COMMUNI……CONS ou " Il y a trop de fèves dans leurs galettes………… !!"

« En grande pauvreté ne gît pas grande loyauté » ( François Villon, 1431-1463)


Il écrivit ces mots il y a 6 siècles, ils sont toujours d’actualité !

Pauvreté économique, pauvreté intellectuelle, pauvreté en communication, quant à la loyauté entre membres du gouvernement ou celle de MOI-Je vis à vis des Français, on la cherche désespérément!

Le début d’année a commencé comme la fin de 2012 s’était achevée: de la com, du brouillard, des incantations, et la presse le souligne:


– Le ministre de « l’inadéquation nationale », Vincent Peillon, vient d’écrire aux recteurs de France pour exiger que le sujet du mariage Gay ne soit pas abordé dans les écoles privées, au nom de la laïcité.!

Moi je dirais plutôt au nom du dictat moral ( et pour faire LEUR morale, ils sont forts!), d’un dictat sectariste, ou d’un dictat soviétique, car ce n’est ni plus ni moins qu’une atteinte à la liberté de parole et d’expression inscrite dans la Constitution.

D’ici à ce que la manifestation du 13 janvier soit interdite, pour trouble à l’ordre public, il y a un pas que ce gouvernement voudrait bien franchir, mais il se dégonflera…….Mais il y a une « sinistre  » ( Vallaud-Belcacem) qui, elle , ne s’est pas gênée, en octobre dernier dans un collège du Loiret, pour affirmer que le mariage homosexuel était « une avancée, permettant plus de liberté, plus d’épanouissement, plus d’égalité dans la société! » On croit rêver !! Démonstration du nouvel ordre moral : Les « sinistres » peuvent tout dire, le peuple doit la boucler!


-Un autre ministre, celui qui parle beaucoup pour ,au final ,ne rien dire de sensé, le chantre du « made in France », vient de recevoir un camouflet de plus: la fédération française de rugby vient de laisser choir un de ses principaux sponsors, Renault, lui préférant BMW, et surtout son million d’euros suplémentaires octroyé par la firme bavaroise.

Il est vrai que la situation financière du groupe français ne permet plus de jeter l’argent par la fenêtre. Mais l’état y détient une participation, aurait pu peut-être intervenir, ne serait-ce que pour tenter de bloquer l’affaire, comme il a tenté d’empêcher B.Tapie de se payer les journaux de la Cote d’Azur.

Bon, nous verrons le pack tricolore griffé « béhème » courir plus rapidement qu’une Renault, et c’est déjà ça de gagné!……..


-François, Arnaud et Laurent sont venus en délégation chez Pétroplus ( en liquidation judiciaire, 500 emplois) pour………faire du vent! Une com à géométrie variable, qui fait que lorsqu’ils ont fini de parler, personne n’a compris ce qu’ils voulaient exprimer.

Extraits : Moi-je : « Nous sommes là pour rechercher un repreneur » ( où?, dans les tuyaux de la raffinerie?)même si je ne vais rien faire comme promesse définitive » Avant le changement (!) il y avait les promesses, maintenant ce sont des promesses définitives (!), sans doute avant les promesses qu’on avait pas promises?Arnaud :  » la situation est difficile », aussitôt coupé par Moi-je qui assène : »l’état ne peut pas être le repreneur », au cas où Montebourg lâcherait le mot qui fâche: nationalisation!

Quant à Laurent, il n’a rien dit, il était juste venu pour se faire voir et être sur la photo……….Paraît que les salariés sont restés sur leur faim, tu parles, Charles………….


– Cahuzac, le ministre du budget, n’a pas digéré la censure du Conseil Constitutionnel sur la taxation à 75%. Il travaille sur un nouveau projet, pour le faire voter à l’automne. Pour être nouveau, il y a de grandes chances qu’il le soit, puisque le ministre envisage de porter sa durée à 5 ans au lieu des deux années « exceptionnelles »

Cela laissera le temps aux « riches » ( mais surtout aux investisseurs et aux grands entrepreneurs français ) de partir vers la Russie ou la Suisse au climat plus tempéré, et où Cahuzac aime bien se rendre, si l’on en croit la rumeur……..Combien de chômeurs en plus? combien de points de PIB en moins? C’est le cadet des soucis de ce gouvernement qui n’aime que les pauvres, au point de vouloir en augmenter considérablement le nombre.


– Le député Pascal Cherki, classé à la gauche de la gauche et grand pote de Benoît Hamon ( lui se tait pour garder sa place, car Z’Ayrault a menacé ses ministres trublions) a envoyé comme voeux au Médef son  » mépris républicain » Croyez vous qu’Hamon se soit offusqué de cette expression ? Non, il soutien ces propos disant « les comprendre »

Alors Moi-je, n’est-ce pas vous qui aviez « promis » de rassembler les Français, de mettre fin à une société clivante, afin qu’elle soit apaisée?


J’arrête ici cette énumération, afin de ne pas vous lasser. Mais croyez moi, je pourrai continuer et noircir des pages. La semaine prochaine, Normal 1er entame sa quinzaine de voeux, on a pas fini de le voir ( aura-t-il rectifié son noeud de cravate?) de l’entendre prononcer des incantations aux accents lyriques, d’exhorter les Français à plus de solidarité pour financer « ses  » conseils généraux , conseils régionaux et mairies.


A se demander s’il n’avait pas en tête la citation de François Villon, avant qu’elle ne me revienne à l’esprit ? Il est fort ce François……..mais je vous laisse deviner lequel ?