MOI, PRESIDENT, JE ………….JE VOUS AI ROULE !!

Campagne électorale de F.Hollande :


« Moi, Président, je réformerai le statut pénal du chef de l’Etat……… »

« Moi, Président, je réformerai le statut du Conseil Supérieur de la Magistrature…….. »

« Moi, Président, je supprimerai la Cour de Justice de la République……….. »

« Moi, Président, je remettrai en cause le statut de membre de droit du Conseil Constitutionnel accordé aux anciens chefs de l’Etat…….. »

« Moi, président, j’inscrirai la démocratie sociale dans la Constitution…………… »


Magnifiques promesses, sauf que pour les réaliser, il faut modifier la Constitution, et pour cela réunir le Congrès à Versailles après avoir obtenu les 3/5 de votes favorables du Parlement.

A l’heure actuelle, cela est impossible, la droite, le centre et une partie de la gauche étant contre !

Moi-Je, que l’on dit fin politique (!) le savait pertinemment en faisant miroiter aux Français ces belles promesses, et l’équipe de bras cassés qui l’entoure tente de rejeter l’impossibilité de réunir le Congrès sur la mauvaise volonté de l’opposition !


Mais à quoi s’attendait le Président? A ce que l’on se prosterne devant ses lubies? A ce que l’opposition soit une chambre d’enregistrement favorable au massacre de la France et ne réagisse pas devant l’avalanche d’impôts qui déferle depuis qu’il est au pouvoir?


Il nous avait aussi promis une croissance de 0.8% et de ramener le déficit pour 2013 à 3% .

Marche arrière toute, cette semaine !! L’Union Européenne prévoit une croissance de 0.1% et un déficit de 3.6%.

Pour comprendre les conséquences de ce différentiel, sachez qu’au lieu des 30 milliards d’économies prévues, nous atteindrons péniblement 20 milliards ( donc 10 à trouver encore!) et que 3.6% au lieu de 3% signifie 20 milliards supplémentaires de déficit !

L’ardoise, pour le moment, se monte donc à 30 milliards, qu’il faudra trouver en moins d’un an, sous peine de sanction de Bruxelles. A part ça , tout va bien ! On place les copains partout, ( voir billet précédent), on dépense des dizaines de millions chaque jour pour le Mali, on veut taxer les allocations familiales, réduire les retraites, recalculer ( à la hausse, bien sur) les valeurs locatives pour les commerces et les entreprises ( pour 2015), et j’en passe……….

Il y a cependant une bonne nouvelle pour les fonctionnaires, l’électorat acquis à la gauche : on va supprimer le jour de carence des congés maladies, instauré par Sarkozy, au prétexte qu’il est  » injuste, inutile, inefficace et humiliant » ( Lebranchu) .

Dans le privé, les salariés ont 3 jours de carence, mais là, c’est sans doute juste, utile, efficace et glorifiant, car comme tout le monde le sait, les salariés du privé sont des  » grosses feignasses » tout juste bonnes à entretenir et abonder les régimes très particuliers et avantageux de la fonction publique !

Moi Je vous avait promis une République irréprochable, la justice pour tous, et une société apaisée, normale………..;

On s’est bien fait rouler !!

DU GRAND, DU TRES GRAND N’IMPORTE QUOI !!

Un ministre des anciens combattants (!) complètement inconnu du grand public, qui annonce devant la représentation nationale la libération des 7 otages français, pour démentir une demie heure plus tard : je me suis fait mousser !!

Un conseiller à la presse de l’Ambassade Française de Yaoundé qui prend la parole devant les média, sans autorisation du Quai d’Orsay : j’ai eu ma minute de gloire !

Décidemment, toutes les occasions sont bonnes à saisir pour tenter d’exister, mais surtout, cela démontre que ce gouvernement est incapable de maîtriser la communication politique, que c’est un grand foutoir peuplé d’incompétents ! Nous le savions, mais il est bon de le rappeler…………


Souhaitons que cette incompétence notoire ne porte pas préjudice aux otages, vers lesquels vont toutes nos pensées.


Souhaitons que cette incompétence jamais vue au cours de la Vieme République ne conduise pas à ce que les terroristes preneurs d’otages, soient encouragés à poursuivre les enlèvements.