BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013

Si nous avons échappé à la fin du Monde le 21 décembre, il est probable, voire certain, dans les décennies à venir, que nous connaîtrons la fin d’UN monde, celui dans lequel nous sommes habitués à vivre.

La planète compte 7 milliards d’habitants aujourd’hui, les démographes en prévoient 9 milliards à l’horizon 2040, et si chaque être humain voulait vivre à l’occidentale, il faudrait que l’on puisse multiplier par 4 les ressources naturelles de la Terre, ce qui est impossible.

Alors il faudra bien changer de mode de vie, remettre en question le consumérisme, admettre que les progrès scientifiques, technologiques, agro-alimentaires, ne résoudront pas tous les problèmes vers lesquels l’Humanité se dirige à grands pas.

Il faudra aussi que nous Français, soyons prêts à changer.

La politique de nos gouvernants, actuels et futurs, devra inclure dans sa communication un langage de vérité, même si cette vérité est difficile à comprendre et à admettre.

Nous ne pouvons plus vivre au dessus de nos moyens, dépenser sans compter, se voir confisquer les revenus de notre travail, polluer sans conséquence, ignorer le reste du Monde, et faire comme si nous étions seuls, en donnant qui plus est, des leçons aux autres, qui ont choisi d’autres chemins plus raisonnables…….

Cette année 2012 aura été celle du changement annoncé et entériné par un vote majoritaire.

Il n’aura fallu que quelques mois pour se rendre compte que le peuple s’est fourvoyé, parce que trompé, que les seuls changements constatés sont loin d’aller dans le bon sens, comme la plupart des économistes, démographes, sociologues et experts financiers le constatent à longueur de semaine.

Une majorité de Français, sondage après sondage, est déçue, angoissée, perplexe et inquiète pour l’avenir immédiat. En quelques mois, la confiance a disparu, après l’euphorie qui ne dura que quelques semaines.

On nous promettait la lune, mais ne voyons que l’éclipse qui assombrit la nuit.

Aussi, en cette période traditionnelle de vœux, souvent vains et trompeurs, je n’en formulerai qu’un seul : que nos dirigeants nous disent LA VERITE, afin que nous puissions nous comporter en peuple responsable. Que nous puissions affronter le Monde tel qu’il est, et non tel qu’on nous le présente : le Père Noël est passé pour les enfants, ils ont été émerveillés, et c’est tant mieux. Nous les adultes, nous avons passé l’âge de croire aux balivernes……..

Quand à notre ville illuminée momentanément par les mille feux de la « magie de Noël », elle aura elle aussi à faire face dans un proche avenir à de nouveaux challenges

A l’heure actuelle des centaines de salariés, des dizaines de commerçants ,d’artisans ,de chefs d’entreprises s’interrogent sur leur devenir, ou sur le sort de leurs sociétés

Nos concitoyens réclament que l’on se préoccupe de leur tranquillité et de leur sécurité

Il est donc vital d’éviter de dépenser le moindre centime dans des actions démagogiques, électoralistes , dogmatiques ou partisanes, quand ce n’est pas dans des sondages payés par les contribuables. Il faut au contraire consacrer toutes les énergies à des investissements structurants, raisonnables et porteurs de valeurs ajoutées.

Hélas la gouvernance actuelle de notre ville comme celle de notre agglo ne va pas dans ce sens , occupées qu’elles sont, pour l’une à désamorcer des conflits qu’elle a elle même créés, et pour l’autre ,à trouver des ressources pour financer le fonctionnement d’une gestion démagogique et autoritaire.

A tous, j’adresse ce message, dont je mesure la rudesse, qui n’est ni policé, ni doucereux, en comptant sur votre sens des responsabilités, et j’y ajoute mes vœux les plus sincères de bonne santé et de courage pour que chacun puisse vivre en harmonie et en paix avec ce Monde si imprévisible…….

Que 2013 soit pour chacun et chacune d’entre vous, pour vos proches, une année de bonheur et d’amour.

MEME LES MINISTRES N’Y CROIENT PLUS….C’EST DIRE !!

