PRES DE 400 MILITANTS REPUBLICAINS A LEUCATE

Isabelle et Michel Py ont accueuilli François Baroin au VVf de Port Leucate
Isabelle et Michel Py ont accueilli François Baroin au VVF de Port Leucate

Samedi , à Port Leucate la fête des républicains a rassemblé près de 400 militants venus des 4 coins du département.

DSC_7901

Placée cette année sous la Présidence de François Baroin, réunis au VVF « Rives des Corbières » , ils ont écouté successivement , Michel Py Secrétaire départemental du mouvement, Isabelle Chesa  Présidente de la fédération de l’Aude et Le Sénateur Maire François Baroin président de l’association des Maires de France.

Apres avoir remercié les militants et sympathisants participant a cette fête  Michel PY a remercié François Baroin Sénateur Maire de Troyes, d’avoir accepté de présider cette Manifestation.

En sa qualité de Président du comité d’organisation des primaires, il a salué le travail d’organisation effectué dans les circonscriptions pour l’organisation des bureaux de vote et afin que cette consultation se déroule dans les meilleures conditions de clarté et d’impartialité.

Vous trouverez ci dessous l’intervention d’Isabelle Chesa, qui est intervenu avant que François Baroin dans un discours clair, structuré, et illustré par sa riche expérience d’élus local national et de ministre, détaille l’Etat moral de nos concitoyens et l’état économique et financier de Notre Pays.

DSC_7886

Il a évoqué comment un quinquennat qui a débuté sur des mensonges , a entrainé la France au fil des mois dans une spirale vertigineuse d’erreurs d’incohérences et d’irresponsabilité.

Il a dénoncé la façon outrancière avec laquelle les équipes de François Hollande se sont attaquées aux racines et aux fondements historiques de la société Française.

Il a rappelé comment cette gauche dogmatique a supprimé méthodiquement toutes les reformes et mesures de fond prises par le gouvernement précédent, précipitant les Français dans la précarité et le désarroi.

Enfin il a souligné le caractère hétéroclite et fantaisiste des différents gouvernements et de leurs membres et comment petit a petit, dans le mensonge et l’arrogance ils ont laissé le pays aux mains des communautés et  groupes de pressions, provoquant désordre et impunité.

François Baroin, un homme simple, brillant, intelligent, réaliste et pragmatique qui a séduit l’assistance de cette fête des républicains.

DSC_7878

Intervention d’Isabelle Chesa

Monsieur le Sénateur Maire ,Mon cher François

Cher Michel

Chers amis chers compagnons,

C’est un grand plaisir pour moi de vous accueillir ici pour la fête des républicains, grand plaisir aussi de me retrouver au milieu des militants , au milieu de ma famille politique, au milieu de ma famille…

Les occasions sont rares de vous retrouver rassemblés, pour ce moment de convivialité et d’échanges, soyez remercié d’être venus aussi nombreux à notre rencontre..

En avant propos, je voudrais que nous ayons tous une pensée pour Jacques  CHIRAC , son épouse, et leur famille qui traversent en ce moments une période  difficile.

Nous sommes nombreux ici présent a avoir vécu la grande aventure de l’élection de 1995, ou jacques CHIRAC est venu après 14 longues années de mitterrandisme libérer la France du dogme et de la pensée unique;

Nous espérons pour l’un, et pour l’autre de meilleurs jours.

Qu’ils sachent que tous nos vœux et toutes nos force les accompagnent.

Ce département de l’Aude garde inexorablement sa couleur rose, et vit depuis des décennies à l’ombre et sous l’éteignoir du parti socialiste.

Cet état de fait est curieux , car en panne de développement, en panne d’emploi, classé comme le plus pauvre de l’hexagone, les audois à chaque élection comme un seul homme porte à la tête de toutes les institutions quelle quelles soient, une femme ou un homme de gauche.

Certes, ici ou la, la  cartographie du pays cathare fait apparaître de temps en temps un point bleu , mais le couleur reste fragile.

Alors dans ce pays qui est le notre nous devons tous nous comporter comme des missionnaires, en faisant preuve d’un militantisme sans faille, d’un militantisme permanent d’un militantisme sans état d’âme, comme le font nos adversaires.

Nous n’avons pas le droit de nous éparpiller vers tels ou tels extrêmes sous prétexte que notre champions n’aura pas été retenu;

Nous n’avons pas le droit de nous égarer dans les bras d’aventuriers incompétents.

