XAVIER BERTRAND :L’UMP EN RENOUVEAU

Dans son tour de France des fédérations , Xavier BERTRAND nouveau secrétaire général adjoint de l’UMP a marqué de son empreinte la visite qu’il a rendue aux départements de l’Aude, de L’Hérault, du Gard, des Pyrénées Orientales, et de la Lozère.

Pour ce dernier Dimanche de Juin très chaud où la plage aurait pu contrarier la réussite de cette rencontre, c’est plus de mille militants et sympathisants qui se sont rendus à Palavas les flots pour entendre Xavier BERTRAND actuel Ministre du Travail, et récemment nommé à la tête de l’UMP.

L’ambiance était aussi chaude que l’atmosphère et on peut féliciter nos amis de la fédération de l’Hérault pour avoir su organiser cette manifestation.

Xavier BERTRAND l’a dit lui même, il est important de passer du temps avec les militants pour expliquer d’abord pour écouter ensuite et pour enfin prendre en considération les remarques et les propositions pour assurer le bon fonctionnement du mouvement.

Il a tenu à rencontrer le comité régional des jeunes, et a ensuite répondu aux questions des militants membres des différents comités de circonscriptions réunis exceptionnellement en comité régional.

Après les discours de Christian JEANJEAN maire de Palavas les flots et du député VEZINET, Xavier BERTRAND a pris la parole pour expliquer ce qu’il attendait de l’UMP, pour définir son rôle et proposer en même temps des réformes significatives quant au fonctionnement de ce parti, de ce mouvement dont il veut faire un modèle Européen et pour lequel il dit que c’est la lettre P de populaire qui à ses yeux revêt une grande importance.

L’année que vient de vivre l’UMP après la victoire de Sarkozy, a été une période difficile et préoccupante, après les défaites des élections Cantonales et Municipales, dont il faut sortir à tout prix.

Il considère d’abord que le débat d’idée est obligatoire et primordial et qu’il doit se réinstaurer au sein des fédérations, tant il a été utile et efficace pour construire le programme de Nicolas SARKOZY et sa victoire aux Présidentielles.

Le rôle de l’UMP doit s’articuler autour de deux priorités qu’il faut doser.

Pour 1/3 du temps il faut soutenir et accompagner le gouvernement dans ses réformes et dans ses choix, c’est le SAV entendons : « le service après vote »

Pour 2/3 du temps il faut être devant le gouvernement : une autre forme de SAV « le service avant vote » ou 6 mois avant que les réformes ne viennent en discussion il faut qu’elles soient débattues au sein même des fédérations pour tester en quelque sorte la réaction et le sentiment des militants.

Cette démarche a le double mérite d’éviter des mesures « technocratiques » et d’éviter donc au gouvernement de proposer un texte qui ne fonctionnerait pas et en même temps d’enrichir les projets ou propositions de loi.

Le mouvement doit se démocratiser et pour ce faire Xavier BERTRAND proposera les modifications statutaires suivantes.

Dans le cadre des futures élections internes, les nouveaux adhérents pourront immédiatement entrer dans les instances des fédérations afin d’y exercer « leurs talents »

Les délégués cantonaux reviennent officiellement dans l’actualité et seront élus par les militants.

Les militants de l’UMP éliront dès octobre 2009 le candidat tête de Liste de la liste régionale pour les élections régionales de 2010.

Il rappelle aussi que l’originalité de l’UMP c’est la diversité dans la composition du mouvement, et que respecter les différentes familles politiques qui la compose, confortera et consolidera l’union nécessaire à la réussite.

A la question de savoir s’il fallait faire toutes les réformes en même temps ou graduellement il répond simplement, que la France a pris durant ces dernières décennies trop de retard par manque de courage politique et qu’aujourd’hui donner la priorité à telle ou telle réforme, ce serait être injuste avec nos concitoyens car chacun est concerné au quotidien par une réforme importante et salutaire.

