JACQUES MOLINA MAIRE DE CAUNES EST DECEDE

(photo l’indépendant)

j’ai appris avec stuppeur et tristesse le décés de Jacques MOLINA, maire de Caunes Minervois même si je savais , comme beaucoup d’entre nous, que depuis plusieurs jours le pronostic vital était engagé.

Il s’est éteint ce matin, victime d’un accident vasculaire cérébral survenu le 8 septembre dernier,

Artisan menuisier, Il avait pris la Mairie avec une nouvelle équipe en mars 2008, au docteur Jean José FRANCISCO ; il avait connu un début de mandat difficile, mais il avait fini par imposer son pragmatisme sa gentillesse et sa disponibilité.

Chacune de nos rencontres étaient empreintes d’amitié et de cordialité.

Comme tous les habitants de Caunes Minervois, je ressens une grande émotion et je veux adresser à sa famille d’abord,à ses enfants, à ses proches, à ses amis et à ses administrés , mes condoléances les plus sincères, et les assurer de mon amitié et de mon affection.

LA FERIA ENTRE NOEL ET PREMIER DE L’AN… ET LE VIN PRIMEUR… A LA SAINT VINCENT !!!

Ceci n’est qu’une boutade évidemment pour ce qui concerne la feria, mais après tout pourquoi pas puisque voilà que la fête des vendanges qui avait lieu la troisième semaine d’Octobre serait reportée en début 2013;

Cette manifestation qui depuis des dizaines années sous des appellations différentes, rassemble, à la fin des vendanges, pendant quelques jours les viticulteurs et les Carcassonnaises et les Carcasonnais, est en passe, pour des raisons que l’on ignore, d’être repportée en Janvier pour la Saint Vincent saint patron des vignerons.

L’agglo dans ses prises de position à la Hussarde une fois de plus, a tranché, et par la bouche de Claude Bosom son directeur de cabinet, a rendu publique cette surprenante nouvelle.

On ne connaît pas les motifs de cette décision empreinte d’une sottise incommensurable, décision qui est loin de ravir le monde viticole…. et qui bouleverse les traditions.

Pour qu’en pareilles circonstances les viticulteurs appellent à la désobéissance et se mettent en marge pour réaliser seuls aux dates habituelles une telle manifestation, il faut que la colère et l’amertume soient réelles et profondes

Dans ce département ou le vin et la vigne sont une culture et un art de vivre, quelques intellos fatigués installés, viennent de s‘illustrer ;

Ils ont oubliés, mais l’ont-ils jamais imaginé, que pour ce monde viticole bousculé et meurtri par des crises à répétition, et par une récolte 2012 médiocre en quantité, l’organisation de ces rencontres conviviales dépassent les aspects économiques et commerciaux pour en faire des moments privilégiés de contact et de chaleur humaine ;

Mais la chaleur humaine dans quelques bureaux de la rue Pierre Germain…c’est une autre histoire.

Ce dossier est certe de la compétence de la communauté d’agglo dans le cadre du développement économique de la filière viticole ;

Mais que fait notre député Maire que l’on n’entend jamais, ou si peu sur les dossiers chauds de sa commune, lui qui a fait « la Une » de la presse locale pendant quelques semaines en effectuant une tournée auprès des caves coopératives, en ardent défenseur de la viticulture départementale.

Il est peut-être temps qu’il prenne un peu d’initiative, car il n’est plus maître de ce qui se décide sur sa commune ;

Profitant d’ailleurs de notre déconvenue, Michel PY qu’on ne présente plus, incite jacques Bascou à reprendre cette manifestation fin octobre à Narbonne ;

Vous avez dit « L’agglo terre d’audace », là, c’est notre suicide qu’on organise.

Alors Monsieur le Président de l’agglo , Monsieur le député Maire, on attend vos décisions, et vite s’il vous plait.

