"GAIS" LURONS et TRISTES CLOWNS !!


Est-ce que tous nos hommes politiques seraient devenus subitement fous? Que ce soit à gauche ou à droite, le spectacle offert par les plus hauts dirigeants des deux bords me laisse perplexe !!


Voici donc Hollande qui annonce devant les maires de France qu’il pourrait y avoir une clause de conscience les dispensant de célébrer le mariage pour tous, laissant aux adjoints une délégation pour procéder à ses unions. J’ai ouvertement pris position sur le mariage homosexuel, j’y suis opposé.

Mon opposition réside fondamentalement dans le fait, qu’après le mariage, viendront les adoptions et sans doute la procréation médicale assistée, qui ouvriront la voie aux abus, aux dérapages et autres problèmes mis en avant par le conseil supérieur de l’Ethique.

J’ai dit aussi que la républicaine que je suis ( si j’étais Maire) se soumettrait à la loi, contrainte et forcée, si une telle loi est promulguée.


Je pourrai donc être satisfaite si la loi permettait de faire jouer la clause de conscience, mais alors quid? des autres lois en vigueur? Que je sache, la loi est égale pour tous les citoyens et doit être respectée par tous. Il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’une loi à géométrie variable sera retoquée par le Conseil Constitutionnel.

Mais le plus effarent dans cette histoire, c’est que c’est le Président de la République qui réfléchit à ce compromis, si ce n’est à cette reculade ,sous la pression de la rue! Lui, le garant de la Constitution ! Il est complètement à côté de ses pompes ou ne connaît pas grand chose au fonctionnement de nos institutions?


J’ai suivi le psychodrame UMPiste de dimanche.

Comment peux-t-on après espérer que les citoyens ne rejettent pas la politique et les politiciens;

Comme citoyenne, je ne l’ai pas trouvé à mon goût et me souviens de ce que le congrès PS de Reims a été.

Un partout et la balle au centre…….mais on ne peut qu’avoir des regrets! Je pensais néanmoins que ce spectacle dont se gausse les socialistes ( avec raison) était terminé.


Mais non, voici Fillon qui revendique la victoire, 48h après, avec le décompte des fédérations DOM-TOM. Il aurait 26 voix d’avance sur Copé………Et c’est reparti mon quiqui !


Les uns et les autres à droite comme à gauche, s’amusent…….au dépens du peuple qui attend autrechose, surtout un peu plus de sérieux et de dignité, quand on gouverne la France ou que l’on prétend le faire à la prochaine alternance.


Alors, … Joyeux lurons ? ou tristes clowns !!

MOSCOVICI A CASSE SES LUNETTES

Trop heureux de constater la pagaille et de commenter les élections de l’UMP, le PS savourait hier le répit médiatique le concernant. La presse pourrait parler d’autres chose, et oublier que c’est un gouvernement socialiste qui est aux commandes. Mais patatras, hier soir vers minuit, la nouvelle tombe, comme un couperet ; l’agence de notation Moody’s dégrade la France, avec perspective négative……… Moscovici est donc obligé de monter au créneau, et nous fait une déclaration tôt en début de matinée, pour tenter d’éteindre l’incendie .


C’est la faute à Sarkozy !! Ben voyons !! S’il y a une crise mondiale, qui obligea le précédent gouvernement à prendre les mesures adéquates, c’est de sa faute! Si les USA ont été dégradés il y a un an, c’est sans doute aussi la faute à Sarkozy, et comme je l’écrivais récemment, Nicolas ne doit pas être étranger à l’ouragan Sandy…….


Moscovici a du casser ses lunettes pour ne pas avoir lu les raisons avancées par Moody’s pour nous enlever un A : cette agence estime que la France est fragilisée par sa perte de compétitivité, qu’elle n’est pas convaincue par les remèdes apportés suite au rapport Gallois, ni par la rigidité du marche du travail et des services ( que ce gouvernement refuse de réformer par peur des syndicats).

Enfin elle reste très inquiète et sceptique sur les perspectives budgétaires du pays qui restent incertaines à cause de la détérioration des perspectives économiques. En résumé, Moody’s pense que la France ne tiendra pas ses objectifs de croissance et donc que les déficits seront plus élevés que prévus.


Rappelez moi qui nous gouverne depuis six mois?