Si nous ne comprenons pas cela, eh bien les cathares que nous sommes finiront immanquablement sur le bucher de la division, comme si notre destin était de servir de braise à la saucisse locale;

Si nous ne comprenons pas cela, en 2017 nous passerons à coté d’un avenir que d’aucun nous annonce bleu, mais sans en préciser la nuance.

Qui seront les candidat de la gauche, y aura t-il entente ou dissidence , qu’elle importance, ce sera un socialiste et pour le battre, il faudra travailler travailler encore à convaincre le peuple de ce département que celui-ci meurt à petit feu.

Ce département meurt car la seule et unique préoccupation de la gauche n’est pas le développement économique, n’est pas le bien vivre pour les Audoises et les audois, la seule préoccupation qui l’anime est celle de faire réélire ses candidats en politisant tout et tout le temps.

Nous  élus, en faisons l’amère expérience chaque jour, dans les conseils municipaux, dans les conseils communautaires, et au conseil départemental.

Que ce soit pour les pbs de l’eau, pour le numérique, pour les transports scolaires, pour les ordures ménagères, pour le tourisme, c’est le pouvoir toujours le pouvoir rien que le pouvoir

L’Aude crève, comme la France Crève, car ce sont  les mêmes qui gèrent, animés de la même obsession…

La France crève sur le plan économique et financier, mais la France crève aussi par ses racines, par son identité.

En 5 ans la gauche a perdu son pouvoir de parler au peuple, et s’est prosternée devant les communautés ;  et a force de leur céder le pouvoir, la France éternelle que chacun d’entre nous compose, se dissout peu à peu, s’efface et disparait devant tous ces renoncements, ces lâchetés et ces démissions de l’Etat.

Ceci explique sans doute, la douleur que ressentent des millions d’hommes et de femmes, qui souffrent eux de n’être jamais entendu, de ne jamais être compris.

Ils trouvent donc à la droite de la droite ou à la gauche de la gauche, sinon des réponses , au moins une oreille pour leurs frustrations légitimes.

Cette « tyrannie des minorités »  fait reculer la république.

Si une poignée de lycéen bloque un établissement scolaire, il faut se résigner;

Si un groupe de Zadiste entrave la construction d’une route d’un barrage, d’un aéroport, il faut s’incliner;

Si une centaine de manifestants casseurs ne veulent pas d’une réforme sur le code du travail, la police n’a pas le droit d’intervenir, 

Si une poignée d’islamistes radicaux prennent en otage un quartier il faut encore et encore se résigner.

Le pire dans la France de François Hollande et des socialistes, c’est que toutes ces minorités ont désormais plus de droits que les autres.

La Nation Française ne peux, et ne doit pas être la juxtaposition plus ou moins harmonieuse de communauté reconnues dans leur droit particulier.

Nos Elites devraient s’inspirer de Renan qui écrivait « Une Nation est une âme, un principe spirituel, une grande agrégation d’hommes , saine d’esprit et de cœur ».

Alors chers amis, cher François, il y a du boulot sur la planche, et la droite a qui nous sommes fier d’appartenir et fier de servir, ne peut se permettre le luxe de revenir au pouvoir pour ne rien faire…

A mon avis 2017 est pour la droite traditionnelle, pour notre famille politique la dernière chance de convaincre.

Les français ne nous ferons pas confiance indéfiniment.

Pour notre part, encore une fois, nous, les militants nous serons la, en ordre de bataille, pour les primaires d’abord, pour les Présidentielles ou nous soutiendrons sans état d’âme celui qui sortira vainqueur de la consultation des 20 et 27 novembre prochain.

Nous serons là aussi pour les législatives afin donner au département plusieurs députés, et de donner au futur président les moyens de bien gouverner ce pays que nous aimons, dans le respect de sa culture et de ses traditions

Chers amis , chers compagnons, Respect ordre et discipline seront les garants de notre succès, pensons y à tous les instants, et saluons pour une fois ce qu’a écrit François Hollande le 20 avril 2012 : « en démocratie, quand un bilan est aussi lourd, il est légitime de changer de Président »

Nous en acceptons l’augure, en route pour 2017

je vous remercie de votre attention

François Baroin Homme simple convivial et disponible
François Baroin Homme simple convivial et disponible…
se prétant volontier aux séquences selfis, et photos
se prêtant volontiers aux séquences selfis, et photos..
le tour des tables avec Isabelle
le tour des tables avec Isabelle

LES REPUBLICAINS : REUNION DES INSTANCES DE LA FEDERATION DU 11

Présidente secrétaire départemental et délégués jeunes et de circo à la tribune
Présidente secrétaire départemental et délégués jeunes et de circo à la tribune

Ce Vendredi soir , ce sont réunis, d’abord à 17 heures pour le bureau départemental et la commission départementale pour les primaires, puis à 18h30 pour le comité Départemental, avec à

l’ordre du jour:

Le point sur la trésorerie du mouvement

Le point sur les adhésions et les actions à mener pour le dernier trimestre

Le point sur l’organisation des primaires de la Droite et du centre

Dans quelques jours les Présidents des 48 bureaux de vote répartis à parts égales sur les trois circonscriptions seront réunis pour recevoir la formation sur les procédures et les modalités des votes.

