CARCASSONNE LIVRE A LA GAUCHE

COMMUNIQUE A LA PRESSE

Lors de ma dernière conférence de presse, j’avais souhaité que les Carcassonnaises et les Carcassonnais puissent s’exprimer en toute sérénité.

Le verdict est tombé, et l’ampleur de la défaite illustre les craintes que j’ai émises dès le lendemain des élections législatives, en juin 2007, et dès le prononcé du conseil d’état annulant le scrutin de Mars 2008. Ces craintes personnes ne les a entendues ni prises au sérieux, même dans mon parti…

Ces dernières semaines de campagnes ne furent en réalité que la chronique d’une mort annoncée, tant les objectifs, les idées, les propositions étaient éloignées des préoccupations des carcassonnais et ont offert sur un plateau a nos adversaires politiques tous les arguments qu’ils n’ont eu qu’a dérouler au cours d’une campagne structurée.

Ce ne sont pas Jean Claude PEREZ et le PS qui ont gagnés la ville ce soir, c’est Gérard LARRAT qui la leur a livré clé en main. C’est Gérard LARRAT que les Carcassonnais n’ont pas voulu …Quand on veut être maire, il faut savoir rassembler sa famille politique d’abord, et il faut ensuite savoir parler à ses concitoyens avec le cœur. La commune n’est pas un prétoire et les effets de manches ne trompent personne.

Si je ne mes suis pas exprimée depuis le 26 juin dernier, c’est parce que mon désaccord était total sur la forme et sur le fond avec l’homme, la stratégie et les méthodes. Ce ne sont ni les pressions, ni les menaces liées a mon « avenir politique »qui ont manquées.

Et puis le nom de CHESA n’a pas été absent de la campagne surtout quand au grès de leurs besoins pour l’encenser ou le discréditer, tous n’ont pas hésité à exhumer celui que par respect on devrait laisser reposer en paix , et qui a vu en quatre année anéantir son travail de quarante ans au service de l’idéal Gaulliste, au service de nos idées, et au service de notre ville.

Alors ce soir je déclare prendre la responsabilité de la bataille pour la reconquête, et j’en appelle à toutes celles et à tous ceux qui veulent dès demain matin se joindre à moi pour entamer ce travail, je prends aussi la responsabilité comme l’a souhaité Xavier BERTRAND de réunir et de rassembler ma famille politique autour et avec l’aide des cadres de l’UMP, pour la conduire, dans une sérénité qu’il faut retrouver, vers d’autres combats contre l’obscurantisme et le sectarisme