RAPPORT GALLOIS : 22 MESURES + 1……OUBLIEE !!

Ce rapport a le mérite d’exister.

Commandé à l’origine pour créer un « choc » de compétitivité selon le terme de son auteur, il fût très vite édulcoré par Hollande et Matignon par des mots plus acceptables pour la gauche de la gauche( ne fâchons personne!), tels que parcours ou pacte de compétitivité.

Si les mots ont un sens, on sentait, avant même qu’il soit publié, que ce rapport dérangeait et finirait dans la moulinette socialiste, appareil qui consiste à vous faire croire que le soleil tourne autour de la terre, et non l’inverse……..

Ce rapport contient 22 mesures, dont la plupart n’auront aucune conséquence visible et utile pour relancer très rapidement la productivité.

Pour n’en citer que quelques-unes, en quoi y -aura-t-il « choc » en créant un commissariat à la prospective, en mettant 4 salariés dans les conseils d’administration de sociétés ayant plus de 5000 employés, en sanctuarisant le budget de la recherche publique, ou en demandant aux partenaires sociaux de négocier les modalités de mises en oeuvre d’un compte individuel de formation?

Les termes sont choisis, ils sont ronflants, et enfument d’un encens socialiste l’habillage d’un rapport assez creux.


La seule et unique mesure forte, qui consiste à transférer 30 milliards de charges patronales et salariales, compensées par une hausse de la TVA, voire de la CSG, pouvait créer ce choc si nécessaire pour relancer la machine.

Cette mesure est douloureuse pour nos portefeuilles, trop douloureuse en venant après le matraquage fiscal ordonné par Moi-Je et mise en oeuvre par Monsieur 34% de popularité.

Elle ne pouvait donc pas être retenue et appliquée, sous peine de décevoir la gauche, révolter le Front de Gauche, et signer l’arrêt de mort électoral des socialistes élus en mai sur une tromperie habilement organisée.


Aussi, faute de ne pouvoir matraquer d’avantage les classes moyennes et populaires, on s’oriente vers une nouvelle « usine à gaz ».

Elle devrait s’appeler  » crédit d’impôts aux entreprises », étalé sur deux ou trois ans, à hauteur de 20 milliards ,au bénéfice des entrepreneurs.

Cependant demeure toujours la compensation. Et voici donc que l’on nous prépare à une augmentation de la Tva ( de 19.6 à 20%), celle des restaurateurs et services passant de 5.5 à 10 ou 12 %.

Après avoir détricoté le plan Sarkozy préconisant la TVA sociale, retour à la case départ, mais on vous dira que ce n’est pas pareil, parce que c’est une idée socialiste! Six mois de perdus, six mois d’errance, six mois de tâtonnements, six mois de plus pour enfoncer le pays…..


S’il faut un autre exemple pour éclairer le dogmatisme et la démagogie Hollandaise, la cinquième proposition phare de ce rapport fait parfaitement l’affaire : elle préconise  » de mener les recherches sur les techniques d’exploitation des gaz de schistes » Il ne s’agit pas d’exploiter, de creuser des trous au Larzac, de polluer par la fragmentation hydraulique, non, simplement d’étudier les possibilités techniques……

Je sais, le précédent gouvernement n’avait pas donné suite à l’exploitation………Mais ici, la préconisation est d’étudier d’autres voies pour peut-être un jour , exploiter une richesse considérable que l’on ne trouve en Europe qu’en Pologne et chez nous.

Horreur !! Dans les deux heures qui suivirent la remise du rapport, le gouvernement faisait savoir son hostilité et sa fin de non recevoir à cette proposition, au grand soulagement des Trotskistes Verts, qui par ailleurs, ne se gênent pas pour voter contre la majorité à laquelle ils disent appartenir.


Le rapport Gallois va être trituré dans tous les sens. Le gouvernement va nous pondre à grand renfort de publicité et d’explications emberlificotées ,un chef d’oeuvre de mesurettes pour la compétitivité, et une nouvelle rafale de taxes payées par le contribuable.


Il manque dans ce rapport une mesure qui aurait fait le bonheur des 70% de Français qui n’en peuvent plus de tous ces incompétents : virer cette clique socialiste qui nous conduit droit dans le mur !!

"BOOOUUU!!! FAIS MOI PEUR ….!

Monsieur Moi-Je se promène.

En ce lundi, jour de la remise du rapport Gallois sur la compétitivité, ( accessoirement aussi jour de Guignol), le symbole est fort : la compétitivité de nos entreprises et la santé ( chancelante) de notre économie, il s’en moque , préférant prendre la parole à des milliers de kms de chez nous, au Laos, en marge du sommet Asie -Europe.

Et comme il faut bien qu’il dise quelquechose, sinon pourquoi y aller ?, voici la phrase du jour :  » Nous devons être compétitifs, mais encore faut-il que l’échange soit juste, c’est à dire qu’il n’y ait pas de concurrence déloyale », en stigmatisant le yuan chinois qui est en dessous de sa valeur.

Tout le monde le sait, lui le découvre?


Les dirigeants chinois ont du se planquer dans leurs abris anti-atomiques en entendant cette mise en garde, et nul doute que dans les jours à venir, il vont réévaluer leur monnaie pour faire plaisir à Notre Guide Lumineux Plein De Sagesse………….

Bon, et à part ça, que fait-on pour la France?…………….