Après la distribution des (petits) cadeaux cet été, l’augmentation pléthorique du nombre de fonctionnaires, le matraquage fiscal, le vent et l’enfumage de la première conférence de presse de Moi-je, et surtout une perte de temps coupable, voici venu le temps de la réalité : nous sommes dans le viseur des spéculateurs financiers, qui se moquent des coups de mentons et du pipo présidentiel.


Alors, ce que peut dire Moscovici…………Montebourg, qui récemment est allé faire le beau et un peu de pub avec Adriana Karambeu chez Atol, le lunetier, aurait pu lui rapporter une paire de cluques !!

OUVERTURE DE MON NOUVEAU SITE : AMBITION CARCASSONNE 2014

Vous pouvez tous découvrir désormais notre nouveau site internet « ambitioncarcassonnes2014«  consacré à l’activité de l’association « Ambition Carcassonne 2014 ».

Nous avons créé cette association il y a maintenant quelques semaines pour fédérer et rassembler les Carcassonnaises et les Carcassonnais, en vue de créer l ‘alternance pour les prochaines élections municipales qui auront lieu en 2014.

DELINQUANCE : ENCORE LA FAUTE A SARKOZY !!!

C’est vraiment pas de chance: le jour où Moi-Je tient sa première conférence de presse, le Ministère de l’Intérieur publie les statistiques de la délinquance pour le mois d’octobre.

Encore un couac de com? Ces chiffres sont alarmants, en très forte hausse dans toutes les rubriques, et je m’abstiens de les écrire puisque vous les trouverez dans la presse nationale.

Valls est bien ennuyé, aussi avec habileté il explique ce spectaculaire bon en avant comme étant la résultante de la fin de la « politique du chiffre » mise en place par Sarkozy.

Il va donc mettre en place un nouveau calcul de la délinquance ( les trafiquer pour les rendre plus acceptables?) et sous entend que tout cela est bien entendu à mettre sur le dos de l’ancien Président.

Sarko par ci, Sarko par là, vous verrez bientôt que si Sandy a balayé New York, Nicolas n’y est pas étranger !!


Alors Moi-je qu’est-ce qu’on fait?

On laisse l’espoir que la dépénalisation du canabis sera une avancée « normale » pour le bien être des drogués, dont un adepte vient de tuer un bébé à Montpellier?

On laisse Taubira fermer les centres pour délinquants mineurs, on continue à vanter les mérites de cette Garde des Sceaux qui a supprimé les peines planchers?

On continue à hausser le menton pendant qu’une nouvelle victime vient de se faire abattre pour quelques jeu à gratter à Marseille?

On continue à parler, sans agir fermement en Corse, territoire le plus criminogène de toute l’Europe?

On soutient J.C.Perez qui est un adepte des « prisons du coeur », une association qui veut veiller à ce que les présumés innocents soient bien traités? Qu’il y ait quelques rares erreurs judiciaires, je le concède, mais par principe, je considère que les gens qui sont incarcérés l’ont été par un juge, et que les prisons de ce pays ne sont pas remplis d’innocents ! Qu’il soutienne donc les victimes !!

Alors, Messieurs qui avaient tous les pouvoirs, qu’est-ce qu’on fait, à part mettre en oeuvre une nouvelle façon de compter tous ces voyous qui nous pourrissent la vie, fiers et conscients de leur totale impunité?


Ils sont pour le moins curieux tous ces gens qui compatissent pour les délinquants et qui n’ont jamais un mot pour les victimes!!

UNE FESSE ENTRE DEUX CHAISES

Nous commençons à nous habituer, hélas!, aux hésitations, aux tergiversations, aux reculades, de l’exécutif que les Français ont mis en place par erreur.

La méthode de Moi-je, la méthode dite « du cap », consiste à lancer des idées ou des petites phrases en l’air, les regarder tournoyer plus ou moins longtemps , comme des crêpes, et observer avec attention le côté sur lequel retombe la pâte.

Ensuite, selon le pile ou face, on crée une commission, on demande un rapport, et éventuellement, on prend une décision, dont la mise en oeuvre est souvent renvoyée aux calendes grecques…..Le cap est toujours très loin, embrumé, fantomatique, incertain, ( seule exception , les impôts) ce qui ne rassure guère l’équipage des matelots que nous sommes sur le navire France.

Après le rapport Gallois, aujourd’hui le rapport Jospin, demain le projet de loi sur le mariage homosexuel, il faut pour Moi-je, meubler l’actualité, sinon chaque semaine, il perd quelques points dans les sondages……;

Pour illustrer mes propos, EELV fournit la matière première: après avoir roulé le PS dans la farine en obtenant par une négociation bien ficelée un certain nombre de circonscriptions gagnables aux législatives, après l’élection de ces députés verts, après avoir obtenu un groupe à l’Assemblée, et enfin après avoir arraché deux postes ministériels, la voie était ouverte à tous les couacs possibles….