Selon plusieurs journaux nationaux, l’ambiance au sein du gouvernement serait à la déprime : un de ces « brillants élus » confie sous couvert d’anonymat  » qu’ils se demandent pourquoi ils sont là? « (nous aussi d’ailleurs) et que « l’ambiance n’est pas bonne »

Les pauvres chéris, pensaient-ils qu’être ministre était de tout repos, une bonne planque pour engranger sans travailler?

Un député socialiste, Christophe Caresche constate que ce gouvernement « manque de liant, et qu’il y manque aussi un esprit collectif »

Un autre ministre courageux, toujours anonyme, déclare « qu’ils ont besoin de faire un peu de politique, de ne pas se laisser enfermer dans leurs dossiers »

Faut-il comprendre que faire de la politique politicienne, des déclarations et des polémiques, seraient leurs principales préoccupations ou attributions, et que traiter les dossiers, résoudre les problèmes de la France, n’est pas de leur ressort?

Et pour conclure ce florilège de déclarations , je vous livre la meilleure : « J.M.Ayrault est tour à tour en manque d’autorité ou se montre cassant et expéditif. En plus de la déprime, tout le monde pense qu’il pourrait être Premier Ministre à la place du Premier Ministre !! »


Voilà l’équipe qui dirige la France, des chochottes avec états d’âmes !! Nous sommes bien montés avec l’armée de « Zapatayrault », et le désastre n’est plus loin !

Braves gens, si vous avez la force ou l’abnégation d’écouter les voeux de Moi-Je, ayez ceci en mémoire. Vous éviterez d’être une fois de plus enfumé !!

BONNES FETES DE NOEL

Une grande partie de l’Humanité fêtera Noël dans la tradition chrétienne .


Au moment où les valeurs fondamentales de notre culture sont remises en question, il est peut-être bon de revenir aux fondamentaux, à ce qui a été, des siècles durant, les fondations et le ciment, sur lesquels s’est bâtie notre civilisation.


Evénement festif et joyeux, fête du don et du partage, Noël réunit les familles et les générations et ce, dans bien des pays.


Célébré avec plus ou moins de proximité ou de distance avec son sens chrétien, Noël est en tous cas apprécié de tous, petits et grands : moment de fraternité et de réconciliation, message universel de paix et d’amour, Noël parle au cœur des hommes et se déploie comme un souffle d’espérance au milieu des violences de toutes sortes .


Cette fête est, dans notre monde, un signe géant de paix, de résistance spirituelle et de confiance dans l’instant et pour les temps à venir . Noël est pour tous, consciemment ou non, signe de joie et d’espérance.


Hélas, beaucoup de nos concitoyens n’auront pas la possibilité de partager en famille ce bonheur. C’est à eux que je pense particulièrement ce soir.


A tous permettez moi simplement de vous souhaiter de bonne fêtes de Noël.

"EN ATTENDANT QUE LA TERRE SE "BOUTIOLE", LA MAJORITE SE FISSURE"

En ce 19 décembre, avant veille de la fin du monde annoncée par quelques illuminés, la lumière de l’intelligence se serait-elle posée, telle une soucoupe volante à Bugarach, sur le crâne de Jean Michel Baylet, sénateur du Tarn et Garonne, patron des Radicaux de Gauche, et accessoirement patron de la Dépêche du Midi?

Etonnante diatribe sortie de sa bouche et entendue sur Canal +, à propos du matraquage fiscal, que je dénonce si souvent : oh! certes, Baylet n’a pas manqué l’occasion de fustiger le départ de Depardieu, ou de répéter que les riches doivent payer plus que les autres, ce en quoi je peux le rejoindre. Mais la suite de ses propos m’ont « scotché »

Il dit que lorsque on est contraint de travailler 11 mois sur 12, voire 12 sur 12 pour payer ses impôts, c’est inacceptable ! Qu’il comprend que dans ces conditions, on soit tenté de fuir à l’étranger, de se soustraire au fisc français, et emportant ses richesses, créatrices d’emplois, et d’appauvrir ainsi le pays dans une période si difficile.

