique , qui le reçoit comme un chien dans un jeu de quilles ; Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond à mon avis dans la communication de GUEANT car je doute que cette opération ramène des suffrages au président ; au plus elle aura illustré un beau bordel au sein de la majorité, et ce n’était pas le moment

Mais au bout du compte GUEANT s’en sort bien car l’UMP lui a réservé une circonscription aux petits oignons en Ile de France ce qui fait que, malgré tout, si la majorité actuelle perd les élections, GUEANT aura toujours du boulot…

Et que dire de la déclaration négationiste du député Christian Vanneste sur la déportation des homosexuels… rien;… à vomir…

Allez, passons à autre chose, du moins espérons le avec la candidature de Nicolas ; espérons un débat digne de la France