Je ne reviens pas sur les « sorties » de C.Duflot, dont la solidarité gouvernementale est hilarante……..Sans doute recadrée ( dernier avertissement avant la porte) par un Ayrault défrisé par tant de morgue et d’irrespect de la benjamine, c’est Jean Vincent Placé, sénateur pastèque, qui se demande ce que les Verts font au gouvernement?


Nous aussi, on s’interroge !!


Moi-Je regarde ce lancer de crêpes inattendu ; la crêpe pour le moment est toujours en lévitation, et avant qu’elle ne retombe ( sur quel côté?), François Démocrate ( soutien inconditionnel d’Obama) déclare dans Marianne qu’il  » juge possible le départ des écologistes du gouvernement, mais qu’il ne le souhaite pas! »

Alors, je pose ma fesse à droite, à gauche, ou au milieu?


Je les vire ou je ne les vire pas? That is the question………….


Prochaine Chandeleur : le cumul des mandats . Sauf que là, c’est une horde de députés socialistes ( et soyons honnêtes, pas mal de députés UMP) qui vont te tomber sur le poil, pauvre François !!

EH FRANCOIS !!, T’ES CAP OU T’ES PAS CAP ?

Durant la campagne de Moi-Je, ce dernier avait dit haut et fort qu’il mettrait un terme au cumul des mandats.

Relayé par Martine Aubry, alors première secrétaire, les cumulards socialistes ( chez nous Perez et Dupré) devaient choisir et abandonner un de leurs deux mandats, avant septembre 2012.

Nous sommes en novembre, et sur les quelques 190 parlementaires socialistes cumulards, seuls 70 ont eu le courage d’abandonner un mandat ( et les deux pré-cités ne font pas partie du nombre.)


En introduction de ce billet, je pose une question simple : qu’est-ce qui empêchait le président de demander au gouvernement un projet de loi sur cette question? Réponse : RIEN

Mais comme je le soulignais précédemment, le cap consistant à commander des rapports, Lionel Jospin fût chargé de déminer le terrain.

Dans son rapport, celui que les médias présentent comme un modèle de transparence ( un ancien Trotskyste, un comble, mais passons) préconise la fin du cumul des mandats : il ne serait plus possible pour un député ou un sénateur d’exercer un autre mandat exécutif ( maire, pdt de conseil général ou de conseil régional), il ne serait plus possible pour un ministre d’exercer tout autre fonction, il ne serait plus possible pour un parlementaire de devenir automatiquement avocat, et il ne serait plus possible d’être membre de droit au Conseil Constitutionnel ( comme le sont les anciens présidents de la république).

Réforme également pour être candidat à la présidence de la république, c’est à dire suppression des 500 signatures d’élus remplacées par l’obtention de 150 000 signatures de citoyens. Voilà pour l’essentiel………….


Monsieur Jospin, je vous félicite, toutes ces propositions vont dans le bon sens, et peuvent contribuer à amoindrir l’anti-parlementarisme grandissant dans de pays, et contribuer à combler le fossé qui s’est comblé entre les politiques et le citoyen.

Mais Monsieur Jospin, je crains que vous n’ayez travaillé que pour des prunes ( à moins que vous ayez touché au passage un petit chèque pour votre oeuvre car après tout, on a rien sans rien, n’est-ce pas?).

La levée de boucliers envers vos propositions est quasi unanime et instantanée.


A droite, à gauche, au centre, à l’Assemblée, et les plus virulents au Sénat, ils sont très nombreux à vous pendre haut et court !

Tous les arguments, ( et dans ce domaine on ne manque pas d’imagination!!), tous les prétextes sont bons pour vouloir enterrer au plus vite votre rapport; Vous n’y pensez pas? Supprimer les doubles traitements, les multiples avantages, les voitures de fonction, le clientélisme local, tout perdre, quoi!, est impensable !


Seul pays au monde à pratiquer le cumul des mandats, la France crève de ces pesanteurs au seul bénéfice de ces castes privilégiées.


Que va faire Moi-Je ??

Aura-t-il enfin un peu de courage, pour tenir une promesse qui déclancha un tonnerre d’applaudissements, qui pour une fois rassemble une majorité de Français, et à laquelle, à titre personnel, je souscris volontiers?

