l’UMP A PEYRIAC "LE CANTON EST BIEN VIVANT"

Une fois n’est pas coutume, c’est au château de paulignan que les militants et sympathisants de l’ump du canton de Peyriac se sont réunis ce dimanche pour un repas amical et convivial ;

C’est toujours le cas quand on est reçu chez Françoise et Gilles , et quand Gilbert et son épouse épaulés par Francis sont aux Manettes

C’est en simple militante que j’ai répondu à l’invitation qui m’a été faite, et c’est toujours pour moi un réel plaisir que de partager un moment d’amitié et de convivialité parmi les militants de notre mouvement.

Cette rencontre prévue de longue date était attendue par l’ensemble des participants, car ce canton faisant partie de la première circonscription, il s’interroge comme beaucoup sur celui ou celle qui portera les couleurs de l’UMP pour les prochaines législatives.

Le délégué de la première circonscription précisera au cours de son intervention que Paris a décidé que ce serait une femme, ce choix apparaissant comme non négociable dans la mesure où les investitures ont été officiellement attribuées a des hommes sur les deux autres circonscriptions ;

Il est clair que dans cette mesure les responsables locaux sont dans la difficulté, pour trouver, la femme qui devra en même temps être la candidate crédible représentative et disponible pour aborder une campagne de cette ampleur ;

Notre délégué évoquant les quelques noms qui avaient circulé dans la presse, la semaine passée, précisa bien que rien n’était arrêté et que pour au moins un des noms évoqués, il lui paraissait bien difficile de l’accepter car la personne avait été mon adversaire aux législatives de 2007 ;

Pour ma part, au cours du mini débat qui s’instaura pendant le repas, j’ai évoqué deux sujets, tout en ayant précisé que chronologiquement avant les législatives il y avait les Présidentielles et qu’il était nécessaire d’apporter un soutien massif au Président SARKOZY.

Le premier concerne la parité, considérant que, quand on veut l’ériger en principe à tout prix, cela devient ridicule et frise la con…. ;

En effet il faut savoir ce que l’on veut : gagner des élections ou figurer à l’élection ; de la façon dont les choses sont orchestrées, on peut se poser la question de savoir si les femmes ne sont pas vouées à servir de faire valoir sur des circonscriptions considérées par les « élites » comme ingagnables, et donc sacrifiées ;

Le deuxième sujet concerne le découpage électoral ;

Le Conseil Constitutionnel a considéré les circos du département déséquilibrées par rapport au nombres d’habitants ; en effet la partie littorale de l’Aude concentre plus d’habitants que le centre ou l’ouest du département ; Rien à dire sur le fond à ce constat;

Lorsque interrogé à l’époque par le préfet LEMAIRE, j’avais donné mon avis et fait des propositions de rééquilibrage, j’avais eu aussi sur ces propositions une conversation téléphonique un peu tendue avec l’administratif chargé de ce dossier à l’UMP (déjà) qui proposait ce que je considérai comme du n’importe quoi ;

En l’occurrence, la décision prise a été celle du n’importe quoi, qui transfère les cantons de Lagrasse et de Mouthoumet sur la troisième circo, faisant hériter par la même la première, du canton de Lézignan et de Ginestas ; Le bouquet a consisté a partager Carcassonne en transférant le canton sud sur Limoux Castelnaudary faisant ainsi de l’habitant du viguier ou de Maquens l’électeur d’un député « Limouxo chaurien » et d’un maire Carcassonnais…

Logique implacable d’intellectuel fatigué, ou création d’un costume sur mesure pour un futur candidat? Quelque soit la solution que vous choisirez, il faut savoir que l’expérience a montré que le charcutage électoral n’a jamais bénéficié à ceux qui l’ont réalisé. Pour ce qui me concerne en tout cas j’estime que la première circonscription a été sacrifiée ; Attendons simplement les évènements.

