BUBBLE-GUM

Le bubble-gum est un dérivé du chewing-gum, bubble signifiant en anglais, bulle.

Les caractéristiques de cet avatar sont les suivantes: d’un aspect à priori solide, cette pâte à mâcher devient molle sous la dent. Collante aussi. Elle libère son sucre mielleux, procurant une satisfaction gustative mais évanescente rapidement.

Reste alors un machoullis insipide, dont on peut se débarrasser en le crachant, ou alors, la possibilité d’en faire des grosses bulles en soufflant dedans. La bulle gonfle, gonfle, gonfle, jusqu’à vous péter dans la poire. Il est alors très très difficile de l’ôter de son visage, et vous ressemblez à un masque de carnaval, à l’insu de votre plein gré, comme disait l’autre.

Ce produit bénéficie d’un marketing bien étudié: bien qu’il ne serve à rien, on le teste avec un panel de consommateurs, trié sur le volet.

Mélangé avec d’autres, dont la seule différence est la couleur, on fait voter les chalands pour désigner le meilleur. Une fois élu, le produit bénéficie alors d’un merchandising agressif : on le place en tête de gondole, on ne parle que de lui, on le fait passer à la télé en prime -time un jour sur deux, et bien entendu, à force de matraquage publicitaire, ce produit est acheté par les gogos qui ne réfléchissent pas.


Non seulement ce produit est nocif pour la santé à cause de tout le sucre qu’il contient, mais en plus il altère le pouvoir d’achat puisqu’on procède à une dépense dont on peut largement se dispenser. Hélas, une fois le paquet dans votre caddie, vous en avez pour un quinquennat d’indigestion, et les regrets durent bien au-delà.


Je ne sais pas pour vous, mais moi, le bubble me fait penser à François. Vous savez, celui qui vient de dire: « Je ne suis pas un contre -Président, je suis le prochain Président ! « 

Attention François , la bulle va te péter dans la gueu…….

Attention Français, n’en soyez pas les victimes collatérales !!

2 réponses sur “BUBBLE-GUM”

  1. Quel culot !
    Cet homme qui n’a pas été capable de faire évoluer le PS sous sa direction nous annonce qu’il va pouvoir faire évoluer le monde, s’attaquer à la Chine etc. . .

    Il prend les français pour des imbéciles.

    Le PS qui était contre la baisse de la TVA dans la restauration est maintenant contre son augmentation de seulement 1,5%.

    C’est n’importe quoi ! Hollande veut "réenchanter un rêve". Ce qu’on attend, au delà de la poésie, c’est le moyen.

    Rompre avec Sarkozy : facile à dire, mais rompre avec quoi ? Un style : ça ne coûte rien ; une politique fiscale : laquelle ? Une question conditionne le tout : quel cadre pour le rêve français ? Le monde et l’Europe ou la France, la France seule, comme disait l’autre ?

    La moitié de la gauche a voté non en 2005 : n’est-ce pas celà d’abord qu’il faut résoudre ?

  2. « Allo? Y’a quelqu’un?  » Cet amusant billet pourrait tout aussi bien s’appliquer à diverses personnalités locales, à commencer par J.C.Perez.

    Certes il ne se voit pas comme nouveau Président – il doit bien connaître ses limites-, mais comme député, à nouveau, en 2012, c’est sur !

    Il faut dire qu’en cela, il est bien aidé et soutenu par ce pseudo sondage du Magazine qui le propulse largement en tête.

    Il apparaît donc inutile d’organiser une législative à Carcassonne puisque il est déjà élu ! Remarquons néanmoins que le total des voix attribuées aux impétrants de droite ( Larrat, Icher, Jeanson, et toi Isabelle qui n’a rien demandé et que je sache n’est pas candidate) est supérieur au total obtenu par le sortant.

    La droite serait donc majoritaire dans cette ville? Un détail qui a échappé à M.Sawas, ou qu’il ne veut pas mettre en exergue? Ces socialistes sont impayables, ils se voient tous élus avant le scrutin, c’est dire le peu de cas qu’ils prêtent aux électeurs.

    A droite, il n’y a pas non plus de quoi se réjouir: Larrat, que M.Sawas intronise comme le recours, ( la manoeuvre ou ficelle est un peu grosse !) sera-t-il assez gonflé pour revenir au devant de la scène suite à sa défaite calamiteuse? Ce n’est pas un procès d’intention, juste une question.

    Si la réponse est non, qui va y aller?

    Comme l’a souligné dans un commentaire l’internaute Persifleur, comme la presse s’en est fait l’écho, Bresson, Py et Icher ont gueuletonné au domaine d’Auriac le 8 novembre, sans doute pour préparer l’annonce du 14 qui dévoilera les candidats UMP désignés pour allez au casse pipe.

    J’entends déjà les critiques qui vont s’abattre sur moi parce que j’utilise le terme casse pipe. Mais enfin, ce parti local qui se réclame du Gaullisme, a tout simplement oublié d’honorer la mémoire du grand homme : une paille !! Alors pour le reste, les idées, le programme, l’action………..bof !!

    Ce parti, par l’intermédiaire de son blog, se contente de publier des communiqués tout faits par le siège, et se montre incapable d’originalité et de propositions qui toucheraient les Carcassonnais. Ces dirigeants invitent les militants et sympathisants à se rendre au local pour discuter ( et surtout pour payer la cotisation !) au lieu d’aller à la rencontre du peuple, sur le terrain, pour convaincre justement ceux qui n’y croient pas ou plus. S’ils s’imaginent qu’ils seront élus qu’avec les voix qui leur sont acquises par conviction, alors oui, ils vont au casse pipe……….

    Pourtant, avec l’audit que vient de réaliser la Mairie, que Perez ne veut pas rendre public, il y a matière à démolir le champion de la gauche : disfonctionnement, absentéisme, pléthore de directeurs incapables de commander, etc etc, démontrent que le Maire est incapable de gérer la ville de façon satisfaisante.

    C’est du pain béni pour la droite, et qu’entend-on de ce côté là? RIEN………………

    Je termine en remarquant qu’une fois de plus, les « fins politiciens UMPistes » de l’Aude sont encore en avance d’une élection. Sarkozy n’est pas encore élu, loin s’en faut, et je le regrette en pensant que Bubble gum puisse l’être. Alors, ne faudrait-il pas remettre les boeufs devant la charrue et procéder par ordre? C’est à dire se défoncer en campagne pour que la gauche perde la Présidentielle.

    Mais le président départemental de l’UMP et son secrétaire départemental ont d’autres soucis : leur propre élection……….. On peut rêver……………

    On est mal barré………….

Les commentaires sont fermés.