LE DEPUTE PEREZ : ENTOURE OU ENCADRE…

(Photo le Magazine)

On pourrait reconnaître à nos amis socialistes un fonctionnement démocratique dans la désignation des candidats si nous n’avions pas connu il y a quelque temps, la fraude organisée autour de l’élection de la Première secrétaire du parti, et ensuite l’épisode Frêche ou après un vote quasi unanime des sections du Languedoc Roussillon, la « Maison mère » a décidé d’exclure ou de suspendre pour cause d’antipathie congénitale entre l’ancien président de région et Madame Martine, les dissidents qui ont désobéis….

Aujourd’hui il y a de l’hésitation dans l’air, et la venue du Strauss-Kahnien Jean Christophe Cambadélis, prévue de longue date, avant les événements donc, montre que l’on fait bonne figure , mais que tout le monde est em..bété chez les socialistes car en plus d’un nouveau prétendant à l’Élysée qu’il faut « désigner » par des élections internes, voire primaires que toute la gauche redoute, il faut en plus se refaire une virginité.

Ceci est indispensable et notamment dans l’Aude ou Dominique, … était largement favori ;

Ce qui a de quoi donner des frissons d’ailleurs, car au delà des frasques supposées de l’homme Strauss-Kahn, l’environnement dans lequel il évolue, sent le fric et la luxure à plein nez, et que sans « l’accident du Sofitel » on aurait pu l’avoir à l’Elysée.

Alors je serais la gauche, je ferais profil bas, et particulièrement dans ce département ou la gauche Audoise qui se veut être la gauche du peuple, la gauche des plus démunis, la gauche des laissez-pour-compte du « règne sarkosiste » cette gauche Audoise allait soutenir Strauss-Kahn, un candidat peu recommandable…

Je passe volontairement sous silence les façons et les propos déshonorants qui ont été tenus par la gauche caviar, voulant à tout prix défendre son poulain.

Je voudrai rappeler aussi et simplement que l’on a traité Nicolas SATKOZI de Président Bling Bling, et que l’on a considéré dans l’affaire bettencourt, Eric WOERTS comme un dangereux malfaiteur…

Désolée de vous décevoir mais, à coté de ce que l’on a vécu le 15 mai dernier et les jours suivants, à droite, avec Georges TRON nous ne sommes que des amateurs… Par contre si les faits reprochés à ce dernier s’avèrent exacts, il faut qu’il soit sévèrement puni car un politique a le devoir d’exemplarité.

Il y a longtemps que j’avais celà sur le coeur et maintenant que c’est dit je me sens mieux, comme quoi il n’y a aucun mal à se faire du bien.

Alors pour en revenir à la fête du député Maire à Villeneuve-Minervois et à la conférence de presse, qui a suivi et au cours de laquelle, J C CAMBADELIS « a déploré la situation catastrophique de la France: le chômage qui est toujours là, les déficits publics colossaux, la voix de la France éteinte à l’extérieur », qu’en aurait-il été si Ségolène avait occupé l’Elysée (désignée par le PS au cours de primaire mémorable en 2007) et qu’aurait-il eu à dire en pareille circonstance…

Quand ce matin, sur son cyber journal un éminent journaliste titre « Jean-Claude PEREZ entouré… (André Viola, Jean Christophe Cambadélis, Eric Andrieu, Alain Tarlier, Alain Giniés) je pense qu’il valait mieux dire : Jean-Claude PEREZ encadré… au cas ou..

Alors aujourd’hui pour la gauche les jeux ne sont pas faits, et rien ne va bien; Parions que c’est pour Martine AUBRY que notre député se tournera… FABIUS a fait ce choix

Une réponse sur “LE DEPUTE PEREZ : ENTOURE OU ENCADRE…”

  1. J’ose avant tout espérer que ce ne sont pas les deniers villeneuvois qui ont permis ce rassemblement, car là, je l’aurais mauvaise!!!! Un petit mot sur le journal "local" pourrait nous confirmer sa provenance….

Les commentaires sont fermés.