OBJECTIF : 2017

2015-07-14 2015-07-14 002 114

Mes chers ami(e)s j’espère que pour chacune et chacun d’entre vous cet été et vos vacances se sont bien passés.

Ce dernier quadrimestre qui se profile va être pour notre famille politique une période intense et riche en évènements;

Notre fête départementale dont vous avez certainement reçu l’invitation pour le 24 septembre va en quelque sorte débuter les primaires de la droite et du centre;

Viendront ensuite les commissions d’investiture qui désigneront les candidats de notre parti pour les futures législatives.

A la veille de ces étapes je souhaiterai vous dire quelques mots :

La campagne des primaires s’intensifie et, à ce stade, je voudrais rappeler aux militants de l’Aude quelques points qui me semblent importants :

En premier lieu, je rappelle qu’en ma qualité de Présidente départementale, je me suis engagée à ne pas prendre de positionnement en faveur d’un candidat en particulier et à veiller au bon fonctionnement de la démocratie participative au sein de notre mouvement.

Défendez vos idées, votre vision de l’avenir, le leader qui vous semble le plus répondre précisément à vos attentes.

Vous serez libres, les 20 et 27 novembre 2016 de vous exprimer. Je suis là pour vous le garantir et pour assurer aux candidats une élection en totale transparence.

En second lieu, et parce que je vois dans certains commentaires, une tendance à quitter le champ des idées et à publier des attaques féroces, je vous invite à vous souvenir que même si nous ne sommes pas d’accord pour l’instant sur le « qui » portera notre projet, nous devrons demain nous rassembler autour de celle ou de celui qui sortira des urnes.

N’oubliez pas que le véritable objectif, c’est 2017. Gardez à l’esprit que si De Gaulle avait écrit les mémoires d’espoir, il nous reste la très rude tâche de ne pas, par des divisions irréversibles, écrire en 2017 les mémoires de désespoir.

Aussi, comme nos paroles, nos attitudes vont être scrutées, analysées et surtout déformées par certains, restez dans la mesure lorsque vous vous exprimez publiquement notamment sur les réseaux.

En dernier lieu, souvenez vous que nous nous opposons à la gauche parce qu’elle ne représente pas une option de gouvernance fiable.

Pour ceux qui ont analysé notre histoire récente, il apparaît clairement que la gauche n’a jamais gagné une seule élection. En effet, relisez bien les événements passés. C’est toujours la droite, parce qu’elle était divisée, mal préparée ou peu inspirée, qui a perdu.

Mitterrand a pris le pouvoir parce Giscard et Chirac ne s’entendaient pas et il l’a conservé parce que la droite était incapable de se rassembler.

En 2012, faute d’avoir un rassemblement massif derrière un programme, c’est lou ravi de la crèche qui l’a emporté.

En 2017, il est hors de question que, parce que nous n’aimons pas telle ou telle autre personne, nous laissions encore le pouvoir à des gens dont la seule idéologie est désormais de rester aux commandes ou que nous donnions les clefs de la République à cet autre mouvement qui se nourrit de nos peurs et nous entrainerait vers une négation de nous-mêmes.

Chers amis, je suis navrée d’adopter ce ton un peu directif.

Mais mon devoir est de vous rappeler que notre parti est là pour redonner de l’espoir aux Français et pour leur montrer qu’un mouvement comme le nôtre est une option fiable pour l’avenir. La seule option d’ailleurs.

Enfin, je vous rappelle que sur l’Aude, l’objectif 2017 est double. Il faut gagner les élections présidentielles mais aussi faire tomber les seigneuries roses lors des législatives.

Et tout doit rester possible même après un débat d’idée en interne, car n’oublions pas que Les primaires se sont ceux la même qui y sont candidats qui en ont collectivement accepté le principe.

Merci de votre bienveillante attention

Isabelle CHESA

CatégoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *