MA DECISION DE REJOINDRE LA LISTE DE GERARD LARRAT

Après la parution dans la presse de ma décision concernant les municipales à Carcassonne, j’ai reçu quelques commentaires sur mon site internet .

Je n’avais pas l’intention d’épiloguer sur ma prise de position.

Suite à deux messages de « blogueurs » qui viennent de me parvenir, j’ai décidé de les publier , et d’alimenter ce billet uniquement avec les commentaires des internautes.

Cette rubrique est la votre.

7 réponses sur “MA DECISION DE REJOINDRE LA LISTE DE GERARD LARRAT”

  1. Je ne suis pas militant à l’UMP,mais j’ai toujours voté à droite. Après les élections législatives et le score remarquable obtenu par Isabelle Chesa qui a failli nous débarrasser une bonne fois pour toutes du député socialiste, je pensais que la dynamique à droite ne pouvait que se poursuivre pour les municipales. Le temps passant, ne voyant rien venir, je me suis remis à désespérer , comprenant que le Maire sortant n’était ni pressé, ni enclin à donner à la présidente départementale de l’UMP,la juste place qu’elle méritait. Les journaux ( ma seule source d’information ) ont entretenu la confusion, au grand bénéfice de la gauche, faisant parfois passer I.Chesa pour une intrigante soucieuse de son avenir personnel. Enfin, samedi matin, j’ai lu avec bonheur les propos d’Isabelle parus dans l’Indépendant: elle s’est exprimée en patronne de son mouvement, ne concédant rien sur ce qui a été toujours, me semble-t-il, sa seule ligne de conduite, à savoir préserver et renforcer l’union de la droite .Bravo Isabelle, vous êtes à la fois une grande dame et une fin politique! Après avoir lu mon journal, j’ai décidé de me rendre à l’inauguration de la permanence de G.Larrat, pour voir si je vous voyais et vous féliciter . J’ai entendu beaucoup de conversations, toutes allant dans le même sens:  » heureusement qu’elle nous a rejoint, sinon on était foutu! », ou  » comment Larrat pouvait penser qu’il l’emporterait sans l’apport d’Isabelle » ou encore  » dommage que l’UPC fasse cavalier seul , pourquoi Larrat n’en a pas voulu? »Je ne suis pas assez calé en politique pour tout comprendre, mais ce que j’ai ressenti était un grand soulagement parmi les supporters de Larrat de vous avoir à leurs côtés, et il m’est revenu à l’esprit une phrase que vous auriez prononcé au lendemain des législatives:  » rien ne se fera sans moi! » Vous avez tenu parole, vous avez oeuvré pour l’union, et je vous félicite sur votre blog, ( n’ayant pas pu vous approcher tant vous étiez entourée!) de nous avoir évité d’être « la droite la plus c…….du monde! Jean Jacques Lataupe, de Carcassonne.

