BERNARD LEMAIRE PREFET DE L’AUDE EST DECEDE CE MATIN

La nouvelle est tombée en fin de matinée, apprenant aux Audoises et aux Audois le décés de leur préfet.

Hospitalisé depuis quelques jours, suite à une violente chute de ski , Bernard LEMAIRE a succombé à une Hémoragie intra-cranienne.

Choquée et peinée, par cette disparition Isabelle CHESA l’avait rencontré le Vendredi 6 février,à la veille des vacances qu’il allait prendre avec sa famille, sur le sujet du remodelage des circonscriptions.

« Bernard LEMAIRE était sur le plan humain un homme chaleureux, affable,accueillant, et ayant un bon sens de l’humour, sur le plan professionnel c’était un homme précis rigoureux et engagé »

« Un préfet à l’écoute de ses interlocuteurs ayant appréhendé rapidement après son arrivée en 2006 les problématiques de ce département, défendant avec objectivité l’autorité de l’Etat qu’il représentait sans ostentation mais avec beaucoup d’efficacité »

« Un préfet avec qui il était agréable de travailler,car on savait toujours ou on en était, même sur des dossiers difficiles, un homme qui manquera au département sans aucun doute »

« J’ai une pensée pour ses collaborateurs de la préfecture de l’Aude, et je présente à son épouse à ses deux enfants et a ses proches , mes condoléances attristées ».

Bernard LEMAIRE et Isabelle CHESA lors de l’inauguration de la M.A.S de Penautier en décembre 2007

2 réponses sur “BERNARD LEMAIRE PREFET DE L’AUDE EST DECEDE CE MATIN”

  1. Bonjour,

    C’est bien d’avoir consacré un article sur Bernard Lemaire, c’était un grand homme d’État, soucieux de ses responsabilités, et respectueux du dialogue entre les hommes et les partis, je n’étais pas spécialement un de ses proches, mais il m’est arrivé de le rencontrer à plusieurs reprises depuis les années 70.

    Par contre, votre biographie est erronée, son coma n’a pas été provoqué par une chute de ski, mais pas une banale glissade sur une plaque de verglas à la station de Mégève.

    Je vous conseille de jeter un oeil sur la biographie que je lui ai consacré (agrémentée aujourd’hui) sur Wikipédia, elle est argumentée par de nombreuses sources solides et vérifiables.

    Bien cordialement.
    Serge Busiau.

Les commentaires sont fermés.