" NE MELENCHONS PAS !!"

Cette campagne électorale n’est pas, à mon goût, très enthousiasmante.

Bien sur, je me réjouis de constater depuis quelques jours la remontée très sensible dans les sondages de notre candidat. Mais restons prudents, calmes et posés, rien n’est fait, rien n’est gagné.


Cependant, dans cette « mornitude », un candidat sort du lot.

Jean Luc Mélenchon, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait une campagne tonitruante et au gré des sondages, tout en étant parti de très loin, se positionne en 3ieme ou quatrième position, avec 11 à 15 % des intentions de vote.

Je lui reconnais un certain talent d’orateur, pour ne pas dire un talent certain.

Il enflamme les foules, a beaucoup de monde à ses meetings, et des formules chocs qui plaisent ou font sourire, lorsqu’il attaque ses adversaires. Comme on dit, il s’y voit déjà !!


Mais au delà de la forme, reste le fond . Mélenchon fût pendant plus de 30 ans un militant socialiste, un militant en parfait accord avec la ligne du parti socialiste et demeure sénateur, faut quand même bien croûter……. . En bisbille avec le PS, le voici qui crée il y a une paire d’années, le Front de Gauche, histoire de se démarquer et de se la jouer perso.


Il racole un PC moribond, agrège tous les ultras gauchistes, débauche récemment les têtes pensantes du NPA, et prône la révolution et la résistance. La nostalgie de Mai 68 devient un thème porteur sur lequel il surfe Place de la Bastille, endroit symbolique s’il en est…….
Les bobos-gauchos intellectuels attardés, dits les soixante-huitards, rajeunissent de 40 ans, et les jeunes se font décerveler par des discours qui vantent l’action et l’oeuvre de Robespierre.

Vive la Révolution ! Foutons le bor…..! A bas les riches et les capitalistes !

Tout un programme, oui, mais un programme de démolition de notre société, dont Mélenchon ne mesure certainement pas la portée en cette période de troubles graves ( tueries récentes de Mohamed Merah et assassinat d’un jeune par ses copains de 15 à 17 ans ), et paroles libertaires qui ouvrent la voie au  » no limit  » !!


Cette posture, car cela en est une, est dangereuse.

Il a ouvert la boîte de Pandore, qu’il ne pourra pas maîtriser car il sera vite débordé par l’ultra gauche trotskyste ou quelques anarchistes casseurs trop content d’être incités à tout bousiller !! N’oublions pas qu’à nos portes un pays comme l’Espagne vit des jours dramatiques, avec 25 % de chômage, connaît une montée inquiétante de contestation et de refus de l’ordre. Les « indignés » prennent corps chez nous et se nourrissent de la pensée Mélenchonienne.

Et rien ne prouve que nous soyons à l’abri d’une période de désordre après la présidentielle, surtout si Fraise des Bois l’emporte : il sera incapable de résister à l’ultra gauche, qui saura lui rappeler à tout moment qu’elle s’est ralliée et lui doit son élection.


Car le paradoxe est la : Mélenchon qui traitait Hollande de capitaine de pédalo, votera et fera voter pour le MOU. Il faut le savoir, aussi, ne Mélenchons pas tout………….