  2. Cela sera ce soir la troisième fois que je me permets une intervention sur votre blog. Ce ne sera pas pour commenter votre décision mais pour répondre à l’article de Serge GELIS paru dans la dépêche de Dimanche et intitulé « Au nom du Père ». Ma première réflexion sera de dire qu’il est certainement difficile que tout le monde soit intelligent,et de faire en sorte que se soit en même temps. Il est grand temps qu’on laisse votre Père reposer en paix et que vouloir à tout bout de champs le mêler à toute vos décision est un manque de respect envers vous, et une offense à sa mémoire. C’est domage qu’un journaliste de la réputation de Monsieur Gélis, se laisse aller à de telles pratiques. Peut être ne s’est-il pas rappeller qu’il y a eu des élections législatives et que les résultats que vous avez obtenus ne doivent rien au hazard, mais tout à votre travail , à votre disponibilité, et à votre engagement pour les gens et pour votre mouvement politique. Monsieur GELIS aurait certainement préféré que vous vous engagiez auprès de Monsieur ARIBAUD peut être , cela lui aurait permis de titrer  » Isabelle CHESA trahit la Droite », ou pourquoi pas que vous ne vous engagiez nulle part, celà lui aurait permis de vous traiter de » Lacheté politique et de sans courage. Dans les deux cas celà aurait bien fait son affaire car vous permettiez ainsi à Jean Claude PEREZ, son ami politique, de se voir la mairie offerte sur un plateau. Ce qui décoiffe Serge GELIS s’est certainement de constater que grâce à vous la liste de Gérard LARRAT comptera pas moins de 16 noms appartenant à l’UMP dont 5 adjoints plus le Maire. Les seules gesticulations dont on vous accuse, ce ne sont pas les votres, mais celles que les journalistes ont eux même engendrées et crées par manque d’information certes, mais parcequ’ils n’ont peut être pas compris et acceptés que la politique et les évènements , c’est vous qui les menez et non eux qui les décident. Pour ce qui concerne le « flagrant délit de Mensonge », quand on se souvient qu’on a lu dans les colonnes que vous briguiez non seulement la place de premiere adjointe , mais encore la vice-présidence de l’agglo, que l’on vous a affublé de toutes les exigences, de tant de prétention, il serait bon que Monsieur Gélis balaye devant ses propres colonnes. Vous avez fait Isabelle , une fois de plus votre boulot de militante et de responsable de l’ump. Cette décision est la votre, c’est donc la meilleure et quoiqu’il se passe vous l’assumerez, comme vous l’avez toujours fait. Pour terminer ce propos je comprends, après un tel article, que vous ayez choisi le journal l’indépendant et son rédacteur en chef pour faire par de votre décision. Lui au moins il a compris.

  3. Pas tout à fait d’accord avec votre diabolisante analyse de la presse mon cher Pierre. Je crois plutôt que tous ces accords, généralement passés en sous main, relèvent plus de marchands de tapis avec des méthodes de négociants en armes que de l’hônnêteté intellectuelle. Quant à Isabelle Chesa, si je n’ai rien contre le fait que vous vous présentiez et négociez quelques strapontins, je crois surtout que c’est parce que vous avez compris que vous n’avez aucune autre chance d’être élue en partant seule… La perspective d’aller travailler une fois, et pour de vrai, doit vous avoir sérieusement motivée. Bref. Ne rêvez pas trop, car dans tous les cas, entre Larrat, Daraud, l’IRP et Aribaud et Morio, la coupe est pleine à droite et JC Pérez peut se frotter les mains et commencer à mesurer son nouveau bureau pour en prévoir la déco !
    PS : à propos de mensonges dans la presse, je crois avoir lu il y a quelque temps que MMe Chesa n’avait pas déposé de demande d’investiture. Bouhhhh, la vilaine menteuse.

  4. Isabelle Chésa , tu fais honneur a la Ville et toute la jeunesse de cette belle cité est a tes cotés ….tu restes pour nous le symbole de la mémoire de Raymond Chésa qui pour nos parents avait montré la voie de la Citoyenneté Carcassonnaise

  5. Nous sommes loin de Carcassonne, mais une chose est sure…nous avons bu le champagne en entendant sur les ondes que la liste de Mr Larrat , ou vous étiez colistière avait Gagné pour enfin concrétiser un programme d’Action et de valorisation de Carcassonne.
    Vos adversaires ne faisaient pas le poids , et nous avons surtout été désagréablement surpris de voir Mr Aribeau se joindre a la liste du député Perez , surtout quand on sait le petit nombre de vote qui séparaient ce Mr Perez de Vous même , celle que nous aurions voulus comme Député en 2007.
    Nous apprenons que Mr Aribeau a vendu jusqu’a sa chemise au député Perez et a sa liste , ou est alors sa soit disant amitié avec La famille Chésa ?, celà est dommage pour Carcassonne de tels gestes d’inimitié et de rejet de la vérité.
    Nous sommes a vos cotés Isabelle , et surtout tenez bon , Vous êtes une fière Fille de l’Aude , et une Fine politique , Carcassonne a encore un très grand besoin de vous.
    Aux cotés de Gérard Larrat votre présence est nécessaire , pour que les idées de ce Maire entreprenant puisse générer une force constructive sur Notre magnifique Ville.
    Nous vous embrassons Isabelle , et Nous prions Dieu pour que votre action au sein de Notre ville soit la meilleure possible

Les commentaires sont fermés.