EMMANUEL BRESSON A LA TETE DE L’UMP

C’est fait : Emmanuel BRESSON est devenu président de l’UMP de l’Aude après que le comité départemental réuni en terre Narbonnaise ai rendu son verdict. C’est par 49 voix contre 21 à Jean Pierre BASTOUIL qu’il a été désigné à ce poste samedi dernier 20 Novembre.

Rappelons qu’en juin 2008 Isabelle CHESA avait sollicité Emmanuel BRESSON maire de Belcaire pour défendre au coté de Christian THERON les couleurs de l’UMP lors des élections Sénatoriales

Quelques semaines plus tard, suite aux élections internes de 2008, Isabelle CHESA lui demandait de devenir le chargé de Mission de la troisième circonscription à la suite de la démission de Jean DESCARPENTERIE.

Le voilà installé dans ce nouveau poste nous le félicitons chaleureusement pour son élection et lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions

(juin 2008 la présidente départementale présente les candidats pour les sénatoriales à la presse)

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DE FRANCOIS FILLON

Au terme d’un week-end fait de rebondissements et de suspense, Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, a annoncé dimanche soir la composition du nouveau gouvernement dirigé par François Fillon.

En cliquant sur lire la suite vous trouverez la composition du gouvernement FILLON III maintenant « a vos commentaires » !!

Continuer la lecture de LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DE FRANCOIS FILLON

A LA "RENCONTRE DES ARTS AUDOIS"

Vous avez très peu de temps pour admirer salle Jean CAU à l’ancienne mairie de Carcassonne les 146 oeuvres présentées par les 28 artistes (peintres et sculpteurs) Audois.

Après le vernissage de samedi dernier, c’est jusqu’au 18 novembre que cette exposition est ouvertes tous les jours de 10h à 12 h et de 15h à 18 h 30.

Saluons le mérite , le courage et le dévouement de Madame Merme-Tessier, présidente et cheville ouvrière de cette manifestation qui se déroule à Carcassonne depuis des dizaines d’année.

LES CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE

Fidèle à ses habitudes , mais surtout fidèle aux rendez-vous qui comémorent les grands évènements, souvent dramatiques , qui ont jalonés l’histoire de notre pays, qui ont construit notre nation, et qui ont été le théatre des grandes souffrances de nos ainés, Isabelle CHESA a assisté aux cérémonies qui ont marqué le 92 ème anniversaire de la fin de la guerre 1914-1918.

Cliquez sur lire la suite

Continuer la lecture de LES CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE

IL Y A QUARANTE ANS…

La stèle du général, errigée face au portail des jacobins a été fleurie par deux fois ce 9 novembre 2010.

une première fois par les élus de la municipalité de Carcassonne et une deuxième fois en fin de soirée, par les responsables élus de l’UMP entourés par les militants et sympathisants.

Il y a quarante ans, le glas sonnait sur Colombey les deux églises.

Le glas sonnait sur la France. La France venait de perdre le premier d’entre eux ; Le seul sans doute qui l’ait tant aimé.

Tout sera dit, tout sera écrit sur le général de Gaulle, tous ou presque s’en réclameront, mais le visionnaire qu’il a été manque à jamais à la France.

Alors ce soir, je ne dis rien, je me recueille, je contiens l’émotion, je respecte, et en ces temps troublés ou l’on a perdu la réflexion, ou l’égoïsme est légion, ou le temps ne compte pas, ou l’homme ne compte pas, ou le monde s’enivre d’aller trop vite, et oublie son histoire.

Quand j’entends que des élèves d’un lycée portant le nom du général ne connaissent pas De Gaulle, alors je pense à la France et j’ai peur… mais j’espère, j’espère que sous ce chêne que nous,alors jeunes militants avons planté, le message du Général de Gaulle et sa passion pour la France restera à jamais dans nos mémoires.

CHANGEMENT DE GOUVERNEMENT !!!!!

Je souhaite que le premier Ministre François FILLON se succède à lui même.

Les reformes exige une continuité; Changer un gouvernement pour préparer éventuellement les prochaines présidentielles serait un calcul politicien malsain.

En effet le mandat actuel et les engagements du candidat SARKOZy devenu Président par la volonté de 53% des français sont loin d’avoir été mis en oeuvre.

Il reste un gros boulot à faire, et un chamboullement Ministériel engendrerait une perte de temps évidente.

De plus François FILLON a déclaré etre pret à continuer son travail; Pourquoi l’en empecher, et se priver d’un homme de grande qualité.

A l’UMP on attend avec impatience Jean-François COPE; Voila comment il se défini

« Pour comprendre mon engagement, il faut connaître mon histoire et mon parcours. Je suis né le 5 mai 1964 à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. De par mes parents, originaires de Roumanie pour mon père et d’Algérie pour ma mère, je suis moi aussi, comme Nicolas Sarkozy l’a si bien exprimé le 14 janvier 2007, un « petit Français de sang mêlé ».

Dès mon plus jeune âge, j’ai eu cette passion de la politique et de l’engagement qui ne m’a plus jamais quitté. J’en garde le souvenir des soirées électorales devant la télévision familiale, et d’une éducation bercée par les valeurs du Gaullisme dont je me sentais proche et auxquelles je crois toujours aujourd’hui.

