RETABLIR LES VERITES

Les politiques passent pour de fieffés menteurs…

Comment peut-il en être autrement quand on se réfère à deux faits relatés par deux articles parus aujourd’hui dans la presse locale.

  • Le Premier concerne la conférence de presse tenu par des militants de l’UMP à l’Initiative de Denis AGUERRA, lui même prétendant que la Présidente Départementale était au courant de cette manifestation.

Ce dernier a envoyé un message vocal à la présidente départementale à 16h46 hier vendredi (nous tenons l’enregistrement de ce message à la disposition des incrédules) pour l’informer qu’un « comité de liaison » avait été créé une fois la conférence de presse terminée celle-ci ayant eu lieu aux alentours de 15h30.

L’information Isabelle l’a eu durant son retour de Montpellier quand un Journaliste de la PQR l’a appelé pour s’informer de la qualité de Denis Aguerra et pour lui demander de réagir aux propos qui seraient tenus pendant la conférence ;

Ce qui a été fait et relaté convenablement en conclusion de l’article de ce jour … Il aurait été certainement plus opportun d’informer en priorité le délégué de circnscription en l’occurrence Gilles ICHER

  • Le second concerne l’intervention d’Isabelle lors de la commission permanente du Conseil Régional et plutôt que de longues explications vous trouverez ci après le texte du mail envoyé au journaliste en préservant bien entendu son identité.

 » A l’attention de ;;;;;


;;;;;;,

Je suis un peu étonné de la teneur de l’article Carcassonne torros de ce matin.


 »En effet à sa lecture il semble que henry GARINO et Tamara RIVEL seraient aussi intervenus lors de cette commission.


Il faut que tu saches qu’il n’en a rien été et que durant la séance il n’ont pas dit un mot bien embêtés qu’ils étaient de ce dossier dont je soupçonne qu’il n’a pas été transmis bref.


 »Moi j’ai fait mon boulot je n’en tire aucune gloriole l’essentiel étant que « Carcassonne Torros » puisse avoir les sous. »


Mais il m’apparait utile de rétablir et la chronologie et la vérité;


Merci de ton attention


Isabelle

Je ne ferais pas de commentaires