Il va donc soumettre à l’Assemblée, au nom de son groupe parlementaire, une proposition de loi visant à limiter à 75% le total des prélèvements sur les revenus, l’ISF, la CSG et RDS, afin que toutes richesses confondues, on ne puisse plus taxer au delà de cette limite.

Et d’ajouter : 75% de tout, ce n’est déjà pas si mal, en reconnaissant que ce gouvernement a la main trop lourde sur les taxes et impôts qui frappent les Français.

Alléluia !! Un personnage de gauche dit enfin quelque chose de sensé ! Il reconnaît ouvertement le matraquage fiscal !

Bon, restera à convaincre ses collègues de voter sa proposition, et je doute qu’il puisse y parvenir.

Il faudra aussi qu’il se tortille comme une anguille pour à la fois soutenir ce gouvernement et le critiquer comme il vient de le faire, mais faisons confiance à ce vieux renard de la politique, il retombera sur ses pieds, en soutenant Moi-Je.

Mais enfin, entendre ce qu’il a dit, c’est aussi plaisant qu’un beau cadeau ………Dommage que je ne crois plus au Père Noël !!

QUAND OBELIX SE PAYE UN SOMBRE AYRAULT….ABRARACOURCIX !!

Les Romains l’ont appris à leurs dépens : quand on cherche Obélix, y’a distribution de baffes !!

Gérard Depardieu , ulcéré par les propos » minables » du premier ministre, commentant son départ de Babaorum ( village gaulois où il résidait jusqu’à présent pour s’installer en Belgicum) vient de lui répondre, et de quelle manière !!

Il rappelle au centurion -va-t’en guerre- du César Hollandius, qu’il a commencé à travailler à 14 ans comme manutentionnaire; qu’il n’a jamais tué personne, qu’il pense ne pas avoir démérité, qu’il a payé 145 millions d’euros d’impôts en 45 ans ( 85% d’impôts en 2012) et qu’il fait travailler 80 personnes. Excusez du peu !!

Hollande et Ayrault, dont les seuls faits d’armes ont été de faire de la politique toute leur vie, devraient, s’ils réfléchissaient un peu, reconnaître qu’une partie des impôts payés par Depardieu, a contribué à les faire vivre, confortablement et bien au dessus de la moyenne française.

Si Obélix adore manger des sangliers, dévore la vie à pleine dents avec ses excès, se saoule d’hydromel jusqu’à plus soif, c’est son problème; mais il n’a volé personne, et profite du fruit de son travail comme il l’entend. Par contre, il ne supporte pas d’être pris pour un pigeon, que l’on tire à vue, qui plus est ,que l’on insulte.


Combien d’autres milliardaires se sont déjà expatriés, ou sont en train de le faire , pour échapper au plumage organisé ? Combien de grandes fortunes issues de la gauche bien pensante ont échappé à la vindicte socialiste, parce qu’elle sont les amies du pouvoir en place? Mais Obélix a soutenu Sarkozy, ceci expliquant sans doute cela . Quand le César qui nous gouverne ose faire appel au « comportement éthique », il devrait commencer par balayer devant son château (mis à sa disposition par le peuple), s’abstenir d’intervenir pour sa concubine dans une affaire de justice, ou régulariser une situation matrimoniale bancale, lui le fervent défenseur du mariage pour tous.


A part donner des leçons à la terre entière, nous constatons quotidiennement l’inaction du pouvoir en place ,sur les problèmes fondamentaux.

Le Sénat , majoritairement à gauche, retoque les projets de lois les uns après les autres : les soi-disant alliés sont en désaccord total sur le nucléaire, sur la construction de l’aéroport Notre Dame des Landes, sur le plan de compétitivité, et j’en passe………..

Alors, haro sur les riches, et plumons les gaiement, ça ravigote l’ultra gauche qui n’a jamais rien compris à l’économie, qui ignore ce qu’est une entreprise , ou qui observe les travailleurs du haut de leurs sièges en velours rouge !!


