"PILAR S’EN EST ALLEE REJOINDRE JEANNOT"

Deux ans et demi apres le décès de son mari , Pilar BACOU a rejoint jeannot pour l’éternité;

La maladie et les épreuves ont eu raison de sa vitalité et de son optimisme, elle qui a vouée sa vie à sa famille;

Elle confiait récemment à une de ses amie, qu’elle en avait assez de ses séjours à répétition à l’hopital, qu’elle était trop fatiguée et qu’elle en avait assez de lutter.

Cette nuit à minuit et demi, elle a décidé de s’en aller discrètement rejoindre son Jeannot, laissant « La Trivalle  » en deuil, ses amis dans la peine , et ses enfants orphelins;

Mais je ne veux me souvenir que du temps heureux que nos familles ont vécus dans ce « poulit quartier »

A Georges et Pierre ses fils , à Marie-Georges et Isabelle, à Jean et Sylvain ses petits-fils , à tous ses proches, j’offre mes pensées mon amitié et mon affection.

« SUR LE PONT D’AVIGNON, ON Y DANSE, ON Y DANSE……. »

« Sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse……. »

En ce triste 19 juillet, dans la cour des Invalides noyée sous des trombes d’eau, le Président de la République, entouré de tout le gouvernement et des plus hauts membres de l’Armée Française, a rendu un vibrant et très émouvant hommage aux sept soldats morts pour la France en Afghanistan.

Selon le compte rendu fait par les média, les seuls représentants de l’opposition parlementaire qui ont assisté à cette cérémonie étaient F.Bayrou et F.Hollande.

Jean Marc Ayrault, le président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale, celui qui représente tous les élus du peuple de gauche, était absent……..

Martine et Ségolène ont été vues à Avignon, ainsi que Manuel Valls.

La couverture médiatique dont ils ont bénéficié a presque éclipsé l’hommage national des Invalides. On a ainsi appris, primo, qu’ils avaient tout fait pour éviter de se rencontrer (bonjour l’ambiance !!) et secundo, que la Culture, avec un grand C, était au centre de leurs préoccupations………

Nous voici donc rassurés : s’ils l’emportent, le budget culturel de la nation sera doublé (comme la durée du festival de Carcassonne cher à notre député, qui n’a pas dit un mot sur la mort de nos soldats, alors que nous sommes si fiers d’avoir chez nous le 3ieme RPIMA), et nous pourrons ainsi continuer à danser, à Avignon ou Place Chénier, pendant que d’autres meurent pour la Nation…………

Il est certain que les cérémonies militaires ne sont pas la tasse de thé de nos élus locaux : ils préfèrent parader et se faire voir aux terrasses des bistrots, Place Carnot………

EVA JOLY "ASPERGILLUS CARBONARIUS et PENICILLIUM" ou "LE BAL DES FAUX CULS"

Tous les viticulteurs de notre région connaissent la pourriture verte ( Aspergillus sur le pourtour méditerranéen et Pénicillium dans les vignobles septentrionaux), dont le résultat est la production d’un vin aux arômes de moisi.

Depuis le 14 juillet, toute la France connaît désormais une autre forme de moisissure, bien plus insidieuse, propagée par la représentante officielle des écologistes, Eva Joly, qui attaque la Nation, l’Armée et ses courageux soldats, le patriotisme français et les valeurs de la République.

Cette Norvégienne, devenue Française par son mariage, aux idées aussi déchiquetées et biscornues que les côtes de son pays natal, a cru intelligent de proposer la suppression du défilé militaire sur les Champs Elysées pour le remplacer par un défilé citoyen, comme si notre armée n’était pas composée de citoyens ! Elle a poussé la stupidité jusqu’à comparer notre pays à la Corée du Nord, et cette « sortie » médiatique lui a valu les foudres de toute la classe politique, sans exception.

Evidemment gênée aux entournures, la gauche qui ne pouvait faire autrement, a dans un premier temps, joint ses critiques à celle de la droite : pour Ségolène Royal, « c’est une très mauvaise idée », pour Harlem Désir, jugeant que le moment était très mal choisi alors que six militaires français venaient de mourir en Afghanistan, « il faut penser à ceux et à celles qui s’exposent et ont fait dons de leurs vies pour notre sécurité », et pour Manuel Valls, résumant le sentiment du PS, « tout cela n’est pas très sérieux ».

