LE MINISTRE ALAIN MARLEIX EN PAYS DE SAULT

Aux dires du Maire de Belcaire Emmanuel BRESSON c’est la première foi qu’un ministre de la République se déplace en Pays de Sault et particulièrement à Belcaire.

A l’invite du Président de l’AEMA, Alain MARLEIX , Raymond COUDERC, Michel PY et Isabelle CHESA ainsi que 120 invités ont bravé les intempéries puisque c’est sous une tempête de neige qu’ils sont parvenus à rejoindre le foyer de Belcaire.

Le Ministre ne s’est pas trouvé dépaysé puisque lui-même originaire d’une commune de Montagne, est habitué aux rigueurs du climat et aux basses températures. Il est en effet député du Cantal après avoir été Maire de la commune de MASSIAC dans ce département du Massif-Central, conseiller général et même vice-président du Conseil Général

Par contre à l’intérieur de la salle des fêtes, il régnait une atmosphère chaleureuse et conviviale et c’est sous une salve d’applaudissement que le secrétaire d’Etat à l’intérieur et aux collectivités territoriales a pris contact et salué les participants à cette manifestation.

Après le discours de bienvenue d’Emmanuel BRESSON encourageant le ministre à poursuivre la difficile réforme engagée par le gouvernement et inscrite au programme Présidentiel de Nicolas SARKOZY, Raymond COUDERC, à son tour, a salué le courage politique de notre hôte.

Il a par la suite tracé les axes de sa campagne pour les élections Régionales et sollicité la confiance des Audois pour battre les 14 et 21 Mars prochain le, je cite, « Septimaniaque Georges FRECHE Président sortant de notre Région ».

Président dont la caractéristique principale est de considérer que le développement du Languedoc Roussillon se fera en concentrant les efforts et l’argent sur la capitale Régionale MONTPELLIER, qui induira par la suite le développement de l’ensemble des territoires de l’Aude de l’Hérault du Gard des Pyrénées Orientales et de la Lozère.

Pour Raymond COUDERC cette approche est contraire et néfaste à un développement harmonieux et équilibré du et des territoires, et procède d’une vision politique étriquée et irréaliste.

Le Ministre Alain MARLEIX dans sa prise de Parole a parfaitement synthétisé, dans une intervention complète, technique et très pédagogique la réalité de la réforme engagée, dénonçant au passage l’enfumage et la désinformation pratiquée par les partis et surtout les élus locaux de Gauche qui craignent plus pour leur avenir politique, qu’il ne con teste le bien fondé de la réforme.


Alain Marleix a fait le tour de toutes les tables et a salué individuellement les 120 invités présents à Belcaire, avant de quitter la salle des fêtes de Belcaire.

Après les discours et à la suite du repas servi pour l’occasion les personnalités rejointes par Madame CHARVET préfet de l’Aude se sont retrouvés dans les locaux de l’entreprise VALENDRE pour procéder à l’inauguration officielle de cette entreprise.

Nous publierons dans un prochain billet l’intégralité de la prise de parole d’ALAIN MARLEIX.