REVUE DE PRESSE DES PRIMAIRES

François Fillon, champion de la droite audoise

laule

15 801 électeurs audois ont participé à ce premier tour de la Primaire de la Droite et du Centre. Avec 42,17 % des suffrages, François Fillon arrive en tête.

L’Aude a surfé sur la vague nationale de ce premier tour de l’élection primaire de la droite et du centre. C’est vrai pour le taux de participation qui a entendu un militant dire, dimanche soir, au siège des Républicains, à Carcassonne : «Les gens sont venus voter depuis les rangs du Parti Socialiste jusqu’à ceux du Front National». C’est encore vrai pour ce qui concerne les résultats et l’arrivée en tête de François Fillon.

La droite audoise est à l’unisson de l’expression nationale qui a mis en difficulté dès ce premier tour Alain Juppé, pourtant donné favori depuis sa déclaration de candidature. Ils étaient quelques-uns, ce dimanche soir, au siège de la fédération départementale, autour de leur présidente Isabelle Chésa, à s’étonner de ce score. L’arrivée en deuxième place de Nicolas Sarkozy, dont les portraits sont toujours accrochés en bonne place chez les Républicains audois, est ressentie comme une satisfaction, quand bien même le duel qui se profilait – et qui n’aura pas lieu – entre l’ex Président de la République et son ex-Premier Ministre n’était pas pour déplaire aux militants audois.

À Carcassonne, à Narbonne, à Castelnaudary, à Lézignan-Corbières, à Limoux et sur l’ensemble du territoire départemental, François Fillon a donné un coup de massue à ses adversaires. Voilà qui tranche singulièrement avec le résultat des élections pour la direction de l’UMP quelques années en arrière. Lorsque Jean-François Copé avait battu François Fillon à la sortie des urnes dans l’Aude. Ce rappel historique suggérant chez les Républicains audois un commentaire cynique sur le dernier dérapage verbal de Copé : «Aux élections pour la direction du parti, nous l’avions choisi comme vainqueur. Aujourd’hui, il paye le prix du pain au chocolat !».

Si les Audois se sont mobilisés pour cette élection, ils sont en retard sur le nombre de citoyens qui avaient participé à l’élection primaire de la Gauche. 18 120 électeurs s’étaient mobilisés en 2011 dans l’Aude. 2 319 votants, exactement, manquent à l’appel de cette consultation. Cela reste un bon score avec des participations qui oscillent entre 5 % et parfois un peu plus de 10 % dans les quarante-huit bureaux de vote. Ce constat promet un deuxième tour passionné dans les rangs de la droite audoise et peut-être un record de participation.


Le chiffre : 15 801

votants >Hier. C’est le score enregistré dans les quarante-huit bureaux de l’Aude au soir de ce premier tour de l’élection primaire de la Droite et du Centre.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PRESIDENTE DEPARTEMENTALE

2015-07-14 2015-07-14 002 114

Chers amis, 

Le premier tour de la Primaire est terminé: la participation massive en fait un succès historique pour notre famille politique.

Dans tous les bureaux de vote de notre département le travail a été exemplaire , nous avons accueilli  15792 électeurs  

Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué à son bon déroulement : militants, assesseurs, présidents de bureaux de vote, délégués des candidats. 

Mais le travail n’est pas fini, il faut maintenant réussir le deuxième tour et je compte sur votre mobilisation et sur votre engagement pour que nous puissions contribuer à l’élection incontestable de celui qui sera le porteur de nos espoirs et de nos valeurs pour les Présidentielles de 2017.

Je sais que nombre d’entre vous sont déçus de ne pas avoir vu la réussite de leur favoris; mais il faut bien se persuader que personne n’a perdu, c’est la droite qui a gagné.

