CONFERENCE DE PRESSE DE FIN DE CAMPAGNE

Mercredi soir s’est tenue la dernière conférence de presse du GER (groupe des élus responsables) avant le premier tour de scrutin pour les élections départementales du 22 mars.

2015-03-18 2015-03-18 001 007

Les partis politiques de droite et du centre qui ont soutenu nos candidats ont tenu par cette conférence de presse à appuyer à conforter et à expliquer ce soutien.

Laurent Télèse pour l’UMP , François Braibant pour l’UDI tous deux chargés de mission par leurs partis respectifs étaient présents; Laurent Mahaux pour le RPF s’est excusé pris par des engagements antérieurs puisqu’engagé lui-même comme  candidat « Elus responsables »  sur le canton de Trèbes

Laurent Télese prenait la parole en ces termes

L’ensemble de la droite et du centre est aujourd’hui rassemblé pour apporter son soutien plein et entier aux candidats du groupe des élus responsables et plus particulièrement ce soir sur les trois cantons du carcassonnais.

En tant que responsable UMP de la première circonscription de l’Aude je lance à l’ensemble des électeurs un appel à une mobilisation massive dès le premier tour des élections départementales le 22 mars.

Ces élections auront un double enjeu : national et local.

Enjeu national car il est temps d’infliger une troisième correction au pouvoir en place ; après les élections municipales et les élections européennes, il faut envoyer un signal fort à François Hollande et à sa politique dévastatrice qui mène notre pays sur le chemin du déclin. Malgré le changement de premier ministre, malgré le changement opéré à Bercy, en nous mettant soit disant le premier de la classe, malgré tout cela les résultats ne sont toujours pas là :

Le chômage est en hausse

Les déficits sont en hausse

La croissance, elle, est à zéro.

 Nous sommes les derniers de la classe au niveau européen,

Et j’ose le mot déflation alors que les socialistes nous parlent d’inflation négative.

Enjeu local car dimanche il faudra se poser les bonnes questions sur le chemin qui nous mène à l’isoloir :

Qui a fait de ce département le 2ème département le plus pauvre de France ?

Qui a augmenté les impôts de 16% en 6 ans ?

Qui a abandonné toute politique économique qui fait que notre département à un taux de chômage largement supérieur à la moyenne nationale ?Il n’ya qu’une seule réponse à ces 3 questions : le parti socialistes.

En politique, il est souvent de bon ton, quand on a échoué, de faire retomber la responsabilité sur son prédécesseur.

Mais qui étaient les prédécesseurs des socialistes d’aujourd’hui, de la génération Viola, c’étaient les socialistes d’hier, la génération Raynaud.

Et qui étaient les prédécesseurs des socialistes d’hier, de la génération Raynaud, c’étaient les socialistes d’avant hier, la génération Courrière.

Les socialistes doivent donc assumer 100% du bilan du département.

Dimanche il n’y aura qu’un vote possible, celui des élus responsables. On explique du soir au matin que les politiques ne changent pas. Alors les Rivel, Molhérat et Lloze qui n’ont rien fait pendant 5 ans en mairie, vont-ils changer demain s’ils devaient être élus conseillers départementaux ? Vont-ils se mettre au travail ? je ne le crois pas !  

Elus responsables, ce n’est pas un slogan sorti d’une boîte de marketing.

Les nôtres, Ils seront demain élus responsables car ils sont déjà aujourd’hui des élus responsables. Le travail accompli en moins d’un an en mairie de Carcassonne le prouve.

Dimanche l’UMP apporte son soutien plein et entier aux élus responsables !

Dimanche il n’y aura qu’un vote possible, celui des élus responsables. Les candidats ici présents méritent tous ce statut d’élus responsables.

Dimanche il n’y aura qu’un vote possible, celui des élus responsables. Car toute voie qui se porterait sur le FN c’est l’élection assurée pour un socialiste : c’est le système FNPS. N’oublions pas que Marine Le Pen a appelé à voter François Hollande en 2012 et que son programme économique est un copier-coller de celui de M. Mélenchon. 

