"DUFLOT NAQUIT DES VAGUELETTES"

 » Duflot naquît des vaguelettes « 


La France tremble ! L’ultimatum des Verts nous glace d’effroi ! Hollande est mis en demeure de plier, sinon la foudre va s’abattre sur lui !

Mais de quoi s’agit-il?

D’une menace épouvantable : sans accord sur la sortie du nucléaire, les Verts iront seuls, sans alliance, aux législatives !! Ah, c’est donc cela ? On craignait le pire……….

Cécile Duflot, la courroie de transmission d’Eva la Rouge, menace le PS et son candidat, de ne pas participer à un gouvernement de gauche si l’abandon du nucléaire, l’arrêt de la construction de l’EPR, et le renoncement à la construction d’un aéroport près de Nantes , ne sont pas actés rapidement.

Les écolos iraient même jusqu’à présenter des candidats dans toutes les circonscriptions.


Bien évidemment, l’arrêt du nucléaire chiffré dans un premier temps par les experts entre 450 et 500 milliards d’euros, ne pose aucun problème en cette période de crise où il n’y a plus un rond dans les caisses de l’Etat.


Bien entendu, et dans cette hypothèse, l’augmentation astronomique du tarif de l’électricité n’est qu’un détail. Bien sur, la construction de dizaines de milliers d’éoliennes pour compenser le manque de production ne pourra qu’embellir les plus beaux paysages de France.


Nous qui risquons de subir des coupures de courant cet hiver, faute d’inter-connexion avec l’Allemagne qui a arrêté 8 centrales, nous pourrons toujours danser la gigue devant un feu de bois pour nous réchauffer !

Mais que voulez vous, le dictat vert est intangible, non négociable. La connerie est érigée en dogme. Et François se tâte………

Oh, il a bien dit le tout et son contraire sur ces sujets majeurs : c’est sa marque de fabrique. Mais il n’empêche que les « négociations » continuent, et que pour arriver à son but ultime, « être un Président normal », nous ignorons à ce stade ce que sera sa réponse.

Ce ne sont pas les vaguelettes que Duflot tente d’amplifier qui me font peur : ma crainte viendrait Duflot d’ ambitions du Mou, prêt à tout pour l’emporter, qui doit nous faire réfléchir.