Nous, militants de l’UMP ne devons pas céder aux matraquages des médias et à la désinformation qu’ils organisent. Nous devons par tous moyens, et surtout par le bouche à oreille relayer expliquer convaincre, combattre le club des « ça ne marchera jamais » ou celui des « si ça marche c’est que ce n’est pas une véritable réforme »

Non seulement il nous faut tenir tous les engagements que le Président de la République a pris pendant la Campagne, mais il faut que chaque citoyen en ressente le bien fondé et le bénéfice

Cette semaine sera une période importante, pour deux réformes primordiales ; Réforme des 35 heures et réforme de la représentativité des organisations syndicales : Sujets compliqués réformes indispensables pour tirer le pays de réflexes archaïques et le mettre sur la voie des nations modernes.

Brillant exposé de notre ministre du travail, message d’espoir et de confiance retrouvée, appel pressant à la mobilisation pour un militantisme près du terrain, pour un militantisme utile non seulement pour que le mouvement progresse, mais pour une participation active aux décisions et pour une action pragmatique à la construction de la France de demain

Et puis comme le disait Paul VALERY «  il faut toujour s’excuser de bien faire car rien ne blesse d’avantage »

FREDERIC LEFEBVRE UN PROCHE DU PRESIDENT A NARBONNE

Frédéric lefebvre est aussi porte parole de l’ump.

Invité par la fédération de l’Aude il tenu a recevoir des chefs d’entreprise et responsables économique à la CCI de Narbonne avant de rejoindre le Restaurant ou l’attendaient une délégation des agents immobiliers de l’aude mais également plus de 180 adhérents de l’UMP.

Avant de prendre la parole devant les militants réunis autour d’une bonne table il a donné une conférence de presse

Sous la rubrique « le journal des circonscriptions » vous trouverez sous la plume de Jean Descarpenteries le résumé de cette journée.

en cliquant sur « lire la suite » vous trouverez des extraits de l’intervention de Michel PY Secrétaire départemental et l’intervention d’Isabelle CHESA présidente de la Fédératioin de l’AUDE

Continuer la lecture de FREDERIC LEFEBVRE UN PROCHE DU PRESIDENT A NARBONNE

CHRISTIAN THERON EMMANUEL BRESSON CANDIDATS UMP POUR LES SENATORIALES DU 21 SEPTEMBRE

EMMANUEL BRESSON

38 ans

Marié, trois enfants

Issu d’une famille de 8 enfants, de parents agriculteurs dans le centre de la France,

Formation universitaire (licence d’économie générale, maîtrise d’économie publique et financière et DEA économie du développement régional),

Expériences professionnelles multiples : chargé de mission Préfecture de Région Aquitaine : élaboration et mise en œuvre de la zone franche urbaine bordelaise (1994/1995), chef de projet politique de la ville et développement économique Communauté urbaine de Bordeaux (1995 à 1999) et dirigeant de deux sociétés depuis 2001 (conseil en développement et commerce).

Engagement personnel dans différentes causes nationales aussi diverses que : l’amélioration des modalités de l’adoption en France, la surpopulation carcérale et la condition humaine en prison, l’amélioration des conditions de séjours en milieu hospitalier, l’éco construction et le développement durable, l’intelligence économique,

Adjoint au Maire de la Commune de Belcaire 2001 à 2007

Maire de Belcaire depuis avril 2007,

Vice-président du SIVU de la station de ski de Camurac 2004 à 2006

Défenseur d’un libéralisme de moyen au service du social, européen convaincu et fervent militant d’un patriotisme économique européen comme réponse à une mondialisation dépourvue de règle du jeu. Défenseur inconditionnel de la ruralité que j’ai choisi de vivre au quotidien avec ma famille depuis 1999 sur le magnifique Plateau de Sault et adepte depuis 10 ans du télétravail.

CHRISTIAN THERON

11540 ROQUEFORT des Corbières

SITUATION FAMILIALE

Né le 29 Avril 1940 à ROQUEFORT des Corbières

Marié 2 enfants

SCOLARITE

Titulaire de deux CAP du BEC 1ère et 2ème partie (option comptabilité) du Brevet Professionnel de Banque

CARRIERE PROFESSIONNELLE

1959-1960 Surveillant Lycée Technique SAINT-PONS (34)

1960-1962 Service militaire 24ème R.I.MA –Guerre d’Algérie stationné à BISKRA

1962-1964 Secrétaire d’intendance au Lycée Technique de SAINT-PONS

1964-2000 CREDIT AGRICOLE DU MIDI- du poste de guichetier à Narbonne au poste de Chef du Service Portefeuille à Montpellier (1974-1977)

