COMMUNIQUE

Une fois encore, je constate que l’UMP Audoise vient de subir un échec, et plus particulièrement dans la 1ere circonscription.

La militante que j’ai toujours été, est affectée par ce résultat .Je partage la tristesse de la jeune génération qui fût le fer de lance, courageux et enthousiaste, de la campagne électorale. Je partage aussi la déception de notre candidate et celle de tous ses électeurs.

Face à cette spirale descendante que rien ne semble pouvoir arrêter, qui laisse bon nombre d’électeurs sans repère et des militants en colère et désespérés, il est temps maintenant, pour moi, de tirer les enseignements de cette succession de revers électoraux.

Les responsables départementaux de l’UMP vont certainement analyser les causes de la défaite, assumer ces résultats et en tirer les conséquences..

Sans doute ne manqueront-ils pas d’appeler la famille politique à se réunir autour d’une table, pour reconstruire, rebondir, rassembler pour des lendemains meilleurs.

Ces mots, entendus si souvent, n’ont jamais été suffisants pour l’emporter aux régionales, aux cantonales, et aux législatives des 10 et 17 juin

Les paroles incantatoires ne servent à rien et ne résolvent en rien une absence de maillage et de relais-militants au cœur des territoires et, au delà des mots, je pense que c’est la stratégie et le fonctionnement de ce parti qui sont à reconsidérer.

En ce qui me concerne, j’ai décidé de me mettre en retrait de l’UMP, qui n’incarne plus mes espérances, ni ma conception d’une politique au service du citoyen.

Je désire travailler avec des gens sérieux, compétents et désintéressés, qui placent l’amour de leur ville bien au dessus de leur amour propre ; je déteste le mensonge, et ne suis pas adepte de la représentation-paillette ou de la méthode Coué

Enfant de la Trivalle, profondément attachée à Carcassonne, je me suis toujours investie avec détermination pour mes concitoyens, pour le développement de leur ville et de leur Région, au cours des mandats que les électeurs ont bien voulu me confier par le passé.

Fidèle en cela, aux valeurs du Général De Gaulle, qui a servi la France sans jamais se servir et qui incarne le courage, la volonté, la probité, et l’abnégation et demeure le guide de mon action politique au service des autres.

Aujourd’hui, je me tourne résolument vers l’avenir, forte du soutien et des encouragements prodigués depuis de nombreux mois par un grand nombre de Carcassonnais.

Déliée de l’appartenance à un parti politique, libérée des contraintes imposées par une Direction nationale UMP, qui n’a jamais su percevoir les réelles attentes de mes concitoyens, je lance un appel aux Carcassonnaises et Carcassonnais, qui souhaitent me rejoindre, afin de m’aider à mettre un terme à la mandature socialiste.

Je souhaite que nous travaillions ensemble, sans ostracisme, et dans le respect de toutes les sensibilités républicaines.

Des l’automne, et en vue des prochaines élections municipales, nous construirons une structure sans étiquette politique, dont l’objectif sera de «mobiliser, organiser, travailler et se mettre à l’écoute de la population».

Portée et entourée par des femmes et des hommes, qui souhaitent s’investir pour notre Ville, nous bâtirons et proposerons aux Carcassonnaises et aux Carcassonnais un programme d’action qui permettra de sortir Carcassonne de sa torpeur, et d’une gestion partisane, improvisée et démagogique.

Vous pouvez, dès maintenant, me contacter sur mon blog www.isabellechesa.com, par téléphone 0615770535 ou par email isabelle.chesa@neuf.fr et laisser vos coordonnées personnelles et messages, dont je garantis la totale confidentialité.

Isabelle CHESA

10 réflexions sur “ COMMUNIQUE ”

  1. Dimanche soir, soir de Bérézina annoncée, j’ai quand même appris deux bonnes nouvelles : la cuisante défaite de Ségolène Royal, que les électeurs ont remis à sa juste place ( avec l’aide de l’électorat Rochelais de droite, merci les gars!!) et celle encore aussi emblématique de Jack Lang, qui nous gonflait sérieusement depuis des décennies.

    Voici maintenant que j’apprends une excellente nouvelle, à savoir, chère Isabelle, que tu reprends ta liberté et reviens sur la scène politique, après une parenthèse qui a duré bien trop longtemps à mon goût.

    Merci, merci mille fois de penser à nous, les oubliés de la droite Carcassonnaise qui n’en peuvent plus de constater la lente déliquescence du mouvement sensé nous représenter, et qui est devenu, à la fois une machine à perdre, et un bidule cadenassé au service exclusif des trois compères sèchement battus, ( même si Icher n’était pas candidat) qui s’accrochent et ne lâcheront rien !

    Ces trois là ne peuvent conduire la droite que vers une impasse, étant donné qu’ils se foutent éperdument des électeurs et n’ont comme seule ambition d’obtenir un mandat, comme on obtient un titre de noblesse, à la cour des flatteurs et des flagorneurs.

    Mais ce n’est pas pour demain, et je crois qu’il devront attendre très longtemps!

    Je suis ravi d’apprendre que tu vas créer un nouveau mouvement, ouvert à tous, sans sectarisme ni ostracisme, et que tu vas t’entourer de gens sérieux et compétents, comme le souligne déjà la presse.

