LES 48 HEURES UMP

Ce week-end du samedi 15 et du dimanche 16 septembre l’ump est partie à la rencontre des français et a organisé dans chaque fédération et sur son site internet un Week-end spécial de débat de rencontre et d’animation.

Ainsi sur le département de l’aude à Narbonne, à Carcassonne, à Limoux et à Castelnaudary les équipes des permanences des trois circonscriptions ont fait preuve de disponibilité en accueillant militants et sympathisants.

A Narbonne avec Michel Py et son équipe nous avons accueilli les nouveaux adhérents.

L’occasion pour nous de rappeller notre rôle de relais explicatif des réformes du gouvernements, de rappeler aussi notre mission de force de propositions et de confirmer également notre rôle critique permettant à l’UMP de rester, comme à l’époque ou Nicolas SARKOZY la présidait, un mouvement avec une longueur d’avance sur les institutions.

Nous avons également rappelé qu’il est important que chaque militant vote la réforme des statuts de l’ump (Ils ont pour celà jusqu’au 23 septembre pour le faire) et qu’un grand chantier est en cours , celui de la réforme des institutions que Nicolas SARKOZY a confié à Edouard BALLADUR.

Il demande au militants de débattre de ce sujet et chaque fédération doit faire remonter une synthèse de ses travaux à l’UMP avant la fin du mois de septembre. C’est la raison pour laquelle nous organisons Jeudi prochain le débat annoncé à la « Fiesta bodega » à partir de 18h30.

Enfin il ne faut pas oublier les échéances électorales de mars 2008, municipales et cantonnales. Ces élections sont les clés de nos réussites futures et de l’avenir de notre mouvement dans ce département où la gauche est immuablement et dramatiquement installée.

Gagner des sièges dans une mairie gagner une mairie s’est s’ouvrir la voie du conseil général ,s’est ensuite s’ouvrir la voie pour des élections nationales.

Il nous faut, comme je l’ai demandé auprès des délégués de Circonscriptions lors du comité départemental de juillet , mettre tout en oeuvre pour aider et soutenir les futurs candidats de notre mouvement et faire un travail de fond dans les communes et les cantons pour se faire connnaitre, porter nos idées et revendiquer nos positions.

Avec les conseillers généraux sortants nous allons batir une base de travail commune qui sera mise à disposition des candidats à l’assemblée départementale pour étayer leur programme électoral.

Le comité départemental donnera au mois d’octobre les investitures pour les conseillers généraux qui devront choisir pour la première fois un ou une suppléante.

Tous et Toutes nous devons nous mobiliser pour et autour de nos candidats dans toutes les communes du département.

A Carcassonne également les nouveaux adhérents ont été accuelli autour du pot de l’amitié