Ceux qui se détourneraient de notre famille par dépit en refusant le verdict des Urnes, se détourneront  de la France

Il faut donc que, comme au premier tour, l’électorat se mobilise fortement pour donner le 27 novembre à notre pays le meilleur candidat pour l’élection présidentielle , et ce par un scrutin digne, incontestable qui  lui assurera  toute légitimité.

Isabelle CHESA Présidente de la Fédération des républicains de l’Aude

ELECTIONS PRIMAIRES : VOS BUREAUX DE VOTE

Vous trouverez ci-dessous la liste des 16 bureaux de vote répartis sur le territoirede la première circonscription de l’Aude ainsi que les bureaux de vote ou communes qu’ils regroupent.

EXEMPLE 1  : Si vous habitez Carcassonne et que vous votez habituellement au bureau de vote de l’école  des troubadours, pour ces élections primaires (1er et second tour)vous voterez à la Trivalle salle Flandres Dunkerque, place St Etienne.

EXEMPLE 2 : Si vous votez sur la commune de Malves habituellement,pour ces  élections primaires,(1er et second tour) vous voterez à Conques/Orbiel salle de la montagne Noire

Vous trouverez ci-dessous la liste des 16 bureaux de vote répartis sur le territoirede la première circonscription de l’Aude ainsi que les bureaux de vote ou communes qu’ils regroupent.

EXEMPLE 1  : Si vous habitez Carcassonne et que vous votez habituellement

au bureau de vote de l’école  des troubadours, pour ces élections primaires (1er et second tour) vous voterez à la Trivalle salle Flandres Dunkerque, place St Etienne.

EXEMPLE 2 : Si vous votez sur la commune de Malves habituellement, pour ces élections primaires,(1er et second tour) vous voterez à Conques/Orbiel salle de la montagne Noire

PREMIERE CIRCONSCRIPTION : CARCASSONNE VILLE ET HAMEAUX
FOYER DE MONTLEGUN    23 rue Germinal Montlegun
FOYER DE MONTLEGUN N°23
ECOLE PRIMAIRE DE MONTLEGUN N°24
 …………………………………………………………………………………………………………………………………..
FOYER DE MONTREDON     Av de Carcassonne Montredon
FOYER DE MONTREDON  N°25
ELEMENTAIRE TRENCAVEL MONTREDON N°26
…………………………………………………………………………………………………………………………………….
MAISON DES ASSOCIATIONS          39 rue Littré
place des anciens combattant d’Algérie 
ANCIENNE MAIRIE N°1
MATERNELLE MARCOU N° 2
COLLEGE ANDRE CHENIER N°3
MATERNELLE LIBERTE N°4
ELEMENTAIRE BARBES N°29
CENTRE MEDICO SOCIAL PATTE D’OIE N°30
MAISON DES ASSOCIATIONS PATTE D’OIE N°31
 ……………………………………………………………………………………………………………………………………
LA TRIVALLE       Salle Flandre-Dunkerque Place St Etienne     
TRIVALLE N°19
MATERNELLE JEAN JAURES N°5
ELEMENTAIRE JEAN JAURES N°28
MATERNELLE BARBACANNE N°20
MATERNELLE LES TROUBADOURS N°17
PRIMAIRE LES TROUBADOURS N° 18
 ………………………………………………………………………………………………………………………………..
FOYER DU MERIDIEN      Rue Louis Jouvet 
FOYER DU MERIDIEN  N°10
MATERNELLE CASTORS (coté droit) N°9
CANTINE ECOLE CASTORS (coté gauche) N°8
ELEMENTAIRE FABRE D’EGLANTINE 1 N°27
ELEMENTAIRE FABRE D’EGLANTINE 2 N°7
 ………………………………………………………………………………………………………………………………
ECOLE PAUL LACOMBE       6 rue Déodat de Séverac
Ecole PAUL LACOMBE N°16
ECOLE LA PRADE BAT A N° 6
ECOLE LA PRADE BAT B N° 15
ELEMENTAIRE LA GRAVETTE 1 N° 21
ELEMENTAIRE LA GRAVETTE 2  N° 22
 ……………………………………………………………………………………………………………………………..
CENTRE SOCIAL DE GRAZAILLE   Rue du moulin de la seigne
CENTRE SOCIAL DE GRAZAILLE N°14
MATERNELLE BERTHELOT N°11
MATERNELLE JEAN GIONO N° 12
ELEMENTAIRE JEAN GIONO N° 13
 ……………………………………………………………………………………………………………………………..
 PREMIERE CIRCONSCRIPTION  HORS CARCASSONNE

