"PS LE TROUILLOMETRE (1) A ZERO !!!

Harlem Désir ( rappelons qu’il est premier secrétaire , tant il est transparent et inexistant ! ) balise sec à l’approche des élections municipales……….

Celles ci s’avèrent tellement périlleuse pour le pouvoir, au plus bas dans les sondages de popularité, que le petit chef du PS tente de mettre en place une stratégie pour éviter la déroute. Elle consiste à découpler la campagne électorale de l’action du gouvernement, et de partir uni et rassemblé avec toutes les composantes de la gauche. Vaste programme !!


Donc, si j’ai bien compris, les candidats socialistes ne parleront pas du  » merveilleux bilan du gouvernement  » après plus d’une année aux manettes, s’abstiendront de dire que le chômage explose, que la dette s’envole, que le matraquage fiscal insupportable dont nous sommes victimes va continuer et s’amplifier.

Que le peu d’économies dans les Livrets A de nos concitoyens vont fondre comme neige au soleil dès le 1er Août ( taux ramené à 1 ou 1.25%, du jamais vu ! ), pendant que nous allons prendre en pleine poire 10% de hausse sur les tarifs EDF, et vraisemblablement une autre taxe sur les carburants.

Ajoutons à cela une sacrée ponction sur les retraites ( vous savez, ces gens qui sont si riches ! ), et sur les cotisations patronales, salariales, et CSG, pendant que les salaires sont gelés, l’inflation à 0.9% sur un an, et la récession durable qui casse notre économie, nos entreprises et nos emplois!

Donc, les candidats PS feront l’impasse sur toutes ces bonnes nouvelles, sur toutes les promesses non tenues par Molasson 1er, et sur l’habileté machiavélique que les dirigeants du pays ont déployé pour se faire élire, en trompant le peuple.

Pour eux, le peuple est idiot, tout simplement, et en avançant de nouveaux rêves pour les municipales, ils pensent que le tour sera joué et garderont , ce qui est essentiel , leurs privilèges et leurs prébendes !!

Je me demande donc comment le candidat Perez va pouvoir se présenter avec des troupes unies, lui qui vient de virer deux élus communistes de sa majorité municipales, qui aura un Front de Gauche et des écolos en face au premier tour ?

Mais je me demande surtout comment va-t-il faire pour assumer son échec sur les années passées, qui a conduit Carcassonne dans la situation calamiteuse que tout le monde, ou presque, reconnaît?

Nous attendons son bilan !!!

Etre député -maire ne consiste pas à brasser du vent et prendre les Carcassonnais pour des idiots, ce qu’ils sont loin d’être.

Alors il faudra peut- être que le maire actuel dise à son premier secrétaire que la ficelle est trop grosse, et qu’ici comme partout en France, les gens n’ont pas la mémoire courte !

(1)Si l’on y réfléchit deux secondes, le trouillomètre est un instrument qui fonctionne de manière étrange. Lorsqu’on l’a à zéro, il est au maximum.

BATHO EN CALE SECHE !!

Delphine Batho naviguait tant bien que mal au sein du Gouvernement.


Cette spécialiste des questions de sécurité avait été bombardée ministre de l’écologie, sujet dans lequel elle ne connaissait pas grand chose selon les observateurs de la vie politique française.

Mais comme beaucoup d’autres copains nommés par la volonté du Prince, elle ou rien, c’est du pareil au même,au vu des résultats fournis en un an !

Le capitaine du pédalo vient de la débarquer; on se demande pourquoi? Est-ce pour son incompétence à ce poste, est-ce pour montrer au peuple que le molasson devenait molosse aux dents acérées, ou est-ce parce qu’elle a dit que le budget en préparation était mauvais, ce dont personne ne doute?

On nous enveloppe ce limogeage d’un beau ruban appelé  » défaut de solidarité gouvernementale »

En d’autres termes, elle a eu tort de s’exprimer ouvertement, oubliant la maxime de Chevènement :  » Quand on est ministre, on ferme sa g…….ou on démissionne! »

Pourtant, récemment, les frasques de Montebourg sont restées sans sanctions, allant même jusqu’à déclarer qu’ Ayrault « faisait ch.. avec son aéroport! »

Seulement voilà, lui a fait 17% aux primaires socialistes, pendant que les écolos faisaient 2% à la présidentielle.

Le Président « Normal » serait-il fort avec les faibles, et faible avec les forts?

Son coup de menton fait rire dans les chaumières, tout comme les critiques à peine voilées des Verts, mais qui se gardent bien pour les deux ministres concernés, de quitter le gouvernement, à croire que la soupe est excellente, délicieuse et irremplaçable!!


Cette liberté de s’exprimer est donc bafouée et devient un délit aux yeux de ceux qui nous gouvernent.

Je parlais dans un billet récent de « dictature en herbe » concernant JC Perez.Les faits qui se déroulent au plus haut niveau de l’Etat confortent mon jugement.


Perez vire les communistes qui osent lui faire de l’ombre, Hollande vire une écolo pour l’exemple, en sachant que cela ne restera qu’une péripétie vite oubliée.

Tant qu’il n’aura pas besoin des verts pour gouverner, il les traitera comme des moins que rien.


Et les observateurs politiques continueront de s’extasier devant l’habileté de l’homme rompu aux consensus !!………….

Heureusement, les élections sont là pour virer tout ce beau monde, Perez en 2014, Hollande en 2017……..si ce n’est pas avant?