REUNION PUBLIQUE AU FOYER DE VILLALBE

C’est la première d’une série de 5 réunions qui conduira Gérard LARRAT et son équipe à la rencontre des habitants des Hameaux Après Villalbe ce sera le 18 février Maquens, le 26 Montredon ,le 28 Montlegun, le 29 Grèzes.

PORTE A PORTE AU QUARTIER DE LA PRADE

En Même temps qu’elle effectue le porte à porte sur le canton centre avec Pierre SARCOS candidat aux cantonales, Isabelle CHESA participe activement au porte à porte pour les municipales en sa qualité de responsable de ce canton, composé des quartiers Pasteurs, l’Amourelle, les Capucins, Le Palais, Quai Bellevue, La Prade et Carcassonne centre.

Pour information ses quartiers totalisent 11030 habitants dont 7751 sont électeurs. Il représente près de 6500 boites à lettres qui ont fait l’objet des distributions de tract

Aujourd’hui sur le quartier de La PRADE avec Gérard LARRAT un breifing avec toute l’équipe .

MOLHERAT: IL DESINFORME, IL DEBLATERE, IL DEBLOQUE.

Isabelle CHESA suppléante de Pierre SARCOS communique

M.Molhérat : une fiction en 3D à lui tout seul !

Depuis quelques semaines, la presse est envahie par les propos de ce candidat aux cantonales. Comme une poule élevée en batterie estampillée P.S, il pond un œuf chaque matin, espérant que plus il sera gros, mieux il le vendra. Il nous rappelle une célèbre publicité dans laquelle on voit des gallinacés en rang sur leur perchoir, danser le French Cancan et caquetant à tue-tête ! Un vrai cinéma, mais un cinéma en 3 D : il Désinforme, il Déblatère, il Disjoncte.


Ainsi, ne vient-il pas de déclarer qu’après les élections, le gouvernement augmenterait la TVA ? Quarante-huit heures auparavant François Fillon avait formellement démenti, à la télévision, ces rumeurs parties de la rue de Solferino, et du bureau de F.Hollande ; Il nous refait le coup de la TVA sociale entre les deux tours des législatives, qui, bien entendu, n’a jamais eu de suite.

Concernant la future médiathèque, il nous jure qu’il fera tout pour l’installer en centre ville.

Seulement il y a un hic dans cette promesse : ce dossier n’est pas de la compétence du Département, donc du Conseil Général où M.Molhérat brigue une place, mais de celle de la Communauté de l’Agglomération du Carcassonnais. (cac) Ce candidat ne saurait-il pas qui suit et prend les décisions sur les dossiers majeurs ! Quant à vouloir installer cette réalisation en centre ville, nous aimerions savoir à quel endroit il trouvera au minimum 4000m2 (seuil obligatoire pour obtenir le label médiathèque) pour la construire

Il doit aussi ignorer que 8 sites ont été proposés durant les études de faisabilité, tous abandonnés, et que le choix de Prat Mary est le seul à correspondre aux besoins d’un projet intercommunal.

Enfin il s’inquiète de l’éloignement du site retenu par rapport au centre-ville : a-t-il eu, avec ses amis de gauche, les mêmes scrupules quand il s’est agit de construire, à l’époque, le bâtiment du Conseil Général sur la colline en plein champ ?

Passant de la Médiathèque au Gymnase, il veut le bâtir sur un terrain appartenant………à la Mairie ! Ote toi de là que je m’y mette ! Certes, la Mairie a proposé au Conseil Général de racheter ce terrain, mais ce dernier le veut gratuitement, et il n’a pas donné de réponses à la proposition faite par le Maire, que la ville, en cas d’entente, puisse accorder un droit de jouissance de cette infrastructure aux associations sportives .C’est ainsi que les Socialistes pratiquent la « solidarité » !

Ce qui nous amène aux « Valeurs » définies par le P.S récemment, et approuvées par M.Molhérat : le tout public, tel est leur credo !

Carcassonnais. Posez vous la question de savoir qui paie l’augmentation de 40% des frais de fonctionnement du Conseil Général, qui paie le RMI sans insertion, qui subvient au régime très avantageux des TOS et agents de la DDE accordé par le Président du conseil général, qui supporte une dette de 558 euros par habitant, qui subit une pression fiscale inique et insupportable, tout cela pour que les socialistes puissent continuer à vous susurrer à l’oreille les deux seuls mots qu’ils rabâchent, « solidarité » et « valeurs » … Qui Paie : VOUS.

Ce n’est pas parce que M. Molhérat est nourri au grain OGM de la désinformation que les électeurs doivent gober des oeufs indigestes, voire pire, être condamnés à vivre comme des pondeuses rentables.

CLAUDINE BASSEVILLE SES PROPOSITIONS POUR LA HAUTE VALLEE

Dans la revue de presse des cantonales vous trouverez l’article qui a paru dans le journal l’Indépendant du lundi 11 février et qui résume parfaitement l’ambiance et le cadre de cette réunion publique.

autour de Claudine BASSEVILLE, Isabelle CHESA, Jean Louis SIFFRE (conseiller général de Belcaire), Patrick VOISIN suppléant de Claudine.

