CONSEIL REGIONAL: LE TOURISME A L’ORDRE DU JOUR ET INTERVENTION D’ISABELLE CHESA

Comme d’habitude lorsqu’ on ne va pas dans son sens, Georges FRECHE cherche à destabiliser ses interlocuteurs, en ne répondant jamais sur le fond des problèmes soulevés. Sa méthode consiste toujours à essayer de ridiculiser l’intrevenant en lançant des attaques personelles à la limite de la bienseance voire de l’insulte, bafouant le suffrage universel.

Isabelle n’a pas ce jour là échappé à ses tentatives , mais le chef de l’éxécutif régional n’a pas réussi dans son entreprise, bien au contraire.

Même ceux qui l’ont soutenu à l’époque et qui ont permis son élection ont été victimes des caprices du Monarque Héraultais:

Le vert PASTOR s’est fait traité d’antissémite, le socialiste ANDRIEU à claqué la porte de l’hémicycle, et sur la fin de la scéance, ce cher Georges déclaré de façon péramptoire, devant une assemblée médusée, je cite « Quand on est pas riche , on se tait »

Pas brillant tout çà.

Cliquez sur « lire la suite » vous y trouverez l’intervention d’Isabelle CHESA

INTERVENTION CONSEIL REGIONAL DU 25 SEPTEMBRE 2009

La saison touristique estivale vient de s’achever et le constat fait par l’observatoire régional du tourisme est une baisse de la fréquentation étrangère.

Cela remet fortement en cause l’intérêt des Maisons de la Région aux quatre coins du Monde sensées promouvoir notre Région notamment au niveau touristique. Depuis 2004, vous avez totalement négligé ce secteur qui pourtant représente plus 78000 emplois, prés de 15% du PIB régional.

Je vous rappelle que sur l’ensemble du budget 2008 vous n’avez individualisé pour le tourisme que 20 millions d’euros ce qui représente moins de 0,2% du budget de la Région.

Aujourd’hui encore, dans le cadre des rapports que vous présentez, vous ne proposer que 372 721 euros d’individualisations, ce qui démontre votre négligence totale vis-à-vis de ce secteur qui devrait au contraire être une de vos priorités.

Les seules aides importantes que vous avez accordées au cours de votre mandat, l’ont été pour l’aquarium et la salle de spectacle de Montpellier, rien n’a été fait pour les Stations du littoral et leurs ports de plaisance, rien pour les Stations de ski des Pyrénées, rien de conséquent pour le tourisme rural ou urbain, rien pour la rénovation des hébergements touristiques.


Vous avez supprimé le Syndicat Mixte d’Aménagement touristique en 2005, et aujourd’hui suite au rapport Constantin vous proposez de nommer un Monsieur Tourisme pour faire ce que le Syndicat mixte faisait.


Là, j’ai du mal à suivre votre raisonnement. En outre en supprimant le Syndicat Mixte, vous avez arrêté le programme Ports Propres, et renvoyé à Bruxelles plus de 500 000 euros de crédits européens destinés à financer cette opération.

Opération de gestion environnementale des ports qui est aujourd’hui reprise par toutes les Régions françaises et de nombreuses Régions européennes, seul le Languedoc-Roussillon est en dehors de la labellisation alors que c’est ici qu’elle a été créée.

Il n’existe plus aucune concertation entre les acteurs du tourisme (Organisations professionnelles, OTSI,…) et la Région et le CRT. Comment pouvez-vous mener des actions de promotion sans tenir compte des avis et propositions des véritables acteurs

Quand au thermalisme, et à son développement vers des projets de remise ne forme rien n’a été fait.

Bien que l’activité touristique constitue dans notre région un pilier de l’ économie, les initiatives prises par votre majorité, sensée être aux commandes de l’appareil régional depuis 5 ans, démontrent qu’à aucun moment, vous n’avez su en mesurer les enjeux.

« Une activité touristique essentielle, une structuration économique à l’âge de pierre », telle est la conclusion du rapport CONSTANTIN ».