Attendons en effet avec sérénité et confiance les décisions qui seront prises le 7 décembre rue de la Boétie au siège e l’UMP

6 réponses sur “l’UMP A PEYRIAC "LE CANTON EST BIEN VIVANT"”

  1. j ose esperer que l ump locale n a pas la memoire courte et n oublie pas que denux a combattu et fait voter contre toi,isabelle, au second tour des legislatives en 2007.ce serait un scandale si elle avait l investiture ump et le resultat serait catastrophique.amities henri

  2. Isabelle vous faites bien de parler de la parité .Mr bresson a procédé à Belcaire à l’inauguration de l’exposition " VIVE LES ELUES". DEUX constats :
    – le 1er le président de cette association est un homme ( chercher l’erreur)
    – le 2ème, Bresson aurait du céder sa place a une femme pour les prochaines législatives…..
    lui qui défend "la parité et légalité d’accès aux fonctions exécutives et législatives pour tous"
    La photo de midi libre represente, 5 hommes et 5 femmes, c’est peut-etre ça la parité….une simple photo!!!!!!!

  3. Sur le blog UMP, pas un mot de la réunion de Peyriac. Ils sont tous mobilisés pour trouver une femme pour ne pas avoir le temps d’écrire 4 lignes? Je vais allez voire le blog PS, on sait jamais. Gilles, si t’en trouve une fait le savoir car le suspense est intenable !

  4. J’ai hésité un bon moment avant d’envoyer ce commentaire, mais finalement je me décide à le faire.

    Je ne suis tenu à respecter, en quelque manière que ce soit, les directives, les consignes ou les non-dits de l’UMP. Mon coeur et mon esprit ont toujours été solidement ancrés à droite et j’ai toujours su garder ma liberté de parole, adossée à une réflexion critique mais constructive. Du moins je le crois.

    D’où mon hésitation : puis-je laisser libre cours à des propos qui vont en heurter plus d’un, tout en faisant comprendre aux mêmes personnes que je sais où se trouvent mes adversaires politiques?

    Tu as , chère Isabelle, dans ce billet, entr’ouvert une porte que je vais pousser plus largement.

    On dit souvent qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Je pense en ce moment même que l’ours, plus précisément l’ourse, est déjà morte! J’ajoute aussitôt, hélas !! pour notre camp. Nous ne connaissons pas aujourd’hui la femme qui sera désignée pour porter les couleurs de la majorité présidentielle. Je salue d’ores et déjà le grand courage de celle qui s’y collera et ne lui fait aucun procès d’intention.Cependant, est-ce que le mot courage est le bon, ou ne devrais-je pas écrire dévouement de circonstance?

    Il apparaît au travers de ce que je lis dans la presse et de ce que tu as écrit, Isabelle,que l’UMP s’est mise dans une situation ubuesque au nom d’un principe défendu mordicus, la parité. Les grands cerveaux parisiens, vous savez, ceux qui ont la science infuse, veulent une femme comme candidate.

    Ce sont les mêmes, comme Xavier Bertrand dans des temps pas si reculés, qui ont sacrifié une autre femme, Isabelle Chesa, au moment des régionales avec le brillant résultat que l’on connaît. Ils n’ont jamais tenu compte du contexte local et si particulier du Languedoc Roussillon ; les Socialistes avec M.Aubry ont commis la même erreur avec Freche, mais lui au moins avait eu le courage d’envoyer promener tous les cadors parisiens.

    Le courage en politique ne consiste pas à dire amen à tout ce que l’on veut vous imposer. Raymond Chesa fût en pareilles circonstances, l’exemple même de la résistance et de la clairvoyance ; seul contre tous, en guerre ouverte avec le RPR, il s’imposa et de quelle manière !!

    Ce sont les mêmes, complices de tractations inavouables, qui ont charcuté le découpage électoral afin, pensent-ils, de donner un coup de pouce à M.Py, pour qu’il soit enfin élu( et c’est loin d’être fait) après deux échecs cinglants à la députation. C’est ce même M.Py qui a largement contribué à l’éviction d’une femme, qui s’est approprié sans vergogne la tête de liste des régionales qui revenait à la sortante, et de consort avec Bresson, qui vient maintenant nous dire tout le bien fondé d’une candidature féminine.

    Un bien fondé que l’un et l’autre se sont bien gardés de proposer sur leurs circonscriptions. Charité bien ordonnée…………………….nous connaissons tous la suite.

    Alors oui, il est temps peut-être de dire la vérité à ceux qui sont militants ou sympathisants de l’UMP: on vous roule dans la farine, on vous fait gober des balivernes. L’habillage, aussi attractif soit-il, présenté comme une nouveauté, cédant à une mode passagère de circonstance, ne constitue pas un socle gagnant.