 

CAZILHAC         Mairie de Cazilhac Rue Marcel Pagnol
CAVANAC
COUFFOULENS
LEUC
MAS DE COURS
PALAJA
 …………………………………………………………………………………………………………………………….
CONQUES / ORBIEL         Salle de la Montagne noire
MALVES
PENNAUTIER
SALSIGNE
VILLALIER
VILLARDONNEL
VILLEGAILHENC
VILLEMOUSTAUSOU
 …………………………………………………………………………………………………………………………….
MAS CABARDES      Foyer municipal
CABRESPINE
CASTANS
CITOU
CAUDEBRONDE
FOURNES
LES ILHES
LES MARTYS
LASTOURS
LA TOURETTE
LESPINASSIERES
LA BASTIDE ESPAIRBARENQUES
MIRAVAL
PRADELLES .C
ROQUEFERRE
TRASSANEL
VILLANIERES
 …………………………………………………………………………………………………………………………….
LEZIGNAN CORBIERES 1      Salle Pelloutier – Salle Carignan rue du Père Lacordaire
 LEZIGNAN VILLE
 ……………………………………………………………………………………………………………………..
LEZIGNAN CORBIERES RURAL   2      Salle Pelloutier –  Salle Grenache rue du Père Lacordaire
ARGENS
CASTELNAUD D’AUDE
CONILHAC CORBIERES
CRUSCADES
ESCALES
HOMPS
MONTBRUN
ORNAISONS
TOUROUZELLES
……………………………………………………………………………………………………………………………..
RIEUX MINERVOIS     Maison des jeunes route de La Redorte
AIGUES VIVES
AZILLE
BAGNOLLES
CAUNES MINERVOIS
LAURE MINERVOIS
LA REDORTE
LIMOUSIS
PEPIEUX
PEYRIAC MINERVOIS
PUCHERIC
RUSTIQUES
SAINT FRICHOUX
SALLELE CABARDES
TRAUSSE
VILLARZEL
VILLEGLY
VILLENEUVE MINERVOIS
 ……………………………………………………………………………………………………………………………
TREBES    Salle d’exposition office municipal des sports
                                            Avenue Pierre Curie
BADENS
BARBAIRA
BERRIAC
BLOMAC
BOUILHONAC
CAPENDU
COMIGNES
DOUZENS
FLOURE
FONTIES
MARSEILLETTE
MONTIRAT
MONZE
MOUX
ROQUECOURBE
SAINT COUAT
VILLEDUBERT
 ………………………………………………………………………………………………………………………………
GINESTAS   Salle MJC complexe culturel 5 chemin des clergues
ARGELIERS
BIZES
MAILHAC
MIREPEISSET
OUVEILLAN
PARAZZA
POUZOL
ROUBIA
SAINT MARCEL
SAINT NAZAIRE
SAINTE VALIERE
SALLELES D’AUDE
VENTENAC MINERVOIS
 ………………………………………………………………………………………………………………………………
DURBAN CORBIERES Salle du bureau de vote (à coté mairie)
ALBAS
BOUTENAC
CAMPLONG
CASCASTEL
COUSTOUGE
EMBRES
FABREZAN
FERRALS CORBIERES
FONTCOUVERTE
FONTJONCOUSE
FRAISSE
JONQUIERE
LUC / ORBIEU
MONTSERRET
QUINTILLAN
SAINT ANDRE DE ROQUELONGUE
SAINT JEAN DE BARROU
SAINT LAURENT DE LA CABRERISSE
THEZAN
VILLENEUVE LES CORBIERES
VILLESSEQUE LES CORBIERES

Continuer la lecture de ELECTIONS PRIMAIRES : VOS BUREAUX DE VOTE

MORT DU GENERAL DE GAULLE

On ne peut oublier qu’aujourd’hui, cela fait 46 ans que le Général de Gaulle s’en est allé.