A son tour François brébant acquiesçait aux propos de son homologue UMP pour saluer l’initiative de cette entente de la droite républicaine et du centre qui place les élus responsable en situation de gouvernance.

Isabelle Chesa  pour conclure dressa  rapidement un premier bilan de Campagne.

Nous voilà à J-4 de ces élections départementales et l’occasion pour nous de faire le point après trois mois d’ une campagne d’écoute et de proximité pour entendre les électeurs de chaque canton.

Les électeurs souhaitent un véritable changement dans ce département sous le joug du Ps depuis près d’un siècle.

Les électeurs réclament un mieux dans leur quotidien, demandent d’être pris en considération, et sont très sensibilisés aux difficultés de l’emploi, aux problèmes de leur sécurité et à celui d’une fiscalité exorbitante.

Ce ps et la gouvernance de notre  Conseil général  ne cesse de promouvoir et de valider la politique d’un gouvernement tant décrié et  pousse le bouchon jusqu’à faire venir son Chef Emanuel VALS.

Ce dernier qui,  il y a un an a peine, avait programmé et annoncé la fin des départements, vient aujourd’hui faire campagne pour le maintien de ces même départements, et pour défendre la ruralité.

Vous avouerez que c’est a rien ni comprendre c’est une façon  de se moquer ostensiblement des électeurs.

Qu’est il venu faire ?

Soutenir des candidats dont le bilan est

   : 16% d’augmentation d’impôts en 6 ans

   : 18% de taux de chômage dans le département

   : Second département le plus pauvre de France

Soutenir des candidats sans ambition, sans vision d’avenir pour sortir ce département de la descente aux enfers dans laquelle il est engagé.

Car de programme il n’y en a point;  Aucune proposition n’est contenue dans leur document distribué et composé uniquement à la gloire de l’actuel président du conseil général, et à la gloire de son projet fantasme intitulé « Audevant » dont on veut nous faire croire qu’il a révolutionné le quotidien des Audois.

Sur un autre plan,Je suis inquiète de voir le FN tomber dans la paranoïa en se livrant à la théorie du complot; en d’autres moments de l’histoire cela a aboutit à des agressions inimaginables contre la personne humaine.

De complot entre nous et la gauche il n’y en a point eu c’est une manipulation tout simplement.

Pour terminer je vous dirais que je suis optimiste quant aux résultats.

La droite est unie face à une gauche éclatée et en proie aux conflits internes

Nous proposons un vrai programme répondant aux attentes de la population qu’elle soit rurale ou urbaine,

Nous, le GER , (groupe des élus responsables) sommes prêts demain ,  et sommes  en situation pour gérer ce département.

Enfin  et pour conclure, nous en appelons au civisme de chacun , aux personnes qui n ‘auraient pas l’intention d’aller voter, parfois pour des raisons qui paraissent légitimes; Nous leur demandons  de voter des le premier tour, et surtout de voter utile en faisant confiance aux gens  de terrains que nous sommes.

2015-03-18 2015-03-18 001 018

Une réflexion sur “ CONFERENCE DE PRESSE DE FIN DE CAMPAGNE ”

  1. Ce sera aussi un dernier commentaire de fin de campagne pour vous dire combien j’ai d’admiration pour vous même et pour Arnaud d’avoir tout au long de ces trois mois subi et enduré une campagne de désinformation ou d’absence d’information.
    La gauche aura utilisé tout son poids toutes ses influences pour vous salir ou pour vous empêcher d’exister.
    Ce vendredi matin encore ou dans un de ses billets la presse locale rabaisse votre action et votre travail en vous comparant à quelqu’un qui n’a rien réalisé sur l’ensemble de son mandat, à part des « corons » face aux écoles d’art , et qui a eu tous les jours son article bienveillant dans les colonnes des journaux locaux
    Bravo pour votre travail, votre constance et votre sang-froid.
    pour ce qui me concerne j’en viens parfois à regretter d’avoir été « Charlie »
    Bravo aussi pour le travail que vous faites en Mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *