PARTIELLES DU CANTON CASTELNAUDARY-NORD LES RESULTATS

RAPPEL

Les élections cantonales

Le canton a été créé par la loi du 22 décembre 1789. Il constitue une circonscription électorale dans laquelle est élu un conseiller général. Les conseillers généraux sont élus pour 6 ans au suffrage universel direct. Ils sont renouvelés par moitié tous les trois ans et sont rééligibles. Le principe d’un renouvellement partiel a été posé par la loi du 10 août 1871.

Le scrutin est uninominal majoritaire à deux tours.

– Pour être élu au premier tour, il est nécessaire de recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et le quart des électeurs inscrits.

– A défaut, il est procédé à un second tour et la majorité relative est alors suffisante pour être proclamé élu. Toutefois, il faut avoir obtenu un nombre de suffrage au moins égal à 10% des électeurs inscrits pour être candidat au second tour. Si aucun des candidats n’atteint ce seuil, les deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour peuvent rester en lice pour le second.

LE RESULTAT

Taux de participation 47,79%

OURLIAC PS 40,98%

BAUDAT DVG 24,47%

AGUT UMP 12,58%

BARTHES FN 10,07%

PARAIRE FDG 9,86%

WENDLING DVD 2,03%

En 2004 pour le renouvellement du canton dans le cadre d’élections globale le taux de participation était de quasiment 75%

Le candidat SEMENOU réalisait un score de 40,97%. BAUDAT réalisait 28,79% ,la candidate UMP Murielle BRUNEL 15,49%.

Une élection partielle , cantonale de surcroit à un an d’élections générales n’attitre hélas pas l’électeur.

Nos candidats compte tenu du faible taux de participation maintiennent honorablement le résultat de 2004.

La candidature dissidente de Mme WENDLING, les gesticulations et les prises de position du couple SOUBIROS-IMBERT n’ont pas véritablement contrarié ce scrutin.

Isabelle CHESA tient particulièrement à remercier Isabelle AGUT et Gilles CORDIER d’avoir défendu nos valeurs face aux candidats symbolisants l’hégémonie partisane du PS.

Malheureusement compte tenu du faible taux de participation, ils ne pourront participer au deuxième tour de cette élection.

aa

CANTONALE PARTIELLE CANTON CASTELNAUDARY-NORD

Comme à son habitude depuis son accession à la présidence de l’UMP Isabelle CHESA est allée soutenir les candidats représentants nos couleurs et nos valeurs, pour ces cantonales partielles, sur le canton de Castelnaudary-nord.

Le Conseiller général sortant Monsieur SEMENOU a été déclaré inéligible par la justice.

Il avait succédé à Monsieur BAUDAT en 2004 alors en disgrace du parti socialiste. Ce dernier sera présent sur ce scrutin, sans investiture particulière puisque ne s’étant pas soumis au vote des militants PS qui ont désigné Monsieur OURLIAC, l’actuel maire d’ISSEL.

Elle a participé à la conférence de presse donnée par Isabelle AGUT candidate titulaire et par son suppléant Gilles CORDIER à la permanence de l’UMP de Castelnaudary.

Elle a salué le courage d’Isabelle et de Gilles, courage nécessaire pour affronter le suffrage Universel. Il n’y a, dans la vie politique rien de plus exaltant, mais aussi rien de plus angoissant que de se présenter devant les électeurs

Et ce d’autan qu’immanquablement on devient dans cette situation la cible des spécialistes de l’intrigue, de la trahison voire des deux.

Hélas cette élection ne failli pas à la « tradition » puisque deux spécialistes de la confiture, penseurs éclairés du club de l’horloge ont décidé de soutenir le candidat dissident du parti socialiste, alors que quelques jours avant, ils constituaient au sein du conseil municipal de Castelnaudary, avec notre candidate titulaire, un groupe politique…

Dans l’incohérence et le coup tordu on ne fait pas mieux.

Il est vrai aussi que ces deux personnages, dont un en particulier dont le nom à une lettre près est synonyme d’apparition, n’en sont pas à leur coups d’essai.

