TROISIEME REGIMENT PARACHUTISTE D’INFANTERIE DE MARINE : 50 ans de PRESENCE A CARCASSONNE

Le 18 juillet 1962 avaient débuté les opérations d’embarquement du matériel au port d’Alger, sur le navire « Oranie » ;

le 20 l’ensemble du matériel était embarqué ;

Le 21 le régiment faisait mouvement vers le port Alger ; ce même jour à onze heures, le « Sidi-Bel-Abbès appareillait à destination de Port-Vendres

Le 22 juillet à 9 heures le 3ème RPIMa débarquait à Port-Vendres et faisait mouvement vers Carcassonne par le Train ;

Les 23, 24, 25, et 26 Juillet s’installait à la Caserne Laperrine

Le 28 Juillet il défilait au grand complet sur les Boulevard à Carcassonne ;

Depuis cette date le trois est devenu le Régiment de Carcassonne, et Carcassonne est devenue la Ville du trois ;

50 années durant lesquelles, les relations entre la ville et les militaires sont devenues fusionnelles, 50 années d’une histoire qui s’est écrite qui s’est construite au grés des bons moments, et des périodes difficiles, voire dramatique, sans que jamais les Carcassonnais perdent la confiance de leurs militaires sans que jamais les militaires perdent la confiance des Carcassonnais.

Cette Histoire les militaires du trois nous l’ont raconté Vendredi soir au square Gambetta au moyen d’un son et lumière, d’un diaporama, et de scénettes retraçant les périodes les plus significatives du régiment, qu’elles se situent dans l’Aude, à Carcassonne, ou au cours des multiples opérations, dans lesquelles le trois a été engagé en France comme à l’étranger.

Cette Histoire, leur histoire, notre histoire, a été contée, avec rigueur, avec sincérité, avec émotion, nous l’avons partagé avec un nombreux public, avec respect et avec le sentiment que le trois et Carcassonne c’est une histoire qui sous aucun prétexte ne peut s’arreter.

« A bon entendeur, salut »

Samedi matin, lors d’une prise d’armes, le colonnel Philippe POTTIER a laissé le commandement du troisième RPIMa au colonnel François -Xavier MABIN, nouveau chef de corps qui présidera désormais aux destinées des hommes du Trois

"ETRE ET DURER" HOMMAGE AU GENERAL BIGEARD

Monumentale : la stèle, taillée dans les douze tonnes de marbre rouge de Caunes-Minervois, représentant le portait du général Marcel Bigeard (1916-2010) a été inaugurée Samedi soir ;

Erigée grâce a une souscription, elle a pris sa place sur le stade face à la caserne place général de Gaulle


Le colonel Philippe Pottier qui présidait là sa dernière cérémonie officielle en tant que chef de corps du 3e RPIMa, a dévoilé avec le député-maire et le président de l’Amicale des anciens du « 3 », le monument

Le général Henry PONCET a retracé la carrière du général Marcel BIGEARD, en présence des autorités religieuses civiles et militaires, de l’amicale des Anciens du trois, de l’union Nationale des Parachutistes et d’un nombreux public.

Pas moins de treize généraux avaient convergé vers Carcassonne pour rendre hommage au chef, au soldat, qui s’est illustré comme en témoigne sa carrière militaire sur tous les théâtres d’opérations ou la France fut militairement engagée.

Une cérémonie courte et sobre, pour un homme rude et simple, pour un serviteur de la France, pour celui qui a donné sa devise au « trois »