Que les choses soient claires : je ne m’érige pas en défenderesse inconditionnelle des riches. Je dis simplement que les taxer à outrance, au delà du raisonnable lorsque cela devient confiscatoire, ne peut aboutir qu’à l’exil fiscal.

C’est à dire la fuite des capitaux nécessaires à l’économie, et Obélix-Depardieu l’a compris et en a marre de passer pour le vilain petit canard.

L’immense majorité des Français va se trouver à la même enseigne dès 2013. Les classes moyennes et les précaires, faute de pouvoir partir sous d’autres cieux, seront les victimes expiatoires de ce système qui consiste à déshabiller ceux qui bossent pour habiller chichement chômeurs et assistés, qui voudraient tellement se sortir de la mouise !

Pour cela, il faudrait tout faire pour favoriser l’embauche dans le secteur privé, au lieu de favoriser le public qui nous coûte si cher; il faudrait écouter les entrepreneurs qui savent de quoi ils parlent, qui connaissent leurs besoins, qui étouffent sous une législation du droit du travail obsolète en temps de crise.

Il faudrait faire l’inverse de ce qui nous est imposé, les taxations à n’en plus finir et les clivages sociétaux qui démoralisent et radicalisent.


Cette façon de mener la France dans le mur, je vous le dis franchement, c’est ………..minable !!

MAIN BASSE SUR LA TELE !

Le patron de France Télévision, Rémy Pflimlin, avait été nommé pendant la présidence de Sarkozy.

Le pauvre homme ! Par les temps qui courent c’est une tare, une tâche indélébile, qu’il convient de supprimer au plus vite. La ministre de la culture s’y atèle avec un zèle rarement vu ces derniers temps.

Ce patron a entrepris une refonte des chaînes publiques, afin de faire des économies, et qui peut reprocher à cet homme de vouloir faire baisser les coûts , tout en rationalisant les dépenses? Qui? Bien évidemment le pouvoir socialiste ! Le Z’ayrault de Nantes lui a demandé de faire 150 millions d’économies en 2013, et de remettre de l’ordre dans un groupe qui compte 11 000 salariés, tout en l’assurant de son soutien et de sa confiance.


Mais voilà, Aurélie Philippetti, ministre de la culture et accessoirement élue de Lorraine ( suivez mon regard vers Florange….) lui taille un costume sur mesure et critique tout ce que ce patron compte mettre en place, allant même jusqu’à démolir la nouvelle grille des programmes, comme si cela était de sa compétence !

Trop heureux, les syndicats de salariés forts de ce soutien inattendu et inespéré, lancent un préavis de grève pour le 18 décembre. Et Philippetti applaudit des deux mains, puisqu’elle fait coup double : affaiblissement de l’autorité patronale et reconnaissance des grévistes.

Un couac de plus au sein de ce gouvernement, un affront supplémentaire pour le premier ministre qui ne contrôle plus ses ministres, et ce depuis longtemps.

A terme, voici ce qui devrait se passer : écoeuré, Pflimlin démissionnera; s’il ne le fait pas, on le virera ( avec de belles indemnités pour rupture de contrat) et on le remplacera par quelqu’un issu du sérail socialiste.

Aux ordres, ce nouveau patron rose instrumentalisera la télé pour faire passer les bons messages et les bonnes informations, avec l’appui quasi général des journalistes, trop heureux d’avoir un chef désigné par la gauche. Bien sur, le tout enrubanné avec l’affirmation que Moi-Je n’est pas intervenu dans cette nomination, contrairement à ce que faisait……….Sarkozy !

Et hop, vous n’avez rien vu et je t’embrouille. Disposant de la télé aux ordres, il sera plus aisé pour ce gouvernement d’incompétents de vous rouler dans la farine, de vous rendre béat d’admiration sur le travail fantastique que fait la gauche, de vous faire admettre que le mariage gay et le vote des étrangers sont des avancées merveilleuses, et qu’il est enfin tout à fait normal de voir la redevance augmenter, puisqu’il faut bien boucher les trous !!

