" IMPOSTURE ET INCAPACITE ? ou DU REVE A LA REALITE !! ?"

Au fil des jours, force est de constater que  » Moi, Président je……… » a été élu sur une immense imposture !

Il nous avait promis qu’il affronterait M.Merckel pour renégocier le traité de stabilité budgétaire : elle lui a poliment dit d’aller voir ailleurs, et diplomatiquement envoyé dans les gencives que  » la médiocrité ne devait pas être l’étalon de la zone Euro  » ! Prends toi ça et mets y le mouchoir par dessus !

Il nous avait promis qu’il convaincrait les dirigeants européens de mettre en place les euro-obligations : quelques heures de négociation, et un Moscovici tout penaud qui doit avouer que la question est repoussée à 5 ou 10 ans…….

Il nous avait promis un gouvernement resserré et exemplaire : 38 ministres et deux qui traînent des casseroles………..

Il nous avait promis que la sphère privée n’interférerait pas avec la sphère publique : patatras, le twitt de Trierweiler explose et ridiculise comme jamais un président aux deux concubines pot de colle, qui s’étripent au grand jour !

Il nous avait promis un PS irréprochable : la désignation des candidats se fait partout en France par des primaires, sauf à La Rochelle, ou Ségolène est imposée, sans discussion et avec l’appui écrit du Président, moi je……..

Il nous avait promis une lutte sans merci contre les délocalisations: depuis le 6 mai des centaines d’entrepreneurs se sont installés à Londres.

Il nous avait promis une taxation à 75 % des hauts revenus : c’est repoussé à plus tard et il y aura des exceptions ( footballeurs, artistes)

Il nous avait promis un coup de pouce au SMIC : 0.6%, soit 6.40 euros d’augmentation, pas de quoi s’acheter une baguette de pain tous les jours d’une semaine !!


Avez vous remarqué que les syndicats ont protesté pour la forme, disant qu’ils étaient déçus? Imaginez leurs réactions si un gouvernement de droite avait donné cette aumône et la virulence des paroles que nous aurions entendues? A-t-on coupé le sifflet à Mélenchon, étrangement silencieux?


Air France prévoit une charrette de 5000 suppressions de postes; PSA envisage de dégraisser, voire de fermer à terme le site d’Aulnay, mettant au tapis 3500 salariés.

C’est pas grave,nous avons un Ministre du redressement productif, qui étudie les dossiers, et qui ne manquera pas de nous donner doctement son analyse…………mais surtout pas de solutions !


Pipo Ier voulait « enchanter le rêve » ! Les rêves sont terminés, la réalité est bien là, le désenchantement commence, et les cocus de la farce sont bien ceux qui ont porté au pouvoir une équipe qui louvoie en permanence, sans même oser tenir un langage de courage pour dire au peuple que la tempête approche.