REUNION DES PRIMAIRES REGIONALES PLUS DE 350 MILITANTS SALLE JOE BOUSQUET

Dans le cadre de la désignation de la tête de liste régionale, les militants vont être appelés à voter par Internet à partir du 16 et ce jusqu’au 21 Mars,15 heures.

C’est une première pour l’UMP qui démocratise son fonctionnement pour la plus grande satisfaction de l’ensemble de ses militants.

Dans le cadre de cette campagne des primaires, cinq « réunions débats » ont été organisées sur les 5 départements de la région Languedoc Roussillon, Carcassonne étant la dernière de la série après Nîmes, Marvejol, Rivesaltes et Saint Gely du Fesc.

Dans un souci d’équité les réunions se sont déroulées selon le même processus et le même timing.

Un modérateur était désigné pour chacune des rencontres .

A Carcassonne c’est Bernard CARAYON député du Tarn et Maire de LAVAUR qui a encadré les débats.

Les candidats ont disposés chacun de 22 minutes pour s’exprimer devant les militants réparties.

Leur temps de parole se décomposait en 3 étapes : 10 minutes de présentation, 7 minutes pour juger de l’action du Président Régional sortant et pour présenter leur perspective de programme, et enfin 5 minutes de conclusion. Un tirage au sort effectué à chaque début de reunion décidait de l’ordre de passage.

Après l’accueil de la Présidente départementale dont vous trouverez l’intégralité de l’intervention en cliquant sur « lire la suite », et celle de Michel PY secrétaire départemental, les candidats ont « déroulé « tour à tour leur intervention.

Christian JEANJEAN en premier, Raymond COUDERC en deux, Christophe RIVENQ en trois et Jean CASTEX pour conclure.

Christian JEANJEAN …………………………………………………….Raymond COUDERC

Christophe RIVENQ…………………………………………………………Jean CASTEX

Devant des militants venus en nombre et une assemblée attentive, ou quelques personnalités avaient fait le déplacement jusqu’à Carcassonne, la réunion s’est déroulée dans le meilleur état d’esprit. Au terme de chaque intervention chaque candidat a été applaudi chaleureusement et sans passion : une belle leçon de démocratie.

La fédération de l’Aude a rassemblé les participants venus de tous les coins de la région pour un sympathique vin d’Honneur , vins de l’Aude bien sur.

Les militants de l’Aude comme ceux de l’ensemble des fédérations UMP du Gard de l’Hérault, des Pyrénées Orientales, et de la Lozère connaissent les candidats et vont devoir maintenant par vote électronique désigner leur chef de file pour les prochaines régionales.

Il est important et même primordial que le vote soit massif , ne serait ce que pour donner la plus large légitimité possible au candidat qui sera choisi.

Michel MOYNIER au coté de Georges FONTES Ancien Ministre adjoint au Maire de Béziers

Amélie ARRO responsables des jeunes populaires au coté d’Emmanuel BRESSON Maire de Belcaire

Max ROUSTAN Maire d’Ales (1er en partant de la gauche)

Texte de l’Intervention d’Isabelle CHESA

Chers amis

Mon propos sera bref car si vous êtes rassemblés aussi nombreux ce soir c’est surtout pour écouter dans le cadre de cette campagne interne pour la tête de liste régionale les 4 candidats qui briguent cette responsabilité.

Je souhaite en préambule remercier Bernard CARAYON, député du Tarn d’avoir accepté le rôle de modérateur pour cette cinquième et dernière réunion de précampagne, et excuser Gérard LARRAT Maire de Carcassonne qui souffrant ne peut être parmi nous ce soir.

Je souhaite également attirer votre attention sur l’importance que revêtira l’élection Régionale de 2010.

Le conseil Régional détient aujourd’hui des compétences qui font que chaque décision prise par cette assemblée conditionne et influe sur la vie quotidienne de chaque habitant du Languedoc-Roussillon.

Nous n’avons pas le droit de laisser à la gauche et à Georges Freche la responsabilité de conduire pendant 6 longues années supplémentaires une politique partisane dispendieuse et inefficace.


Réélue en 2004 conseillère régionale dans l’opposition à Georges Freche je peux juger de l’intérieur l’énorme gâchis engendré par sa gestion des affaires et des hommes

Il à remis en fonctionnement un système féodal dans lequel le suzerain confère à l’ensemble des ses vassaux le droit d’exister ou de disparaître. Il a fait de l’hémicycle de l’Hôtel de Région une scène de théâtre, d’ou il décide de l’intelligence des uns et de la bêtise des autres ; ou il aime avec mépris, ou déteste avec arrogance, ou il cultive l’indignité en agitant en permanence une carotte au bout d’un bâton dans une organisation ou le plus convaincu des jacobins passerait pour le plus timoré des révolutionnaires ;

Il adoube, il répudie, il exile, il juge, il condamne, il encense, mais il ne permet à personne d’avoir une autre opinion que la sienne, aidée en cela par une inquiétante machine administrative partisane, doublée d’une formidable institution de propagande aux ordres et qui n’a qu’un but : le servir lui.

De la Septimanie au César du Rhône, il n’est plus a un fantasme près, mais il ne faut pas que ces derniers fassent oublier l’illusoire action de développement qu’il dit avoir entrepris en rendant dépendante bon nombre des collectivités locales, et ne fasse oublier non plus l’augmentation pharaonique des impôts qu’on du subir les contribuables de la région, relayé par celle de la plupart des conseils généraux de gauche, dont le notre.

Une façon très socialiste vous l’aurez compris de faire face à la crise et d’améliorer le pouvoir d’achat du citoyen.

De toute façon, qu’attendre de plus d’un parti qui n’a plus rien à proposer.

Demain chers amis, demain messieurs, il faudra oser pour cette région il faudra oser pour ses départements, libérer les énergies, soutenir les initiatives contribuer à un véritable développement sortir d’un système partisan, dont la meilleure performance aura été sur notre département et sur notre région de faire financer sa propagande et ses campagnes électorales avec l’argent public, sans que personne n’y trouve à redire : Plus de 90 millions d’euro pour la région : une paille…

Demain je veux être à vos cotés pour oser avec vous, pour être de ce combat, pour redonner un sens aux compétences conférées à la région au sein peut être d’institutions rénovées et modernisées, pour rendre la région au service de l’ensemble des ses composantes économiques professionnelle sociales et associatives, bref pour rendre la région à l’ensemble de ses habitants et leur rendre en même temps une dignité bafouée.

Une réponse sur “REUNION DES PRIMAIRES REGIONALES PLUS DE 350 MILITANTS SALLE JOE BOUSQUET”

Les commentaires sont fermés.