INAUGURATION DE LA M.A.S DE PENNAUTIER

Conviés par l’ADFAIM et l’ADAPEI 11 de nombreuses personalités ont inauguré l’extention des locaux de la Maison d’Accueil Spécialisée de PENNAUTIER.

Laurence SAVARY directrice des lieux accueille les personalités

Une MAS est un lieu de vie et de soins qui reçoit des personnes handicapées dès l’âge de 18 ans jusqu’à la fin de leur vie.

Ces personnes sont toutes très dépendantes et nécessitent l’accompagnement permanent d’une tierce personne pour tous les actes de la vie courante.

Elles recquièrent une surveillance médicale et des soins constants.

Ces adultes sont suivis par une équipe pluridisciplinaire éducative et soignante qui assure l’accompagnement et les soins au quotidien.

Les MAS doivent assurer de manière permanente aux personnes qu’elles accueillent:

  • l’hébergement
  • les soins médicaux et para médicaux
  • les aides à la vie courante
  • les activités de vie sociale , en particulier de création et d’animation.

L’ensemble de la prise en charge a pour objectif de promouvoir les personnes préserver et améliorer les acquis, et prévenir et retarder les regressions.

Monsieur le Préfet coupe le ruban symbolique

Les locaux inaugurés permettent d’accueillir 30 résident dont 22 en internat et 8 en externat avec 2 chambres réservées aux accueils temporaires.

La MAS de G.Malleville est désormais un établissement qui compte deux grands bâtiments et permettent l’accueil de 42 internes et 16 externes, avec un taux d’encadrement en personnel de 1.15, ce qui représente 66,70 équivalent temps plein pour 58 personnes handicapées.

Les bâtiments sont une réussites: composés de locaux spacieux, remarquablement équipés, aux couleurs reposantes, ménageants de grands espaces, et offrant en même temps aux pensionnaires une intimité et une sécurité.

Les personalités pendant la visite des locaux

Une belle réussite humaine sociale et technique au services de personnes vulnérables et fragiles.

Une réponse sur “INAUGURATION DE LA M.A.S DE PENNAUTIER”

Les commentaires sont fermés.