C’est quelques années seulement après avoir fini mes études que mon engagement politique et citoyen, que je cultivais déjà en tant que militant, devient mon véritable métier : je suis en 1993, à 29 ans, le directeur du cabinet de Roger Romani, ministre délégué chargé auprès du Premier ministre Édouard Balladur des Relations avec le Sénat et des Rapatriés.

Au sein de mon parti politique, le RPR, je suis également secrétaire national chargé de la formation puis secrétaire général adjoint auprès d’Alain Juppé. Je participe aussi aux travaux de la cellule de réflexion économique mise en place autour de Jacques Chirac, dont il avait confié l’animation à Nicolas Sarkozy.

C’est à la même époque que je décide de m’engager sur le terrain local, là où la politique se met directement au service du citoyen. Alors que dans les décennies précédentes les terres de mission se situaient dans la France rurale, celles des années 90 sont désormais en banlieue.

Il y a tellement à y faire ! Tellement d’attentes, notamment de la part des habitants qui vivent dans les quartiers les plus populaires de notre pays et qui ont l’impression que personne ne s’occupe jamais d’eux, de leur famille et de leur cadre de vie. »

JEAN CASTEX NOMME CONSEILLER A L’ELYSEE

Tout le monde ou du moins tous les militants UMP se souviennent sans doute de la brillante prestation qu’avait faite Jean CASTEX, Maire de PRADES (66) lors de la réunion qui s’était tenue salle Joe BOUSQUET à Carcassonne en mars 2009 pour la campagne qui devait permettre de désigner le tête de Liste pour la conduite de la liste pour les élections régionales de 2010.

Il s’en est fallu de quelques voix, mais hélas,c’est Raymond Couderc qui a devancé Jean Castex pour la conduite de cette liste.

44 ans – Marié – 3 enfants

Magistrat à la Cour des Comptes – Maire de PRADES – Président de la Communauté de communes du Conflent

Après des études supérieures (IEP et ENA), il a commencé sa carrière professionnelle en qualité de magistrat à la Cour des comptes.

Son parcours professionnel l’a conduit à occuper différents postes à responsabilités, sur le terrain (comme directeur de la DDASS du Var ou comme secrétaire général de la préfecture du Vaucluse) ou au sein des administrations nationales (en qualité de directeur général des hôpitaux, puis de directeur de cabinet de Xavier BERTRAND, ministre de la Santé et du Travail).

Président d’une Chambre régionale des comptes, aujourd’hui magistrat à la Cour des Comptes, il attache une importance capitale à la régularité et la bonne gestion des collectivités locales.

Elu en 2008 maire de Prades, il a mis tout en oeuvre afin de redynamiser le tissu économique de la ville ainsi qu’à faire aboutir la communauté de communes du Conflent. Il est le Président de cette intercommunalité qui regroupe 30 communes.

Il devient a 44 ans conseiller aupres de Nicolas SARKOZY pour les affaires sociales

Chaleureuses félicitations à Jean CASTEX

  

CEREMONIES DU PREMIER NOVEMBRE

C’est une tradition que de débuter les cérémonies d’homage aux morts de toutes les guerres au cimetière St Michel au sein du carré des soldats.

les personalités civiles et militaires ont rendu les honneurs et fleuri les tombes des soldats qui sont morts pour la France. Cette année l’émotion était particulièrement vive car ce carré des soldats accueuille depuis peu, la dépouille du Capitaine MEZZASALMA tombé en afghanistan.

Le colonnel COLIN délégué départemental du souvenir français a donné lecture du message du Président Général du souvenir Français

MESSAGE du PRÉSIDENT GÉNÉRAL

du SOUVENIR FRANÇAIS

pour le 1er novembre 2010

__

En ces instants où nous nous recueillons devant les tombes de ceux qui ont versé leur sang pour défendre les valeurs qui cimentent notre Patrie, ayons une pensée particulière pour ces jeunes lycéens et étudiants qui, voici 70 ans, le 11 novembre 1940, sont allés, bravant l’interdiction de l’occupant, déposer une croix de Lorraine de fleurs sur la tombe du Soldat inconnu

Magnifique exemple pour notre jeunesse d’aujourd’hui, ces adolescents d’hier, refusant l’esclavage, ont voulu honorer de façon éclatante le sacrifice de leurs aînés et montrer, en brandissant le flambeau de la Liberté et de la Justice, que le combat continuait, génération après génération.

Molestés, incarcérés, certains assassinés, ils ont témoigné leur attachement farouche à l’ Honneur de la France. Avec ceux d’entre eux qui sont encore parmi nous, ayons à cœur, Compagnons du Souvenir Français, de faire connaître à nos jeunes contemporains, le sens et la portée de leur engagement.

Contrôleur général des Armées

Gérard DELBAUFFE

Après l’homage rendu aux soldats du Maréchal de LATTRE de TASSIGNY place de la poste, les personalités se sont rendues devant le monument errigé à la mémoire des victimes et des disparus d’Afrique du Nord et d’Outre Mer dans l’enceinte du cimetière La Conte.

Le Président des rapatriés Maître HADJADJ a rappellé le sacrifice de toutes les victimes de ces conflits fratricides et en particulier celui des 200000 harkis qui après le cessez le feu de 1962, ont été massacrés par le FLN

La cérémonie s’est terminée par un dépôt de gerbe et un hommage rendu au Maréchal JUIN sur la stèle érigée sur le rond point du Lycée Jules fil, ou Claude TELESE Président de l’association du corps expéditionnaire en Italie a adréssé ses chaleureux remerciement aux personalités présentes.