Directeur d’Agence (GANGES, MAURIN, LODEVE, et NARBONNE (1977-2000)

Nommé dans l’encadrement le 1er Janvier 1971

FONCTIONS D’ELUS

1971-1977 Conseiller Municipal de ROQUEFORT des Corbières

Depuis 1988 Maire de ROQUEFORT des Corbières

1995-2001 Président du SIVOM du canton de SIGEAN

Depuis 2001 Président du Syndicat de Voirie de la Région Narbonnaise

Depuis 2001 Conseiller Général du canton de SIGEAN

Depuis 2002 Vice Président de la communauté de Commune « Corbières Méditerranée »

ENGAGEMENTS POLITIQUES

Gaulliste depuis Mai 1958

Membre de l’UMP et trésorier Départemental de la Fédération de l’Aude.

CLIQUEZ sur « LIRE LA SUITE »

Continuer la lecture de CHRISTIAN THERON EMMANUEL BRESSON CANDIDATS UMP POUR LES SENATORIALES DU 21 SEPTEMBRE

OUVERTURE DE L’EXPOSITION MIRO AU MUSEE DE CARCASSONNE

Sous le titre

Quelques oeuvres, des sculputures pour la plupart sont exposées, au musée municipal de la rue de Verdun.

L’artiste Catalan donne libre cour à son humour et à sa sensibilité à travers des oeuvres réalisées à partir de divers objets anciens ou de récupération.

Une exposition de qualité, une exposition pleine de sensualité à ne manquer sous aucun prétexte

Madame la directrice du Musée a présenté les différents oeuvres de cette exposition

LA FORCE NOIRE Nouvelle exposition au musée de la mémoire combattante

Cette exposition qui se tient au musée de la mémoire combattante de la rue Trivalle est consacrée aux peuples d’afrique noire du Maggreb et plus généralement des anciennes colonies Française,qui ont donnés leur sang au cours de tous les conflits armés pour que vive la France.

un hommage émouvant, illustré, et vivant d’un passé pas si lointain, pour lequel le devoir de mémoire s’impose

IL Y A DES BILLETS QUI FONT PLAISIR

En créant le journal des circonscriptions, l’UMP de l’Aude démontre qu’elle est prête à la reconstruction dans la modernité et le renouveau des idées et des hommes.

Je salue donc cette initiative, qui correspond à l’aboutissement d’un projet que j’ai défendu à plusieurs reprises.


Au-delà de l’aspect technique et médiatique, je tiens à honorer les femmes et les hommes qui oeuvrent au redressement de notre parti.

Jean Descarpenteries assure remarquablement la mission qui lui a été confiée par Isabelle Chésa : il œuvre au relèvement de l’UMP dans la 3ème circonscription, en tissant un réseau grâce à des personnalités dynamiques, disponibles et animées d’une volonté solide.


L’UMP ne doit plus en effet ignorer la capacité novatrice des acteurs de terrain dont les initiatives faute d’être reconnues se sont trop souvent évanouies sans laisser d’autre trace que le souvenir fugitif du dévouement des hommes et des femmes qui les ont portées.

Les querelles de personnes et de territoires, les intrigues de parti sont des obstacles que Jean parvient à surmonter sachant qu’un responsable a plus de mérite à s’évertuer à apporter de véritables solutions qu’à laisser une situation s’enliser.


Nous devons maintenant poursuivre le renouveau en laissant émerger les idées, en évitant l’affrontement idéologique gauche/droite trop souvent stérile, en valorisant les acteurs de terrain, en établissant des véritables stratégies de communication (subtilement préparées), en favorisant le débat d’idées et le dialogue et en se montrant réceptif aux préoccupations des audois.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’essaierai de contribuer au développement de ce journal en faisant part de mes idées et de mes expériences d’élus et de responsable du canton de Saint-Hilaire.

.

Jean-Luc Bousseyroux, élu municipal à Pomas

JEAN LUC BOUSSEYROUX : Lettre au Ministre de l’Education Nationale

Jean-Luc Bousseyroux

Délégué cantonal de l’U.M.P.