    Ce travail d’équipe, et c’est important une équipe soudée et désintéressée, que tu souhaites proposer aux Carcassonnais, recevra j’en suis convaincu, un écho retentissant et favorable. Bien sur , tu trouveras sur ta route des embûches, on ne te fera aucun cadeau, surtout depuis que tu as écrit dans ce communiqué ce que beaucoup de militants pensaient sans oser le dire, et que les petits chefs ne te pardonneront jamais.

    Mais ce ne sont, c’est vrai, que de petits chefs, dont on peut se passer, surtout après avoir perdu toute légitimité devant le suffrage universel.

    Alors courage, Isabelle, tiens bon, va jusqu’au bout, je crois que nous serons nombreux à te soutenir et t’aider. Pour moi, il n’y a aucun doute, et je te fais parvenir mes coordonnées. Cassandre

  2. bjr isabelle

    tu as pris une grande et belle decision et tu peux compter sur moi pour t apporter mon soutien et ma fidélité, comme je l ai toujours fait envers raymond.

    je pense que nous serons tres nombreux a te rejoindre et a te soutenir dans le combat que tu vas mener.

    amities henri

  3. bravo!!! nous sommes ravis quelques amis et moi de ta décision!!! enfin tu vas nous faire sotir des cendres….

    Espérons que toute la famille déjà éclatée par l’ILLUSTRE" n’ayons pas peur des mots nous puissions retrouver grace a ta sagesse UN RETOUR AU CALME, une unité qui nous manque, surtout, travailler dans la cérénité,

    nous allons tous t’accompagner au bout "vive 2014"

    tu peux compter sur nous nous sommes un groupe d’amis qui avons bien étuduié le contexte,le bilan, les échecs et qui allons te soutenir, nous te donnerons nos mails …..

    bravo ISABELLE!!! nous sommes là!!! merci

  4. bon … voilà qui est fait ! chaque chose en son temps.

    Perez a annoncé qu’il choisirait finalement la mairie à la députation ( si son Parti l’y obligeait) en attendant c’est déjà Rivel qui doit choisir entre le Conseil général et la municipalité et très vite avant le 17 juillet ! et oui … le code électoral est impitoyable avec les élus , surtout ceux qui ne connaissent pas les lois.! un comble pour un député , la preuve encore de son "incroyable talent", celui de bonimenteur girouette instable ( un coup je quitte la ville ,un coup je reste ) et justifie le pitoyable classement qui est le sien à l’Assemblée nationale .

    Finalement Icher et Perez même moule , seule différence l’appui de l’appareil politique . N’oubliez pas toutefois que ce combat n’est pas seulement celui d’une femme engagée mais celui de nombre de carcassonnais écoeurés de l’incurie de cette mauvaise troupe de théâtre , qui nous la joue guignol chaque jour davantage.

    Perez semble croire que les carcassonnais sont Fn ou PS, quelle fine et brillante analyse politique…

    Et bien nous lui souhaitons tout le bien qu’il nous souhaite en retour et même au triple. Notre ville ne peut supporter plus longtemps la médiocrité de gens aussi imbus de leur personne.

    Isabelle bon vent et bonne continuation .

  5. Chère Isabelle,
    Enfin une belle décision que tu viens de prendre, cella me rappelle celle qu’avait pris Raymond quand il a décidé lui aussi de quitter à l’époque le RPR pour fonder l’UPC dont j’ai été parmi celles et ceux qui ont soutenu cette action.

    Ta liberté retrouvée tu vas pouvoir enfin fonder une vraie équipe soudée et t’entourer de gens sérieux.

    Certes la tâche ne sera pas facile mais je crois te connaissant que tu mettras toute ta volonté pour que nous retrouvions notre belle Ville de Carcassonne je n’ose pas dire abandonnée mais presque.

    Courage à toi Isabelle, moi aussi je t’apporte mon soutien dans celui qui va être ton nouveau combat politique.

    Amicalement Rose

  6. reponse à FFC et à Xavier Alexandre

    Du courage pour publier des commentaires j’en ai , mais votre ordi portant la même adresse IP vous ètes une seule et même personne

    Pour autant, je ne connais pas votre identité et je ne publierai rien de plus sans savoir à qui j’ai affaire.

    Vous avez dit vouloir me faire parvenir vos emails, donc j’attends de pouvoir entrer directement en contact avec vous

    A tres bientôt j’espère

    Merci

  7. Site Web : http:// Bravo isabelle enfin une femme qui a des c… qui fonce pour reprendre la ville de carcassonne au ps qui ne fait rien depuis leur élection.

    Bravo isabelle tiens bon la chance sera avec toi car personne en face de ta valeur.

  8. Je voudrais vous dire simplement que j’ai particulièrement apprécié votre intervention.
    Restant toujours fidèle à la mémoire de Raymond et si, jamais, vous pensez que je peux être d’une quelconque utilité, vous pouvez compter sur mon soutien pour intégrer votre nouveau mouvement.
    Très cordialement.

  9. Il est agréable et rassurant que Jean Jacques D . ait décidé de soutenir Isabelle Chésa.

    Ce carcassonnais , et d’autres avec lui, seront certainement très utiles .

    Dès à présent serait le mieux d’ailleurs.

    Merci cher ami de vous joindre à nous. Cordialement.

Les commentaires sont fermés.