CGT:BONNE CONSCIENCE A PEU DE FRAIS…

Le scandaleux, pitoyable et inacceptable marchandage, circonscriptions contre nucléaire, a été signé par le PS et les Verts. F.Hollande, complice et acteur de cet accord démontre ,s’il le fallait , son manque total d’autorité et de vision à long terme .

Il accepte de brader le fleuron de notre industrie pour ne pas fâcher Martine et Cécile, deux larronnes en goguette complètement déjantées !


J’attendais la réaction de la CGT.

Elle vient de nous parvenir dans la presse.

Bernard Thibaud, le leader de la CGT qualifie cet accord de  » folie ».

Pour une fois, nous sommes d’accord ! Il poursuit en soulignant la disparition, à terme, d’environ 300 000 emplois, ceux de la filière, des sous-traitants et des industries annexes.


C’est le même chiffre que celui avancé par le gouvernement. Pour une deuxième fois, nous sommes d’accord !

Il souligne également que ce sont 8 millions et demi de foyers précaires qui seront directement impactés par la hausse importante des tarifs EDF. Pour une troisième fois nous sommes d’accord !


Et maintenant, que va faire la CGT? L’an passé, elle a lancé 7 manifestations contre la réforme des retraites.

Osera-t-elle aujourd’hui appeler les masses populaires et laborieuses à descendre dans la rue, pour défendre des intérêts vitaux? Au quel cas je puis assurer B.Thibaud du soutien sans faille du peuple de droite.

Ce ne serait pas beau une union nationale , une manif de salut public? J’imagine déjà les gros titres :  » Ils étaient 20 millions derrière la CGT !  » ( 15 millions selon la police, 2538 selon les Verts).

La CGT osera-t-elle demander aux travailleurs de ne pas voter Hollande? Non, car la CGT  » ne fait pas de politique », n’est-ce pas……

Osera-t-elle alors rappeler aux citoyens que leur bulletin de vote est une arme ? Ca, ce n’est pas de la politique, c’est du civisme.

Mais là aussi, je crains sa réponse négative. Nous voici donc à nouveau en désaccord, c’était trop beau pour durer.


C’est ainsi que l’on se fait une bonne conscience pour pas cher. Ainsi tranquillisée, la CGT peut retourner au bac à sable pour pratiquer son jeu préféré: Taper sur Sarkozy !

Dormez en paix brave gens, ils veillent sur nous