"COUVRE FEU" POUR BARBACANNE TRIVALLE ET CITE

Ma famille vit à la Trivalle depuis des lustres ; Jamais de par mes grands-parents ou mes parents, je n’ai entendu dire que quelqu’un ait été blessé suite au feu d’artifice du quatorze juillet, que ce soit dans la cité ou dans notre quartier.

Alors au nom de quel principe de précaution décrète-t-on un couvre feu sur ce quartier qui vit intensément ce jour là, dont les commerçants sédentaires travaillent à plein ce jour la.

Peux-t-on avoir de plus amples informations et de précisions sur les mesures qui seront prises suite à la lettre qui a été jetée dans les boites à lettres et que le maire a laissé le soin de signer à sa première adjointe, et qui laisse planer, toutes les incertitudes et toutes les craintes sur ce qui sera possible de faire ou de ne pas faire en ce jour de fête nationale symbole de …libertés.

Il y a quelques années les autorités préfectorales ont réclamé la fermeture du pont vieux, et l’ont obtenu ….je me rappelle aussi d’un jour ou la préfecture avait tenté d’interdire le spectacle pyrotechnique du quatorze juillet à cause …du vent.

Les tours de la cité se souviennent encore de la colère du maire de l’époque…le feu d’artifice a eu lieu…

C’était un temps ou les hommes… en avaient…