Bref, l’important est que Dimanche prochain les électeurs du canton de Castelnaudary-nord, fassent confiance à deux personnes de qualité symbolisant par leur profession et leur engagement, la ruralité du canton et l’humanisme indispensable pour prendre en compte les réalités et les difficultés de la vie.

Gilles CORDIER est agriculteur et élu Municipal à Villeneuve la Comtal, Isabelle AGUT, élue de l’opposition au conseil municipal de Castelnaudary est infirmière et particulièrement attachée aux personnes en fin de vie dans le cadre d’une unité de soins palliatifs.

Aucune raison pour que vous ne leur fassiez pas confiance Votez pour les candidats de l’UMP

RASSEMBLEMENT INTERNATIONAL DES AMAZONES

A l’invitation d’Isabelle FAUGERAS, présidente de l’association « Languedoc amazone event », Isabelle CHESA a assisté ce samedi après-midi sur l’hyppodrome de la Fageolle aux présentations faites dans le cadre de ce rassemblement, présentations qui se poursuivront ce Dimanche Matin et après-midi.

Ce rassemblement est une belle histoire de passionnés.

Tous les « institutionnels » ont soutenu cet évènement qui a pris au fil des années de plus en plus d’ampleur

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ORDRE NATIONAL DU MERITE

L’ONM, réunit chaque année les 382 membres que compte la section audoise en assemblée générale.

Deuxième Ordre National après celui de la Légion d’Honneur, l’Ordre National du Mérite est aussi le plus jeune Ordre français et le second Ordre de chevalerie (avec l’Ordre de la Libération) a avoir été créé par le général de Gaulle.

Traditionnellement cette manifestation se tient dans les locaux de la Chambre de commerce à Carcassonne

Lors de cette assemblée générale il y eut passation de pouvoir entre l’ancien et le nouveau président départemental de l’Ordre. James Rault remettant, symbole de cette transmission, le drapeau de la section audoise à Georges Lamilhau, nouveau président.

Le moment le plus émouvant est venu avec la remise des « Prix du civisme pour la jeunesse » honorant le courage dont ont fait preuve de jeunes Audois.

Le 1 er prix est revenu à Randy Kiener pour « acte de courage particulièrement remarquable ». Tout juste âgé de 16 ans, Randy n’a pas hésité, et s’est jeté à l’eau dans le canal du Midi, à Sallèles-d’Aude, dans la nuit du 31 décembre au 1 er janvier dernier, afin de secourir un homme qui venait de tomber à l’eau au volant de sa voiture…

Le 2e prix est revenu à Gregory Coelho pour son comportement civique et sa conduite exemplaire dans sa commune.

Enfin, le 3e prix a été attribué à deux jeunes gens : Aubin Lopez et Medhi Bechaoui pour « acte de courage particulièrement remarquable » . Ces deux adolescents de Quillan, âgés de 15 ans, ont sauvé de la noyade ,un retraité de 77 ans d’une mort certaine.

CANET-EN-ROUSSILLON Décès de la députée-maire ARLETTE FRANCO

La députée-maire UMP de Canet-en-Roussillon, Arlette Franco, est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi des suites d’une longue maladie.

Arlette FRANCO, 70 ans, avait été opérée d’une tumeur du cerveau en 2008. Diminuée, elle avait conservé ses deux mandats mais confié la gestion de la ville à son premier adjoint tandis qu’elle ne se rendait plus à l’Assemblée nationale depuis un an.

Elue maire de Canet-en-Roussillon en 1989 après avoir été conseillère municipale pendant 18 ans, Arlette Franco était devenue députée en 2002, après avoir été vice-présidente du conseil régional du Languedoc-Roussillon.

C’est dans cette fonction que j’ai siégé pendant 4 ans de 1998 à 2002 à ses cotés sous la présidence de jacques BLANC.

Gaulliste, femme de carractère et de conviction, chaleureuse et passionnée elle a donné à sa ville un essort considérable.

Je pense à sa famille, à ses amis, à ses collègues, aux habitants et habitantes de Canet en Roussillon, et leur adresse mes condoléances en ces douloureuses circonstances.