1970-11-11

FIGAROVOX/CHRONIQUE – A l’occasion du 44ième anniversaire de la mort du général de Gaulle , Maxime Tandonnet rendait hommage au fondateur de la Ve République et s’interrogeait  sur son héritage.

L’Europe actuelle, celle des directives, des réglements et des sanctions de la cour de justice, correspond tout juste à celle dont il ne voulait à aucun prix.

Les institutions de la Ve République sont tous les jours foulées au pied. De Gaulle n’a jamais conçu un instant la dérive présidentialiste dont elles font l’objet depuis le quinquennat, avec un président de la République élu en même temps que l’Assemblée nationale, chef d’une majorité et assurant lui-même la politique quotidienne dans le moindre détail. Lui ne cessait de répéter que le chef de l’Etat devait être en charge de l’essentiel, «guide de la nation», arbitre au dessus des partis, fixer un cap et s’en remettre au Premier ministre pour gouverner le pays au quotidien. Le retour de la toute puissance des partis politiques, à travers le système des «primaires» pour désigner un candidat à la présidence de la République, par exemple, lui eût probablement répugné. En tout cas le naufrage actuel de l’institution présidentielle marque le paroxysme d’un long processus de trahison de l’héritage gaullien.

CONFERENCE DE PRESSE : PRIMAIRE

 

Primaire de la droite et du centre : mode d’emploi

CDP PRIMAIREIsabelle Chesa (à d,) et Jean-Luc Roux. espèrent une forte participation afin de légitimer les candidats qui vireront en tête du premier tour. / Photo L’Independant, Claude Boyer.

Les 20 et 27 novembre les électeurs pourront choisir entrer Sarkozy, Fillon, Juppé, Le Maire, Coppé, Poisson ou Kosciusko-Morizet. Sept candidats pour deux places en finale.

Dans l’Aude, les électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre de l’année dernière auront la faculté de participer à ce scrutin, qui, comme le rappelle Isabelle Chesa, la présidente de la fédération des Républicains de l’Aude, «est historique».

Les Audois auront à leur disposition lors de ces deux scrutins, 48 bureaux de vote répartis sur le département, seize dans chacune des trois circonscriptions. Il y aura donc bien moins de bureaux que pour une élection nationale classique. Si chaque grande ville disposera de son bureau, les électeurs ruraux, eux, devront se déplacer dans un bureau situé dans une commune proche de chez eux. Depuis avant-hier, un site Internet a été ouvert (www. primaire2016.org) et permet en fonction de son lieu habituel de résidence de connaître l’adresse du bureau de vote. Dans les villes, comme à Carcassonne, les bureaux de vote traditionnels ont été regroupés, il devrait donc être aisé de les retrouver (on en compte sept pour le chef-lieu).

Le 20 novembre, entre 8 heures et 19 heures, les citoyens désireux de participer à la désignation du candidat de droite ou du centre pour la Présidentielle de 2017, auront à signer la Charte de l’alternance et à verser 2 €. «Une somme, précise Jean-Luc Roux, délégué de circonscription, qui permet de couvrir les frais engendrés par cette élection». Le reste de l’opération est classique. Vérification de l’identité du votant, choix des bulletins, isoloir, urne et émargement.

À l’issue du scrutin, les présidents communiqueront les résultats à la Haute Autorité qui supervise les opérations. C’est elle également qui proclamera les résultats et non le parti.

La Dépêche du Midi