CONSEIL DEPARTEMENTAL DES REPUBLICAINS

Ce matin au foyer de Maquens, les Républicains ont réunis le premier comité départemental de la nouvelle mandature qui a vu Isabelle Chesa   portée à la Présidence du mouvement.

Vous trouverez ci dessous la première info presse publiée par le journal l’indépendant midi libre .

michel-py-et-isabelle-chesa_695948_516x343

Michel Py et Isabelle Chésa. PHOTO/Ch. B.

Trois semaines après les élections internes qui ont porté à la présidence audoise des Républicains, Isabelle Chésa, les membres du comité départemental avaient rendez-vous au foyer de Maquens, à Carcassonne, ce samedi matin.

Le programme était particulièrement dense pour cette première réunion où il a été, entre autres, question de l’organisation des primaires pour la présidentielle. Pour ce vote ouvert à tous les sympathisants de droite et du centre, 48 bureaux devront être organisés sur tout le département, pour les 20 et 27 novembre prochain.

Nouveauté au niveau du département : le comité audois a approuvé la création de délégués cantonaux, « pour densifier le maillage territorial« . Ces 19 délégués devraient être désignés dans les prochains mois par le comité.

Ci dessous article publié par la dépêche du midi ce matin.

Pas à pas, les instances dirigeantes des Républicains se mettent en ordre. Après l’élection des présidents départementaux le 30 janvier, suivie la semaine dernière du conseil national, la fédération audoise présidée par Isabelle Chesa tenait hier son premier comité départemental au foyer de Maquens. L’occasion pour la nouvelle équipe de dresser les grandes lignes politiques qui conduiront d’abord à la désignation de la tête de liste des Républicains avant la course à la présidentielle.

«Notre équipe est en place et le parti est en ordre de marche, note Michel Py, le secrétaire départemental. Nous devons maintenant densifier le maillage territorial de nos instances».

chesa py la depêche

D’ici quelques semaines, et c’est nouveau, 19 délégués communaux seront désignés. L’objectif est clair, comme le précise Isabelle Chesa, la présidente de la fédération audoise. «Il nous faut mettre en place le projet des Républicains, comme l’a indiqué Nicolas Sarkozy à l’occasion du conseil national. «Ce projet qui abordera 14 thèmes doit avant toute chose être débattu et abondé par les fédérations». Selon le calendrier établi, les militants seront amenés à le valider par un vote courant avril.

L’autre enjeu de l’année qui s’ouvre est bien sûr d’assurer le bon déroulement des primaires (les 20 et 27 novembre) et l’organisation du vote. Une première pour les Républicains.

48 bureaux de vote dans l’Aude

Dans l’Aude, 48 bureaux de vote seront ouverts (16 par circonscription législative). Un comité de direction fort de 15 membres sera chargé d’assurer le bon déroulement du scrutin mais également de veiller au respect des candidats et à leurs idées. À ce jour, huit se sont déjà déclarés candidats à la primaire. Cinq places sont également réservées aux partis du centre, qui rejoindraient le projet de primaire voulu par les Républicains. Une fois désigné, le candidat à la présidentielle est censé être assuré du soutien entier des fédérations et des militants. C’est du moins le vœu exaucé par Isabelle Chesa.

La dépêche du midi

 

L