MAIN BASSE SUR LA TELE !

Le patron de France Télévision, Rémy Pflimlin, avait été nommé pendant la présidence de Sarkozy.

Le pauvre homme ! Par les temps qui courent c’est une tare, une tâche indélébile, qu’il convient de supprimer au plus vite. La ministre de la culture s’y atèle avec un zèle rarement vu ces derniers temps.

Ce patron a entrepris une refonte des chaînes publiques, afin de faire des économies, et qui peut reprocher à cet homme de vouloir faire baisser les coûts , tout en rationalisant les dépenses? Qui? Bien évidemment le pouvoir socialiste ! Le Z’ayrault de Nantes lui a demandé de faire 150 millions d’économies en 2013, et de remettre de l’ordre dans un groupe qui compte 11 000 salariés, tout en l’assurant de son soutien et de sa confiance.


Mais voilà, Aurélie Philippetti, ministre de la culture et accessoirement élue de Lorraine ( suivez mon regard vers Florange….) lui taille un costume sur mesure et critique tout ce que ce patron compte mettre en place, allant même jusqu’à démolir la nouvelle grille des programmes, comme si cela était de sa compétence !

Trop heureux, les syndicats de salariés forts de ce soutien inattendu et inespéré, lancent un préavis de grève pour le 18 décembre. Et Philippetti applaudit des deux mains, puisqu’elle fait coup double : affaiblissement de l’autorité patronale et reconnaissance des grévistes.

Un couac de plus au sein de ce gouvernement, un affront supplémentaire pour le premier ministre qui ne contrôle plus ses ministres, et ce depuis longtemps.

A terme, voici ce qui devrait se passer : écoeuré, Pflimlin démissionnera; s’il ne le fait pas, on le virera ( avec de belles indemnités pour rupture de contrat) et on le remplacera par quelqu’un issu du sérail socialiste.

Aux ordres, ce nouveau patron rose instrumentalisera la télé pour faire passer les bons messages et les bonnes informations, avec l’appui quasi général des journalistes, trop heureux d’avoir un chef désigné par la gauche. Bien sur, le tout enrubanné avec l’affirmation que Moi-Je n’est pas intervenu dans cette nomination, contrairement à ce que faisait……….Sarkozy !

Et hop, vous n’avez rien vu et je t’embrouille. Disposant de la télé aux ordres, il sera plus aisé pour ce gouvernement d’incompétents de vous rouler dans la farine, de vous rendre béat d’admiration sur le travail fantastique que fait la gauche, de vous faire admettre que le mariage gay et le vote des étrangers sont des avancées merveilleuses, et qu’il est enfin tout à fait normal de voir la redevance augmenter, puisqu’il faut bien boucher les trous !!

La nationalisation n’ayant pas marché à Florange, pourquoi ne pas essayer la soviétisation à France Télévision? Ce serait trop bête de s’en priver quand on dispose de tous les pouvoirs…………