Pour une fois, on se dit « tiens, enfin un sujet de concorde nationale », mais toutes ces belles déclarations, qui mettent, bien sur, le PS dans une position plus qu’inconfortable en vue des négociations futures entre les deux tours de la Présidentielle et des tractations de marchands de bouts de gras pour les législatives, ne pouvaient pas tenir plus de 24 heures, au risque de fâcher les écolos.

Aussi, et aussi promptement qu’ils avaient assailli l’écolo-trotskyste Joly, le chœur des vierges socialistes, Aubry en tête, est tombé à bras raccourcis sur F.Fillon, qui jugeait la méconnaissance d’Eva sur les liens entre l’armée et la nation. Oubliées les déclarations de Ségolène, d’Harlem, de Manuel, et haro sur le premier ministre !! Les faux culs ont ouvert le bal.

J’ai pris le parti d’en rire, tellement c’est gros, mais comme on dit souvent, « plus c’est gros et mieux ça passe !! »

Ce qui me fait moins rire, c’est la banalisation, pour ne pas dire la démolition, de l’idée du devoir, du sacrifice, instillée par cette pièce rapportée qu’est Madame Joly, plus experte pour foutre les gens en examen que pour défendre l’écologie.

L’écologie est l’affaire de tous, elle n’est ni de droite, encore moins de gauche et surtout pas d’extrême gauche. Cette pimprenelle médiatique, qui voudrait que nous abandonnions le nucléaire pour nous éclairer à la bougie, que nous mettions à la casse nos voitures pour circuler en char à voile, veut exister politiquement et pour cela, est prête à tout, y compris à démolir la nation.

Alliée incontournable du PS, elle fera passer sous les fourches caudines les Aubry, Valls et autre Hollande pour installer Insidieusement le Trotskysme vert dans notre pays. Le bon vin que nous buvons pour célébrer nos victoires risque d’avoir un goût de moisi,…. si la gauche gagne en 2012……………….

l’Aspergillius

FERIA DE CARCASSONNE 2011

La Feria de Carcassonne aura lieu cette année du 26 au 28 Août .

Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour les différents spectacles du vendredi soir à la corrida du dimanche :

– Soit par téléphone au : 05 61 54 43 70, du Lundi au Vendredi de 09h à 17h

– Soit sur le site internet www.udac-carcassonne.fr, Rubrique « Billetterie »

Une belle affiche et un Cartel de classe

DECES DE MANUEL ORDINAS

Porte drapeau de l’association « Rhin et Danube » Manuel ORDINAS est décédé en début de semaine;

Je présente a sa famille et a ses amis mes plus sincères condoléances;

ci-dessous le bel homage que lui a rendu son ami Gérard ASSENS

REFLEXIONS

  • A l’attention de l’adjoint à la culture de la Mairie de Carcassonne, pour lui dire que l’initiative d’une antenne annexe de la médiathèque « grain d’aile » est une bonne chose , et aussi que la cavayère s’appelle depuis quelques temps déja: « Espace de loisirs Raymond CHESA », à moins que de prononcer ce nom lui soit trop pénible…
  • Pour ce qui concerne la chronique judiciaire concernant Dominique STRAUSS-KHANN, bien que l’on n’ai pas constaté sur les multiples images diffusées que Dominique ai perdu de poids, il s’est régalé de déguster des pates aux truffes … ( il était donc indispensable ,nous le comprenons que la multitude et les futurs électeurs des primaires socialistes en soient informés,) on attend de savoir maintenant s’il les a bien digéré… On attend aussi de voir,si les autres candidats aux primaires vont digérer, l’éventuel retour de « l’enfant prodigue »
  • Surprise de la façon dont les élus de l’opposition ont traités Pascal DUPONT responsable du pôle culturel, lors de leur dernière conférence de presse.
  • On aime ou on n’aime pas Mr DUPONT, mais on n’a pas le droit de cracher dans la soupe et d’oublier qu’a une certaine époque et pas si lointaine, il a servi cette même soupe aux mêmes qui le critiquent aujourd’hui a telle enseigne qu’ils en avaient fait le passage obligé de toutes les décisions municipales, et le responsable de quasiment tout les services.

Cette conférence de presse avait un gout bizarre dailleurs puisque elle a reproché à l’actuelle municipalité, tout ce qui se faisait et que je n’aimais pas dans l’ancienne, c’est drôle, et inquiétant pour la suite…

  • A propos de l’aire de grand passage et de l’arrêt des travaux : » à force de prendre des vessies pour des lanternes, on finit toujours par se brûler » (proverbe chinois…)