Le programme est simple mais réaliste.

Soutenir toutes les communes

Améliorer durablement notre qualité de vie

Développer le soutien en faveur des personnes handicapées

Assurer le bien être de nos anciens

Préparer et construire l’avenir de nos enfants

Faire de l’emploi notre priorité

Préserver notre patrimoine et notre environnement.

un changement de cap

un changement qui prenne en compte les réalités d’aujourd’hui

mettre un terme aux pratiques politiques d’un autre âge

qu’il y ait au Conseil Général un débat démocratique équilibré et respectueux de l’électorat audois

CHRISTOPHE RIGAUD BONNET PRESENTE SON PROJET POUR LE CANTON

Jeudi soir à TREBES chruistophe Rigaud-Bonnet et Marie Priczep sa suppléante ont présenté aux militants et sympathisants leur projet pour le canton de CAPENDU.

Les participants attentifs ont découvert un document de Campagne programme décliné sous différents thèmes

Ce document de référence, clair et attrayant, reprends un a un les axes de développements proposés par le candidat du canton de Capendu.

ACTION SOCIALE

VITICULTURE ET AGRICULTURE

ENFANCE ET JEUNESSE

SPORT ET LOISIRS

PATRIMOINE ET TOURISME

ENVIRONNEMENT ET ECOLOGIE

NOUVELLES TECHNOLOGIES

ROUTES

COOPERATION INTERCOMMUNALE

EDUCATION

ECONOMIE ET FISCALITE

Autan de sujets sur lesquels vous pouvez vous entretenir avec Christophe en l’appelant sur son portable de Campagne au

06 43 20 50 32

FORMATION A LA TENUE DES BUREAUX DE VOTE

Comme cela avait été le cas lors des élections présidentielles et législatives, l’UMP organise pour les militants et sympathisants qui le souhaitent TROIS réunions de formation pour la tenue des bureaux de vote.


Pour les personnes qui participent à la tenue d’un bureau de vote pour les Elections Cantonales des cantons Nord et Centre de CARCASSONNE, la formation se déroulera le VENDREDI 15 Février de 18h30 à 20h00 à la permanence de Gérard LARRAT place CARNOT.

Pour les personnes qui participent à la tenue d’un bureau de vote pour les Elections Municipales de CARCASSONNE, la formation se déroulera le SAMEDI 16 Février de 11h30 à 13h00 à la Permanence de Gérard LARRAT place CARNOT

Pour les personnes qui tiennent un bureau de vote pour les élections cantonales ou municipales hors commune et cantons renouvelables de Carcassonne, la formation aura lieu le Vendredi 22 février de 18h30 à 20h00 à la Permanence du RPV au 65 de la rue Littré proche du boulevard de Varsovie à CARCASSONNE

Inscription auprès de Philippe ALARCON Tel 06 63 44 70 18

CLAUDINE BASSEVILLE REUNION PUBLIQUE A QUILLAN VENDREDI 8 FEVRIER LA "CIGALE"

Isabelle se rendra à Quillan ce Vendredi pour soutenir les candidatures de Claudine BASSEVILLE candidate et Patrick VOISIN suppléant pour les élections cantonales du canton de QUILLAN.

Ce sera l’occasion de tenir une conférence de Presse à 18h30 et de faire le point sur ce canton difficile.

Comme elle s’y est engagée (n’en déplaise aux esprits chagrins) Isabelle femme de terrain, femme de Combat et de convictions viendra soutenir les candidats de l’UMP.

Ce sera pour eux l’occasion de présenter leur affiche officielle de Campagne

VOUS AVEZ DIT LAÏCITE ?

Dans les colonnes de deux quotidiens de la PQR après mon intervention de Maquens lors de la galette de l’UMP, on a rapporté dans ces journaux l’indignation d’un, je cite, « vieux militant socialiste » qui s’est ému de mes propos sur la laicité.

Je souhaiterais préciser que, me semble t-il, si un individu souhaite s’indigner publiquement il doit s’informer de la raison de son indignation et que précisément cela n’a pas été le cas.

Je lui conseille de prendre connaissance du texte intégral de mon intervention avant de faire un procès d’intention.

Je lui soumets également l’étymologie(1)du mot laïque et lui rappelle que je ne mets surtout pas en cause le principe de la laïcité, mais que je conteste énergiquement aux gens de gauche d’être les seuls à défendre le principe de la liberté de conscience, de la liberté religieuse de la liberté d’expression et de celle de penser.

Je rappelle également que dans certains pays, idéologiquement à gauche ces libertés ont été cruellement refusées au peuple, entrainant des millions de victimes.

Je dirais enfin que le principe de la laïcité devrait refuser tous prosélytismes, mais que le parti socialiste lui, ne se prive pas dans notre bonne vieille école laique de former de futurs citoyens, de gauche, bien évidemment.

C’est de cette laïcité là dont je parlais et de ceux qui se l’approprient abusivement…

(1)Le mot « laïc » est issu du latin laicus, de même sens, lui-même issu du grec laikos, qui signifie « qui appartient au peuple » par opposition aux organisations religieuses.