ECHOS

*De la Ville

-Où Jeudi dernier plusieurs centaines de Carcassonnaises et de Carcassonnais ont fêté les 50 ans de la Parfumerie et de l’institut de beauté « Véronique », mais ont honoré aussi trois générations de Commerçants en la personne de la Famille Vidal, Créatrice du célèbre Salon de Coiffure « Charles et Lison »

« Véronique » a le mérite d’être la dernière parfumerie non franchisée de la ville, et résiste au monde des grosses enseignes de la profession ;

Et cela va durer puisqu’après Véronique, la relève sera assurée par sa fille Camille ; Merci de nous avoir reçu, merci d’être présent en centre ville et bonne et longue Route pour votre entreprise.

-Où Lundi prochain ce sera au tour d’Arnaud coiffeur visagiste de fêter ses 20 ans d’activité.

-Où le vendredi 5 octobre Isabelle Faugeras fêtera son deuxième Titre de championne de France de dressage « amazone ».

*Du conseil constitutionnel

Le pb des corridas est réglé ; Ceux là même qui en 68 hurlaient qu’ « il était interdit d’interdire » vont pouvoir ranger leurs sifflets et leurs cornes de brume ;

*De l’Agglo

Où, il paraît que l’on prépare un nouveau déménagement… Le dernier datant de Mai 2011…

En effet l’arrivée prochaine de quelques trois cent personnels supplémentaires pour le CIAS et une cinquantaine pour la CAC compte tenu de l’élargissement de la communauté de commune, ont amené la décision d’un nouvel aménagement et donc d’un nouveau déménagement ;

On change de bureau, on envisage qu’une partie du personnel se transfère à nouveau vers les anciens locaux de la CAC allées d’Iéna, après que l’intégralité du conservatoire ait rejoint le « piano »

Il sera problématique de vouloir intégrer la médiathèque rue Pierre Germain dans ses conditions me semble-t-il, ou va t-on la mettre maintenant ?

Ca manque sérieusement de cohérence tout cela, et surtout d’anticipation et de préparation,

En fait ce n’est pas si grave que ça, c’est nous qui payons…

Et la roseraie alors, rien n’est dit officiellement, mais pas de siège de l’agglo en ces lieux car trop couteux selon mes sources ; Il me semble l’avoir signalé dans quelques billets sur ce même blog il y a déjà quelques temps..

Mais c’est bien connu « on a toujours tort d’avoir raison trop tôt. »

*Du département

Le département de l’Aude doit se doter d’un nouveau plan d’élimination des déchets d’ici un an.

Il semble se confirmer,qu’ il ne se fera pas à Lassac le centre d’enfouissement prévu , tant critiqué et combattu ;

Pour ce projet aussi, que je dénonce depuis les législatives de 2007, durant lesquelles j’avais dit que, comme pour Lignairoles, on perdrait 10 ans, la maxime citée ci-dessus s’applique.

Au total 20 ans de perdu par nos brillants politiques départementaux, et que d’énergie et d’argent dépensé pour rien.

Il m’étonne toujours de constater que les Audoises et les Audois cautionnent et acceptent, encore et encore l’incompétence et la gabegie, bref …

On repart à zéro, vers quoi ? Pour ou ? Pour combien de temps et pour quel coût…

*De la Mairie

Ou de mémoire de Carcassonnais et de syndicaliste on n’avait pas connu un tel mécontentement et un tel désarroi dans les services du personnel communal.

Comment peut –on expliquer qu’une municipalité de gauche donc par définition « humaniste » (c’est de cette manière que se définissent les socialistes par rapport à une droite rigide et froide) puisse traiter un personnel en souffrance depuis quelques mois déjà avec tant de désinvolture d’autoritarisme, et d’irrespect.

Je connais bien les employés de mairie pour avoir travaillé à leurs cotés pendant plus de 10 ans.

Je sais leur attachement à la ville et à leur tache, on peut leur demander beaucoup, mais pas tout, n’importe quoi et n’importe comment