La nationalisation n’ayant pas marché à Florange, pourquoi ne pas essayer la soviétisation à France Télévision? Ce serait trop bête de s’en priver quand on dispose de tous les pouvoirs…………

DES MIETTES ET DES OUTRAGES…..

Un récent reportage de journal télévisé nous apprend qu’une quarantaine d’agriculteurs à la retraite a écrit au Président de la République pour se plaindre des retraites ridicules qu’ils perçoivent. Afin de démontrer, à la fois le bien fondé de leur démarche, et le montant insignifiant de leurs pensions, ils ont glissé dans l’enveloppe quelques miettes de pain.

Ces personnes ont été convoquées à la gendarmerie, pour s’entendre signifier un outrage au Président !!

Je doute fort que les gendarmes aient pris d’eux même cette initiative, et suis plutôt convaincue que l’ordre venait de haut, de très haut, en passant par le ministère de la Justice ou des Armées.

Toujours selon ce reportage, Moi-Je aurait été vexé de recevoir ces miettes et aurait très mal pris la chose! Sa suffisance manquerait-elle d’humour, lui qui est toujours prêt à faire un bon mot pour amuser sa galerie de courtisans, pendant que le peuple galère?

Alors puisque l’outrage vient à la mode et se trouve mis en lumière par le premier personnage de l’Etat, souffrez chers amis lecteurs, qu’une modeste citoyenne que je suis vous fasse part des outrages qu’elle ressent.

Je suis outrée de voir que le Président de la République et le ministre de l’intérieur envoient une lettre de témoignage et de soutien ,au magistrat chargé de juger la plainte de Madame Trierweiller contre les auteurs du livre qui relate la vie de Madame Concubine.

Je suis outrée de voir que ce Président qui avait promis une séparation stricte entre affaires privées et affaires d’état ( encore une promesse non tenue) intervienne pour soutenir sa compagne, faisant fi de la séparation des pouvoirs

Je suis outrée que ce gouvernement nous matraque fiscalement comme aucun autre ne l’a fait.

Je suis outrée qu’un Premier Ministre traite Gérard Depardieu de minable, alors que ce dernier, quoique l’on pense de son « exil fiscal » fait travailler dans ses différentes affaires une centaine de salariés;

Je suis outrée que ce gouvernement s’apprête à embaucher des dizaines de milliers de fonctionnaires supplémentaires, quand on a pas le premier rond pour les payer durant 60 ans au minimum.

Je suis outrée d’entendre le Premier Ministre se poser en sauveur des plus démunis et leur promettre une enveloppe d’un milliard d’euros, qui ne sont ni budgétisés, ni financés à l’heure où j’écris ces lignes. A vos poches, mes amis !

Je suis outrée d’entendre Montebourg dire à son chef, le Z’ayrault de Nantes, qu’il  » se débrouille  » désormais avec le dossier Florange! Belle solidarité, et à quoi sert ce ministre du « déclin progressif »?

Je suis outrée que la Garde des Sceaux mette fin à la rétention de sûreté appliquée aux criminels les plus dangereux et tordus.

Je suis outrée par la montée galopante du chômage et la perte de milliers d’emploi chaque jour, pendant que ce gouvernement nous saoûle de discours , de promesses, se défausse et stigmatise les entrepreneurs……….


Outré ressemble à Outreau : souvenez vous de ces pauvres innocents broyés par des Intouchables: nous sommes les victimes d’un système socialiste qui nous mène au même désespoir et chaque jour nous avons de quoi nous sentir outragés !!

L’outrance est partout…

"ET SI DUFLOT VIDAIT LES LIEUX ? "

La ministre du logement se livre à une provocation scandaleuse en demandant à l’Eglise catholique de mettre à la disposition des sans abris les locaux vacants qu’elle posséderait.


Cette femme, sans doute ignare qui ne connaît pas la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, qui n’a comme seule religion la dépénalisation du canabis, a du fumer un pétard de trop pour dire de telles inepties !!

