TOUS LES SOCIALISTES ONT BESOIN DE LUNETTES

lunettes

La lecture des résultats de l’élection départementale a donné lieu a de multiples interprétations

Celles des socialistes sont des chefs-d’œuvre en la matière, que l’on peut classer en deux groupes : celui du silence plus que gêné, et celui du déni de la vérité, auquel nous sommes hélas, habitués.

Je pense qu’ils ont besoin d’acheter des lunettes, à verres correcteurs, et qu’ils le fassent vite, avant que la loi scélérate de Marisol Tourraine qui va dérembourser drastiquement cet achat, ne rentre en vigueur !

Le silence est de mise dans les hautes sphères du pouvoir.

Les fiefs perdus par Hollande ( Corrèze), Valls ( Essonne), Fabius ( Seine Maritime), Royal ( Deux Sèvres) et d’autres perdus par des éléphants du PS, Aubry ( Nord) , Guerrini ( Bouches du Rhône) Vallini ( Isère) n’ont pas été commentés par les intéresses : silence radio, pas un mot, circulez y’a rien à voir ! Comme on les comprend ! Quelle gifle !

Le 29 Mars, à 20h02 (!), Valls s’est emparé de toutes les chaînes télé pour donner sa grille de lecture, largement reprise au cours de la soirée électorale par les deuxièmes couteaux, aux mines déconfites, chargés du SAV .

Alors revoyons tout cela : pourquoi, selon eux, ont-ils pris la raclée du siècle :

-Parce qu’ils étaient désunis ;

-Parce que les Français attendent des résultats qui ne sont pas là ( et j’ajoute pas prêts d’arriver) ;

-Parce que Le FN progressait ;

-Parce que les Frondeurs, le Front de gauche et les Verts les avaient plombés ;

Ainsi, en 5 minutes, Valls livrait son analyse que le bon peuple était prié de gober, bon peuple qu’il réconfortait ensuite par un discours de politique générale, fait de promesses et d’incantations, sensé les rassurer…… C’est un peu léger, jeune homme !!

Nous avons un autre lecture, plus juste, plus honnête, qui tient en une phrase : les Français ne veulent plus de leur politique qui nous conduit droit dans le mur, les Français ne veulent plus du socialisme !

Devant une telle déculottée il fallait pour Valls, reprendre la main, tant bien  que mal. Il annulait sa rencontre avec les chefs de gouvernement européens ( laissant à Hollande, tout heureux de s’esquiver, le soin de faire la bise à Merkel) pour se consacrer à ce qui est primordial pour la France : recoller les morceaux avec sa majorité parlementaire en ruine . Tu parles d’une priorité !!

On aura alors tout vu : des frondeurs tenant un double langage ( on continue à faire les gros yeux, mais on va s’écraser un peu…..), des verts prêts à se vendre pour un maroquin ministériel, quitte à se faire exploser, puisque Duflot ne veut rien entendre, et un premier ministre décidé à lâcher du lest envers tout ce bon monde politicien, en vue du prochain congrès socialiste et du vote de la loi Macron II.

Ce n’est même plus de la politicaillerie, c’est, excusez le terme, du foutage de gueule envers les Français !

Si la situation économique, financière, sociale de notre pays n’était pas aussi grave, nous pourrions rire à gorges déployées devant ce triste spectacle à la Feydeau, où les portes claquent et où les cocus sont nombreux.

Faisons en sorte, en fin d’année, pour les élections Régionales, que les portes claquent dans les figures de tous ces tristes sires, et plus particulièrement dans celles qui représentent  notre département.

Elles  qui osent encore pavoiser, se réclamer d’un succès à la Pyrrhus, en nous mentant, qui sont surtout soulagées de garder leurs privilèges, qui en deviennent arrogantes prétentieuses et donc pitoyables, à l’image de leur dernier communiqué paru dans la presse locale,  et qui sont au final , fières de maintenir l’Aude à son rang de département le plus pauvre de France……

Décidément, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le royaume cathare !!………