Conseiller municipal de la commune de Pomas

2, résidence le Château

11250 Pomas

Tel : 06 28 80 33 42

A Monsieur le Ministre de l’Education Nationale

Objet : aménagement du temps scolaire dans le 1er degré.

Pomas le 23 juin 2008

Monsieur le Ministre,

J’ai l’honneur de solliciter votre bienveillante attention au sujet de l’organisation des 108 heures annualisées des enseignants du 1er degré, à compter de la rentrée 2008.

Les parents d’élèves et les enseignants que je côtoie m’ont fait part à diverses reprises de leur inquiétude quant au manque d’informations relatives à la future organisation de l’aide personnalisée.


Le bulletin officiel n°25 du 19 juin 2008 mentionne l’organisation du temps d’enseignement scolaire et de l’aide personnalisée dans le premier degré.

Je dois avouer que les instructions proposées restent trop générales aux yeux des enseignants que j’ai consultés. Il me semble que des exemples concrets d’organisation des horaires décalés seraient les bienvenus.

Je n’ignore pas que vous souhaitez laisser les enseignants disposer pleinement de leur liberté pédagogique mais les contraintes locales, le caractère tardif de l’officialisation des mesures exigent, me semble t-il du pragmatisme.

Je me permets de vous demander de bien vouloir proposer des exemples concrets de planning hebdomadaire d’organisation du temps scolaire incluant les heures d’aide individualisée. Je serai, du reste, ravi de recevoir de tels exemples.

De plus, je souhaiterais que vous puissiez répondre aux interrogations des parents d’élèves au sujet des horaires décalés entre 12h et 14h ou en fin d’après-midi qui risquent de générer des problèmes de cantine et de transport scolaire.

Enfin, des exemples de déclinaison des 108 heures pourraient contribuer à rassurer les enseignants.

Je mesure la multiplicité des contraintes et donc des possibilités d’organisation mais je sais que vous avez l’ambition de répondre au mieux aux attentes de nos concitoyens.

Aider les élèves en difficultés est une évolution indispensable. Je crois en votre volonté de réformer car je connais vos qualités d’écoute et d’acteur de terrain. Je suis persuadé que vous avez l’énergie pour y parvenir. C’est pour cette raison que je souhaite dans la mesure du possible une réponse concrète aux problèmes que j’ai abordés.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Jean-Luc Bousseyroux.

FREDERIC LEFEBVRE PORTE PAROLE DE L’UMP A NARBONNE

Informations générales M. Frédéric Lefebvre

Né le 14 octobre 1963 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) Circonscription d’élection : Hauts-de-Seine (10ème) Groupe politique : Union pour un Mouvement Populaire Commission : Membre de la commission des finances

Contacts et site internet Mél : Assemblée nationale Site internet : – www.fredericlefebvre.com Adresses : Assemblée nationale 126 rue de l’Université 75355 Paris 07 SP

flefebvre@assemblee-nationale.fr

Mandats et fonctions à l’Assemblée nationale

Mandat : Élu le 17/06/2007 (Date de début de mandat : 20/07/2007 (remplacement d’un député nommé au Gouvernement : M. André Santini))

Commission : Membre de la commission des finances Rapporteur spécial au nom de la commission des finances : Travail et emploi : Politiques du travail et de l’emploi

Groupe d’études : Co-Président : – Cinéma et production audiovisuelle Vice-Président : – Contrefaçon Membre : – Automobile – Construction et logement – Emergents – Energies – Internet, audiovisuel et société de l’information – Partenariats publics et privés – Pics pétroliers et gaziers – PME

Groupe d’amitié : Vice-Président : – Corée du Sud – Venezuela

Mandats locaux en cours Membre du conseil régional (Ile-de-France)

Anciens mandats locaux Conseil municipal de Garches (Hauts-de-Seine) du 13/03/1989 au 11/06/1995 (Adjoint au Maire) du 12/06/1995 au 19/03/2001 (Adjoint au Maire) du 20/03/2001 au 30/06/2007 (Adjoint au Maire) Communauté d’agglomération Coeur de Seine du 02/11/2004 au 16/03/2008 (Membre)

Continuer la lecture de FREDERIC LEFEBVRE PORTE PAROLE DE L’UMP A NARBONNE