    La future candidate sur Carcassonne aura de gros écueils à franchir : faire une longue campagne pour la Présidentielle, défendre le bilan du quinquennat, soutenir le projet de son parti, mobiliser hommes et femmes adhérant à l’UMP, pour cette campagne, puis pour la sienne( combien sont-ils pour mouiller la chemise?), et ceci dans l’hypothèse ou Sarkozy aura été réélu. Dans le cas contraire, il faudra combattre le triomphalisme de la gauche, s’opposer à un Perez qui surfera sur les vagues roses de la démagogie populiste et qui tirera à boulets rouges sur cette pauvre femme.

    Avec ce que nous avons vu dans un passé récent, elle s’apercevra vite qu’au delà des mots et des formules toutes faites, elle sera bien seule pour supporter ce fardeau. Pire, il se trouvera bien au sein de ceux qui l’auront choisi, « les cerveaux locaux », quelques voix pour dire que la candidate n’aura pas été à la hauteur. Je n’invente rien, je ne fais que reprendre l’historique vécu, prêt à être resservi.

    Bon courage Madame Qui Que Vous Soyez, car comme le dit Isabelle, vous êtes la candidate d’une circonscription sacrifiée ! Et contrairement à Isabelle, je ne suis ni serein et n’ai aucune confiance dans les décisions qui seront prises le 7 décembre .

  5. Je viens de lire le communiqué de Gilles Icher sur les législatives. En résumé, la messe est dite, ce sera une femme .

    Je ne reviens pas sur ce que j’ai écrit précédemment, si ce n’est pour constater que la 1ere circonscription est belle et bien sacrifiée.

    Lorsque G.Icher dit , pour annoncer son retrait de la course,  » que nous sommes avant tout des militants de l’union au service de nos idées », je trouve cette pirouette particulièrement drôle. Non pas que je puisse me gausser de l’union, elle est toujours nécessaire et bienfaitrice quand elle est moralement défendable, mais la justifier ,car elle serait  » au service de nos idées » ,me fait marrer !

    Cette conclusion-pirouette vient après quelques paragraphes où l’ex futur candidat aux législatives nous explique que l’unanimité des membres de la circo souhaitait sa candidature,qu’il avait sincèrement envie de livrer bataille, que son équipe était prête suite à 15 mois de travail allant dans ce sens,et enfin, qu’il avait sincèrement envie d’aller à la rencontre de ses concitoyens.

    J’imagine donc sa GRANDE déception, son IMMENSE frustration, son TERRIBLE abattement : tout ça pour RIEN !!w

    Où sont donc passées ses « idées » et celles de ses fidèles troupes? Au placard, et à mon goût, un peu trop vite. Quand on est si motivé, ce dont je le félicite,et délégué de circo de surcroît, on se bat, bec et ongle pour imposer sa candidature Ou alors , comme dans les tirs d’Ariane, n’a-t-il pas saisi une « fenêtre » propice pour se désister à bon compte?

    Les dernières lignes de son communiqué apportent, selon moi, la réponse:

     » Il appartient désormais aux instances départementales ( PY et Bresson, »les cerveaux locaux », ndlr) et nationales ( des guignols qui ne comprennent rien à rien,mais qui l’ont éjecté, ndlr) de faire émerger une candidature féminine de qualité, que nous soutiendrons »

    En langage clair, cela signifie : démerdez vous, trouvez une marionnette à qui vous ferez porter le chapeau, moi je m’en lave les mains et je m’en tire à bon compte !!

    Il a parfois de bonnes « idées » le Gilles ! Voilà « ses nombreux amis » rassurés. La langue de bois conserve son triple A . RDV dans le futur, çà ne mange pas de pain !!

  6. Reponse a Phil Lulu et Grenouille; pourquoi une réponse pour trois parce que les trois ne font qu’un…

    Je ne publie pas et ne publierai pas sur mon blog des commentaires qui pour une partie se situent au dessous de la ceinture et mettent en cause la vie personnelle des individus, d’autan qu’ils sont anonymes.

    Si vous avez le courage déclinez votre identité.

    J’espère que c’est clair et que cela constitue une réponse à votre derniere intervention

Les commentaires sont fermés.