Sait-elle seulement que la religion qu’elle attaque de front est celle de la solidarité, du partage, de l’aide aux plus démunis? Sait-elle que des dizaines de milliers de bénévoles oeuvrent chaque jour de l’année pour venir en aide à tous ceux qui sont dans la détresse, sans distinction de race ou de religion?

Sait-elle que le Secours Catholique apporte nourriture, logement, réconfort et charité?

Sait -elle seulement que sa « sortie » médiatique, pour faire parler d’elle et donner l’illusion au peuple qu’elle travaille, est quasi-unanimement critiquée ,à commencer par le parti communiste?

Sait-elle enfin que des milliers de prêtres vivent dans la pauvreté, mais qu’ils partagent le peu qu’ils possèdent avec des ouailles encore plus malheureuses? Que faites-vous, personnellement, Madame Duflot?

En vérité, tout ce branle-bas est orchestré pour porter tort aux différents cultes qui s’élèvent contre le mariage homo. Avec la bénédiction, c’est le cas de le dire, d’un Moi-Je qui la laisse se « griller » et reste en retrait. C’est aussi l’aveu d’une impuissance gouvernementale à régler le problème des sans abris et du mal logement. Comme c’est plus simple de culpabiliser les autres !

Le dogmatisme socialiste et écolo-bobo , confronté à de graves problèmes qu’il ne sait résoudre, ressort l’artillerie lourde : nationalisation, dirigisme, confiscation, impôts, provocations en tous genres, pour masquer son impuissance, son décalage dans un monde en perpétuel mouvement.

Je suggère donc à cette ministre de laisser sa place à quelqu’un de plus compétent , de moins sectaire. Ça ne résoudra pas le problème des sans abris, mais ça nous mettra à l’abri d’entendre ses élucubrations soixante-huitardes !

QUELQUES BREVES

Florange : Montebourg, le ministre qui livre les croissants sur place aux syndicalistes qui se gèlent devant l’Assemblée, nous a démontré une fois de plus, son inutilité.

Ce bravache tonitruant qui parle avant de réfléchir, avait menacé M.Mittal de nationaliser son entreprise, ou de le mettre dehors au profit d’un investisseur mystère qui était prêt à donner 400 millions d’euros pour relancer les hauts fourneaux. Pipo et mensonges !!


Le gouvernement, après avoir envoyé le clown en marinière au casse pipe, nous sort un compromis à minima, traite avec le grand méchant Mittal, qui promet 160 millions sur 5 ans. On se demande pourquoi faire? Qui peut croire les promesses qu’il n’a jamais tenues, si ce ne sont que les socialistes et les bras cassés qui nous gouvernent?

En fait, les 650 salariés sont d’ores et déjà condamnés, le syndicat local le sait et menace de mettre une belle pagaille Nous émettons un vœu : que Montebourg ne se saisisse pas du dossier Pilpa, sous peine d’un fiasco identique !


Mariage gay : une commission de députés, à majorité socialiste, a reçu les représentants de tous les cultes religieux, pour entendre leurs avis sur la question.

Ce RDV devait durer une heure. Après avoir longuement pris la parole pour plaider en faveur de cette future loi, les socialistes ont écouté les opposants. Chaque invité a eu droit à ……..4 minutes de parole !! Comme foutage de gueule, j’ai rarement vu mieux !! Ce n’est pas encore la Corée du Nord, mais ça y ressemble bigrement !


Carcassonne : Monsieur Molhérat fait une poussée d’urticaire et ne peut se passer de parler des Chesa : il ressuscite mon père, lui faisant porter tous les malheurs du monde, et s’en prend à mon association, Ambition Carcassonne 2014.

Cet « honneur » qu’il me fait, démontre, si besoin était, qu’il me considère comme la principale force d’opposition, qui gêne le PS et qu’il redoute ! Merci M.Molhérat, et préparez d’autres interventions dans la presse, car je ne suis qu’au début d’un cheminement constructif qui montrera aux Carcassonnais l’imposture de votre parti et l’incompétence de la municipalité en place.