INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE AU BOIS DE GRAZAILLE

En sa qualité de membre du conseil d’administration de la SAALHM, un des bailleurs sociaux du département de l’Aude , Isabelle CHESA a assisté à l’inauguration de la Chaufferie bois de la cité Grazaille, chaufferie mise en fonction au mois de novembre dernier.

Cet investissement de la SAALHM s’inscrit comme l’a rappelé Isabelle CHESA dans son intervention dans un triple objectif :

-Engager des partenariats de proximité,

-Concrétiser les démarches de protection d’environnement associant locataires, industriels et partenaires locaux

-Enfin et surtout comme l’a souligné Isabelle, dont les propos ont été repris par le Président de Région, maîtriser les charges dans la durée au profit des utilisateurs c’est-à-dire des locataires

L’ infrastructure installée à Grazaille est mixte

Ont été conservée deux chaudières GAZ développant 4670 KW complétée par une chaudière bois d’une puissance de 900 KW pour une production énergétique annuelle de 3 570 000 KWh, distribuant par un réseau de plus de 4 kms de conduites, le chauffage dans plus de 350 logements.

L’installation de cette chaudière a couté 963 000 Euros et engendre une économie annuelle (comparatif bois/gaz) de plus de 15%.

Des installations de ce type existent aussi dans des petites communes et notamment à BELCAIRE ou son Maire Emmanuel BRESSON a mis en œuvre un équipement similaire.

QUELQUES DONNEES TECHNIQUES

Consommation de 1600 tonnes de plaquettes bois

Volume du silo de stockage 250 m3 (4 à 5 jours d’autonomie a pleine puissance)

Humidité plaquettes 35%

Qualité de l’air préservé puisque la production des gaz a effet de serre est neutre car les CO rejetés est capté par la végétation en croissance.

La chaudière est équipée d’un ramonage automatique et d’un dépoussiéreur muni d’un ventilateur ce qui limite les rejets de poussières à 80 mg /m3. (le rejet maximum autorisé est de 150 mg/m3)

Le Président FRECHE soulignant dans son intervention, l’avenir de ce type d’énergie offrant dans nos régions et dans notre pays en général l’occasion de valoriser des ressources locales à la condition d’organiser les filières et de gérer la forêt.

L’éolien ne connait le succès que dans la limite ou EDF accepte de racheter l’électricité produite 4 fois plus chère que celle produite par le Nucléaire… il n’est donc pas une énergie pérenne et dénature de plus les paysages.

Dans notre région le solaire est plus porteur et les technologies de captage et de stockage évoluant et s’améliorant l’efficacité s’en trouvera accrue et permettra son développement.

Le Président FRECHE sollicitant dans son propos Isabelle pour intercéder auprès du Président de la République afin que l’état aide le CG des Pyrénées Orientales à relancer la centrale solaire de TARGASSONNE récemment acquise


Seule représentante élue lors de cette inauguration de la majorité présidentielle, Isabelle démontre que faire de la politique, s’est aussi avoir le courage d’être présente dans des environnements qui ne vous sont pas forcément politiquement favorable. Par contre, comme chaque fois en pareil cas, l’accueil qu’elle reçoit est cordial et respectueux