GEORGES FRECHE PRESIDENT DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON EST DECEDE.

Annoncé par le journal le « midi libre » et relayé par les médias nationaux, la nouvelle du décés de Georges FRECHE m’est parvenue en fin d’apres-midi

J’ai cotoyé, et combattu l’homme politique pendant toutes les années de mon mandat de conseillère régionale, mais je reçois cette nouvelle avec beaucoup d’emotion et de tristesse car, quelque soit ses excés et ses écarts de langage, je respecte profondemment l’homme, ses qualités de visionnaire, ses talents de batisseur, l’homme d’action,de culture et le brillant universitaire qu’il a été, passionné et amoureux de sa ville et de sa région.

Quelque soit les opinions et les valeurs que l’on défend, l’on doit s’incliner devant la mort et n’avoir comme seule pensée,le chagrin éprouvé par sa famille et par ses proches.

J’adresse mes condoléances les plus sincères à son épouse et à ses enfants

Photo d’archives (inauguration chaufferie bois :SAAHLM)

4 réponses sur “GEORGES FRECHE PRESIDENT DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON EST DECEDE.”

  1. Isabelle,
    je partage tes écrits . Bien que l’ayant combattu , je reconnais que notre région,
    grace à lui , a prospéré sur de nombreux points.

  2. On peut aimer freche ou ne pas l’aimer; Dans la presse quotidienne régionale les réactions sont unanimes pour saluer l’homme, son travail et ses réalisations.
    Unanime ou presque comme celle de Raymond COUDERC qui à l’image de la campagne qu’il a mené contre georges freche , a eu une réaction de Merde, de sale prétentieux, indigne.
    décidemment Couderc est rédibitoirement un nul

  3.  » Appelez-moi : Monseigneur!  » Concernant la succession de G.Freche, Jean Claude Perez a déclaré dans la presse de ce jour : « Il faut que ce soit nous qui fassions le nouveau Roi!  » Il considère donc que le Languedoc Roussillon est un royaume, et il est vrai qu’avec l' »empereur » récemment décédé, nous avons vécu sous l’autorité brutale, despotique et oh! combien coûteuse d’un monarque absolu! Cette phrase démontre également que J.C.Perez méprise la démocratie, les urnes et le fonctionnement normal des institutions, s’arrogeant le droit de décider que les socialistes audois feront le nouveau « Roi », et qu’importe ce que pense le reste du territoire, au demeurant une République jusqu’à preuve du contraire! A le voir s’exciter et s’égosiller sur les bancs de l’Assemblée Nationale tous les mardis et mercredis, l’entendre soutenir que la rue a raison contre le Parlement sur le dossier des retraites, il s’est auto convaincu ( à force de répéter les mêmes âneries) qu’il détient un pouvoir sans partage, et que la Région est un fief socialiste pour l’éternité! Petit peuple, serfs, manants et hobereaux, veuillez noter que J.C.Perez n’est plus Député -Maire de Carcassonne, mais Duc de l’Aude, membre influent de la future Cour du nouveau Roi socialiste à venir, et veuillez bien l’appeler : Monseigneur !………………

  4. Excuses-moi Isabelle je ne peux m’empêcher…

    « Incorrigibles et tous pressés » ! De son vivant, G.Frêche savait manier la provocation et les polémiques. A peine son corps refroidi, voici que post -mortem il déchaîne des passions exacerbées, sur l’homme qu’il fût et sur sa succession! L’excellent éditorial publié par Michel Sawas dans son Magasine met en lumière l’hypocrisie du PS national. Autant dire que la fracture qui existe entre les roitelets languedociens et les caciques parisiens n’est pas prête à se réduire. Mais c’est leur affaire et laissons-les s’entre déchirer……………….; A l’Ump, on ne fait guère mieux : voici ce que je relève sur le blog d’Emmanuel Bresson, fraîchement réélu à la tête de la 3ieme circonscription, concernant la future élection du Président Départemental:  » …..l’Ump sera totalement en ordre de marche après l’élection de la nouvelle présidence départementale. DE NOMBREUSES VOIX, TRES SYMPATHIQUES A MON EGARD,SE SONT MANIFESTEES DE NARBONNE A CARCASSONNE EN PASSANT BIEN EVIDEMMENT PAR LA TROISIEME CIRCONSCRIPTION POUR QUE JE ME PORTE CANDIDAT……..CE QUI EST CERTAIN C’EST QUE JE NE POURRAIS PAS CAUTIONNER UNE CANDIDATURE QUI REACTIVERAIT ENCORE LES PLAIES OUVERTES DE LA GRANDE DESILLUSION DES MUNICIPALES CARCASONNAISES ET CECI QUELQUE SOIT LE PROTAGONISTE.  » En langage clair, si vous savez lire entre les lignes, cela veut dire que Bresson rêve de ce poste, et que Gilles Icher, protagoniste de la désillusion carcassonnaise, selon lui, n’a qu’à circuler, il n’y a rien à voir! Il ne nous manque plus que la position de M.Py, qui verra au travers des déclarations d’Emmanuel Bresson, une excellente occasion de torpiller une fois de plus l’importance de Carcassonne sur l’échiquier politique, à son propre avantage et au recentrage sur la région narbonnaise. Excellente occasion aussi pour éliminer de la scène G.Icher, en lui coupant l’herbe sous les pieds. Les grandes manoeuvres sont ouvertes ( dans l’ombre qui plaît tant à PY) et je vous fiche mon billet qu’E.Bresson sera le futur Président de l’UMP! Alors Gilles,  » tu ne te sens pas déjà cocu? « …………

Les commentaires sont fermés.