La réunion s’est achevée à 20 heures autour du pot de l’amitié.

Les membres du comité Départemental
Les membres du comité Départemental

 

 

OBJECTIF : 2017

2015-07-14 2015-07-14 002 114

Mes chers ami(e)s j’espère que pour chacune et chacun d’entre vous cet été et vos vacances se sont bien passés.

Ce dernier quadrimestre qui se profile va être pour notre famille politique une période intense et riche en évènements;

Notre fête départementale dont vous avez certainement reçu l’invitation pour le 24 septembre va en quelque sorte débuter les primaires de la droite et du centre;

Viendront ensuite les commissions d’investiture qui désigneront les candidats de notre parti pour les futures législatives.

A la veille de ces étapes je souhaiterai vous dire quelques mots :

La campagne des primaires s’intensifie et, à ce stade, je voudrais rappeler aux militants de l’Aude quelques points qui me semblent importants :

En premier lieu, je rappelle qu’en ma qualité de Présidente départementale, je me suis engagée à ne pas prendre de positionnement en faveur d’un candidat en particulier et à veiller au bon fonctionnement de la démocratie participative au sein de notre mouvement.

Défendez vos idées, votre vision de l’avenir, le leader qui vous semble le plus répondre précisément à vos attentes.

Vous serez libres, les 20 et 27 novembre 2016 de vous exprimer. Je suis là pour vous le garantir et pour assurer aux candidats une élection en totale transparence.

En second lieu, et parce que je vois dans certains commentaires, une tendance à quitter le champ des idées et à publier des attaques féroces, je vous invite à vous souvenir que même si nous ne sommes pas d’accord pour l’instant sur le « qui » portera notre projet, nous devrons demain nous rassembler autour de celle ou de celui qui sortira des urnes.

N’oubliez pas que le véritable objectif, c’est 2017. Gardez à l’esprit que si De Gaulle avait écrit les mémoires d’espoir, il nous reste la très rude tâche de ne pas, par des divisions irréversibles, écrire en 2017 les mémoires de désespoir.

Aussi, comme nos paroles, nos attitudes vont être scrutées, analysées et surtout déformées par certains, restez dans la mesure lorsque vous vous exprimez publiquement notamment sur les réseaux.

En dernier lieu, souvenez vous que nous nous opposons à la gauche parce qu’elle ne représente pas une option de gouvernance fiable.

Pour ceux qui ont analysé notre histoire récente, il apparaît clairement que la gauche n’a jamais gagné une seule élection. En effet, relisez bien les événements passés. C’est toujours la droite, parce qu’elle était divisée, mal préparée ou peu inspirée, qui a perdu.

Mitterrand a pris le pouvoir parce Giscard et Chirac ne s’entendaient pas et il l’a conservé parce que la droite était incapable de se rassembler.

En 2012, faute d’avoir un rassemblement massif derrière un programme, c’est lou ravi de la crèche qui l’a emporté.

En 2017, il est hors de question que, parce que nous n’aimons pas telle ou telle autre personne, nous laissions encore le pouvoir à des gens dont la seule idéologie est désormais de rester aux commandes ou que nous donnions les clefs de la République à cet autre mouvement qui se nourrit de nos peurs et nous entrainerait vers une négation de nous-mêmes.

Chers amis, je suis navrée d’adopter ce ton un peu directif.

Mais mon devoir est de vous rappeler que notre parti est là pour redonner de l’espoir aux Français et pour leur montrer qu’un mouvement comme le nôtre est une option fiable pour l’avenir. La seule option d’ailleurs.

Enfin, je vous rappelle que sur l’Aude, l’objectif 2017 est double. Il faut gagner les élections présidentielles mais aussi faire tomber les seigneuries roses lors des législatives.

Et tout doit rester possible même après un débat d’idée en interne, car n’oublions pas que Les primaires se sont ceux la même qui y sont candidats qui en ont collectivement accepté le principe.

Merci de votre bienveillante attention

Isabelle CHESA