"IL FALLAIT QUE JE VOUS LE DISE"

Depuis les dernières municipales, je me suis mise volontairement en retrait de la vie politique locale. Tout le monde sait pourquoi, je m’en suis longuement expliquée.

Mais depuis cette période, il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive des témoignages d’amitié, d’affection, de soutien. On m’interpelle dans la rue, on m’écrit sur le blog, ce sont parfois des appels au secours (!), des critiques, des exhortations à revenir dans le jeu, quand on ne parle pas en mon nom ou l’utilise à des fins de caution morale. Sur ce dernier point, j’en ris !!


Est-ce l’effet de la campagne électorale?, toujours est-il que je suis de plus en plus sollicitée depuis quelque temps. Les récents commentaires des internautes qui lisent mes billets démontrent un attachement fort à la politique, mais aussi beaucoup d’inquiétude.

Comme eux, je suis une observatrice attentive, une militante qui soutient Nicolas Sarkozy, mais aussi une femme libre qui dit ce qu’elle pense, n’en déplaise aux grincheux.

Je publie des commentaires que je ne partage pas, mais c’est le prix d’une liberté d’expression que je souhaite conserver à mon blog.

On me fait remarquer que je suis la seule à écrire des billets sur la campagne de Sarkozy, que les candidats aux législatives ne pensent qu’à la leur. C’est humain, mais c’est à l’instant présent une erreur.

Je m’en explique:

Je précise auparavant que taper sur mon camp n’a jamais été pour moi une règle de conduite. Me taire non plus ! Aussi, anticipant les remarques à venir sur ce que j’écris aujourd’hui, je réponds que le débat est enrichissant, tout comme la liberté d’expression.

De plus, n’occupant aucune fonction élective, je suis encore plus à l’aise pour m’exprimer.


Qu’est-ce que je constate sur le plan local?

La campagne électorale en faveur de Nicolas est au point mort.

Alors que le PS a reçu Moscovici et s’apprête à recevoir Aubry, Fabius,Delanoë et Hollande, l’UMP départementale a reçu Nadine Morano.

Ce n’est pas lui faire injure, d’autant qu’elle a été excellente, que de constater que pour le moment, rien d’autre n’est prévu.

Mais sans doute que nos ténors nous réservent des surprises? A moins que considérant comme toujours que l’Aude est un territoire maudit, aucun poids lourd de droite ne soit disposé à venir soutenir et Sarkozy, et nos prétendants à l’Assemblée…………

Je constate aussi, que mis à part le travail d’explication , de distribution de tracts et de présence sur le terrain des Jeunes Pops, auxquels je rends hommage pour tant d’investissement et de courage, nos trois candidats sont transparents, absents des médias écrits pour leurs contributions aux idées.

Le blog UMP se contente la plupart du temps à reprendre les discours de Nicolas, les fiches d’argumentaires envoyées par Paris, mais ce n’est pas avec cela, c’est mon jugement, que l’on va chercher les électeurs.

Concernant la campagne du trio désigné, elle devrait pour être victorieuse, s’appuyer sur une dynamique de victoire nationale qui reste à organiser.

Je sais, pour l’avoir vécu, pour avoir échoué de si peu face à Perez, tout le travail qu’il y a à faire, l’organisation méticuleuse à mettre en place, la galvanisation des militants à provoquer et à entretenir, bref, il faut se défoncer sans relâche pour espérer gagner.

Je ne perçois rien de tout cela. S’il en fallait une preuve, je dirais qu’il suffit d’observer le camp d’en face : il fait une campagne pépère, tellement il est persuadé de la faiblesse de ses adversaires

Les incantations, les auto-satisfecits, la méthode Coué ne conduisent qu’à la défaite. Le travail,encore et encore, est la seule voie d’espérance.

Alors, m’adressant à mes amis candidats, je vous demande de vous y mettre sérieusement, autrement, et efficacement. Sinon, vous connaissez aussi bien que moi la suite, qui sera un remake du passé récent.

Le contexte de 2012 est certe different de celui de 2007, mais raison de plus pour bosser encore plus

Enfin, ne venez pas me dire que je suis une « y’à qu’à » ou une donneuse de leçons : j’ai déjà donné, beaucoup donné, et personne ne peut le contester…………