Alors, cap ou pas cap, comme les gosses disent durant la récréation?

QUARANTE DEUXIEME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU GENERAL DE GAULLE

Colombey-les-Deux-Églises est une commune de 678 habitants, située dans le département de la Haute-Marne et la région Champagne-Ardenne.

Le petit village se remarque de loin : l’immense croix de Lorraine construite sur son point le plus élevé marque la destination finale. Pour y arriver, on traverse une campagne légèrement ondulée qui ne manque pas de majesté, mais qui est néanmoins un peu triste, même les jours ensoleillés.

Le village est assez austère, et on comprend que De Gaulle s’y sentit bien.

Dans sa propriété de la « boisserie » acquise le 9 juin 1934, choisie parce que le village était à mi-chemin de Paris et de ses garnisons de l’Est et du Nord, ce 9 novembre 1970, à 19h02 le Général s’effondre, victime d’une crise cardiaque.

Le général de Gaulle disparait et laisse la « France veuve ».

Exprimant dès 1952 son refus de funérailles nationales, il est enterré à Colombey-les-Deux-Églises, sa dépouille est transportée sur un engin blindé de reconnaissance vers la petite église, en présence de sa famille, des Compagnons de la Libération et des habitants de son village.

Il repose depuis 42 ans au cimetière auprès de sa fille Anne et de son épouse, avec une simple inscription sur sa tombe, « Charles de Gaulle 1890-1970 ».

Quand, jeune RPR, j’ai franchi, avec mes compagnons, le seuil du petit cimetière, jouxtant l’église de de Colombey, et que nous avons aperçu la pierre tombale blanche du général, il nous a été difficile de contenir nos émotions.

Cette image reste gravée dans ma mémoire ;

Je salue respectueusement celui qui nous a transmis l’amour de la France.

LES MENTEURS ET LES FOSSOYEURS DE LA FRANCE

Moi-Je, son gouvernement et ses députés tombent le masque.

Chaque jour qui passe nous révèle qu’une majorité ( courte) de Français a élu un exécutif composé de menteurs et de manipulateurs.

  • Moi-Je nous a menti, en disant qu’il renégocierait le pacte budgétaire européen. Pas une virgule n’a été changé.
  • Moi-je nous a menti en disant qu’il ne toucherait pas à la TVA, un impôt « injuste » qui touche les plus faibles. Elle augmentera au 1er Janvier 2014.
  • Moi-Je nous a menti en disant que la crise avait bon dos et qu’elle était le repoussoir de la droite au pouvoir. Il a reconnu que la crise était très grave.
  • Moi-Je nous a menti en disant que le nombre de chômeurs baisserait. Il explose! Plus personne ne croit à sa promesse de réduction du chômage pour dans un an.
  • Moi-Je et son gouvernement nous ont menti en disant que les impôts ne toucheraient qu’un Français sur 10. C’est faux! Ce sont les classes moyennes qui prennent de plein fouet l’augmentation la plus massive, jamais vue sous la cinquième république.

Dois-je continuer à énumérer? Je suis persuadée que nos concitoyens ont fait leurs comptes, et regrettent amèrement, pour ceux qui ont été hypnotisés, d’avoir conduit au pouvoir des « élites » qui ont bafoué la confiance qu’elles quémandaient.


Les mesures défendues par les socialistes ayant été prises, reste maintenant à les faire passer dans l’opinion publique.

Nous entrons dans la période dite :  » faute de couleuvres, avalez des boas! »


Tous les bans et arrière-bans sont priés de monter au créneau, pour défendre l’indéfendable.Les députés sont priés de vous faire croire qu’ils adhèrent aux décisions et en défendent le bien fondé.

Mais là aussi il y a des couacs : Pour n’en citer qu’un, Monsieur Falorni, le député Ps ou ex-PS qui a mis sur la touche Madame Royal(e), avait défendu mordicus les propos hollandais sur la TVA; il était farouchement contre toute hausse.

Mis devant le fait accompli, il vient de déclarer ( et c’est tout à son honneur) qu’il ne va pas dire après le contraire de ce qu’il avait dit avant !


Monsieur Premier vient de dégringoler de 6 points dans le dernier sondage. Il invente le crédit impôts sur les sociétés, pour ne pas avoir à trancher sur la baisse des charges patronales et salariales, repoussant à plus tard les effets que l’on peut en escompter.

Pendant ce temps, le pays s’enfonce, le moral s’effondre, et les fossoyeurs creusent, creusent, creusent, sous le regard attentif des agences de notation, qui ne tarderont pas à sanctionner ce trou trop profond à leur goût

RAPPORT GALLOIS : 22 MESURES + 1……OUBLIEE !!

Ce rapport a le mérite d’exister.

Commandé à l’origine pour créer un « choc » de compétitivité selon le terme de son auteur, il fût très vite édulcoré par Hollande et Matignon par des mots plus acceptables pour la gauche de la gauche( ne fâchons personne!), tels que parcours ou pacte de compétitivité.

Si les mots ont un sens, on sentait, avant même qu’il soit publié, que ce rapport dérangeait et finirait dans la moulinette socialiste, appareil qui consiste à vous faire croire que le soleil tourne autour de la terre, et non l’inverse……..

Ce rapport contient 22 mesures, dont la plupart n’auront aucune conséquence visible et utile pour relancer très rapidement la productivité.

Pour n’en citer que quelques-unes, en quoi y -aura-t-il « choc » en créant un commissariat à la prospective, en mettant 4 salariés dans les conseils d’administration de sociétés ayant plus de 5000 employés, en sanctuarisant le budget de la recherche publique, ou en demandant aux partenaires sociaux de négocier les modalités de mises en oeuvre d’un compte individuel de formation?

Les termes sont choisis, ils sont ronflants, et enfument d’un encens socialiste l’habillage d’un rapport assez creux.


La seule et unique mesure forte, qui consiste à transférer 30 milliards de charges patronales et salariales, compensées par une hausse de la TVA, voire de la CSG, pouvait créer ce choc si nécessaire pour relancer la machine.

Cette mesure est douloureuse pour nos portefeuilles, trop douloureuse en venant après le matraquage fiscal ordonné par Moi-Je et mise en oeuvre par Monsieur 34% de popularité.

Elle ne pouvait donc pas être retenue et appliquée, sous peine de décevoir la gauche, révolter le Front de Gauche, et signer l’arrêt de mort électoral des socialistes élus en mai sur une tromperie habilement organisée.


Aussi, faute de ne pouvoir matraquer d’avantage les classes moyennes et populaires, on s’oriente vers une nouvelle « usine à gaz ».

Elle devrait s’appeler  » crédit d’impôts aux entreprises », étalé sur deux ou trois ans, à hauteur de 20 milliards ,au bénéfice des entrepreneurs.

Cependant demeure toujours la compensation. Et voici donc que l’on nous prépare à une augmentation de la Tva ( de 19.6 à 20%), celle des restaurateurs et services passant de 5.5 à 10 ou 12 %.

Après avoir détricoté le plan Sarkozy préconisant la TVA sociale, retour à la case départ, mais on vous dira que ce n’est pas pareil, parce que c’est une idée socialiste! Six mois de perdus, six mois d’errance, six mois de tâtonnements, six mois de plus pour enfoncer le pays…..


S’il faut un autre exemple pour éclairer le dogmatisme et la démagogie Hollandaise, la cinquième proposition phare de ce rapport fait parfaitement l’affaire : elle préconise  » de mener les recherches sur les techniques d’exploitation des gaz de schistes » Il ne s’agit pas d’exploiter, de creuser des trous au Larzac, de polluer par la fragmentation hydraulique, non, simplement d’étudier les possibilités techniques……

Je sais, le précédent gouvernement n’avait pas donné suite à l’exploitation………Mais ici, la préconisation est d’étudier d’autres voies pour peut-être un jour , exploiter une richesse considérable que l’on ne trouve en Europe qu’en Pologne et chez nous.

Horreur !! Dans les deux heures qui suivirent la remise du rapport, le gouvernement faisait savoir son hostilité et sa fin de non recevoir à cette proposition, au grand soulagement des Trotskistes Verts, qui par ailleurs, ne se gênent pas pour voter contre la majorité à laquelle ils disent appartenir.


Le rapport Gallois va être trituré dans tous les sens. Le gouvernement va nous pondre à grand renfort de publicité et d’explications emberlificotées ,un chef d’oeuvre de mesurettes pour la compétitivité, et une nouvelle rafale de taxes payées par le contribuable.


Il manque dans ce rapport une mesure qui aurait fait le bonheur des 70% de Français qui n’en peuvent plus de tous ces incompétents : virer cette clique socialiste qui nous conduit droit dans le mur !!